A l'attaque !·Allez les jeunes !·Chez moi·Dans les copies·I'm not dead·Sixième

Orage de copies

C’est l’impression que cela me fait : après avoir vécu quelques jours avec un nuage dense de copies au-dessus de la tête, pas le choix : il faut les corriger. Du coup, grosse averse de copies, lourdes comme de grosses gouttes.

Heureusement, corriger des copies, c’est comme une averse d’orage : on sait qu’après ça va aller drôlement mieux, et en soi c’est joli aussi.

Capture d’écran 2019-05-26 à 16.56.31

Activité rigolote·C'est bien pratique·Chez les collègues·Je suis fan·Manipuler·Mots de maths·Sixième

Curvica power

Les ressources que j’avais indiquées pour Curvica ne sont plus toutes actives. Un collègue a eu la gentillesse de me donner les nouveaux liens, alors voilà :

En cette fin d’année, mes sixièmes sont vraiment compétents sur les calculs d’aire. Les confusions avec le périmètre, qu’ils rapportent souvent avec eux de l’école, en ont un coup dans l’aile. Curvica y est clairement pour quelque chose !

Capture d’écran 2019-05-21 à 16.45.18.png

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Au collège·ça m'énerve·Chez les élèves·Education·En classe·Genre·L'éducnat·scandale·Sixième·Tous ensemble !

« Il y a des mots qui ne se disent pas, même pour rigoler »

Un rapport est paru, relayé par le Café Pédagogique, qui « présente en la matière plusieurs témoignages, affligeants et édifiants. Il analyse aussi les processus qui, à l’Ecole, mènent à la haine. (…) Dans une société encore très hétéronormée qui ne reconnaît que deux sexes et rejette l’idée de non-binarité, les LGBTphobies frappent celles et ceux qui ne correspondent pas à l’image attendue« .

La campagne du ministère de l’Education Nationale est là, avec des témoignages de jeunes.

Et nous, enseignants, nous nous devons en effet d’être clairs et attentifs. « Pédé », c’est un mot qui ne se dit pas, point. J’ai quelques élèves qui ont bien du mal à l’assimiler. Je crois qu’un nouvel affichage va venir habiller ma classe.

Capture d’écran 2019-05-17 à 19.00.20.png

 

A l'attaque !·Activité rigolote·Allez les jeunes !·BRAVO!!!·Calcul mental·Chez les élèves·Cycle 3·Sixième·Tous ensemble !·Vidéos

Priorités et bonnes idées

Ce matin, en sixième, nous avons terminé d’étudier les priorités de calcul. Pour clore ce bout de séquence, nous avons visionné cette vidéo :

Elle est vraiment top, pour faire un rapide bilan des priorités de calcul. En plus, ce qui est super, c’est de voir le taux de personnes répondant correctement : mes élèves se sont tout de suite demandé pourquoi tel calcul avait tel score, pourquoi ce classement de difficulté, ce que les personnes qui se sont trompées avaient bien pu répondre. C’était très chouette.

Mais ils sont allés plus loin : au calcul 4+4×4, la majorité des élèves m’a expliqué :

« On effectue d’abord 4×4 parce que c’est prioritaire, ça fait 16, et on ajoute 4, ça donne 20 ».

Mais un élève voyait les choses autrement :

Moi je me dis des 4, dans 4×4, il y en a déjà 4. Si je dois faire 4+4×4, ça me fait un 4 de plus, donc cinq « 4 », et je fais juste 5×4″.

Pas mal, non? On peut se dire qu’il a « juste » compris la multiplication, mais déjà ce n’est pas simple, et on peut aussi envisager sa démarche sous l’angle de la distributivité et de la factorisation.

Ce qui est encore plus chouette, c’est que ses camarades ont voulu comprendre. Il a fallu y passer un peu de temps, mais ça leur a plu. Et lorsque le calcul 4×4–4 est apparu, un autre élève s’est exclamé :

On peut faire pareil que L. : des 4 il y en a quatre, mais on en enlève un, donc ça ne fait plus que trois 4, et 3×4 ça donne 12.

Voilà une séance comme j’aime : tout ça prend du sens, les jeunes se posent des questions, veulent comprendre, s’écoutent et sont prêts à réutiliser ce qu’ils viennent de comprendre.

Capture d’écran 2019-05-15 à 15.03.48.png

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·Chez moi·Maths pour tous·Question d'élèves·Sixième

Motivés, motivés !

Aujourd’hui, démarrage difficile : en faisant le point, dans la voiture, en allant au collège, j’étais partagée, entre la sensation de liberté liée à la fin de la correction de mes copies de concours et l’envie de me plonger dans les projets à venir, que j’ai délaissés pour corriger, mais qui sont tout à fait urgents maintenant. En tout cas, je n’avais pas hyper envie d’aller bosser.

Et puis je suis allée dans la cour chercher mes élèves de sixième. Ils m’ont fait de grands coucous, de loin, et hop, aussi sec, se sont mis en mouvements pour me rejoindre. « Vous avez l’air pressés », leur ai-je dit. Une élève m’a répondu : « Bah oui madame, l’autre jour vous nous avez expliqué π et aujourd’hui vous avez dit on saurait à quoi ça sert en plus, alors moi j’ai attendu tout le weekend votre cours, comment j’ai trop hâte ! »

Ah voilà, moi aussi j’avais hâte, et c’était parti pour une super journée.

Mais quand même, à un moment donné, un élève d’une de mes classes de sixième m’a demandé, l’air tout à fait blasé devant l’enthousiasme général : « oui, bon, on sait calculer l’aire des trucs avec des ronds, tout ça, là, mais bon, dans la vie à quoi ça sert ? » Je lui ai répondu  « à bien commander tes pizzas, en en mangeant un maximum pour moins cher. Si tu veux, la prochaine fois on fait un exercice à-dessus ». Et bim, motivé comme tout, il était, mon élève, pour s’entraîner à automatiser les calculs d’aire. Il faut dire que je l’ai plusieurs fois entendu parler de pizzas. C’était tout à fait machiavélique de ma part.

N’empêche, la motivation, ça tient à peu de choses en fait.

pizza-4_4676262.jpg

Bon du coup je vais profiter que justement on mange pizzas ce soir pour demander dans mon magasin à moi la taille de leurs pizzas : c’est encore mieux si c’est du vrai de vrai.

A quoi ça sert les maths ?·Allez les jeunes !·Chez les collègues·Culture mathématique·Cycle 3·Expo de maths·Je suis fan·Lire·Maths et arts·Maths pour tous·Mots de maths·Sixième

Des poèmes mathématiques

Mes élèves de sixième ont réalisé avec ma collègue documentaliste des poèmes mathématiques. Ils avaient pour consigne de respecter une contrainte parmi de et multiples propositions. Aujourd’hui j’ai pu découvrir leur travail. Quelle belle surprise !

C’est amusant, car je retrouve des éléments, des messages que j’essaie de leur transmettre au quotidien. Serait-ce efficace?