Actualité·Je suis fan·Si si c'est drôle

Une bonne rigolade

Entre les cours en vidéo du matin et les cours en vidéo de l’après-midi, je ne peux pas regarder la télé : je n’en ai pas. Heureusement, parce que regarder plus de vingt secondes de télévision me met maintenant les nerfs par dessus de tricot de façon assez magistrale. Mais quand même, il y a les copains sur Twitter, qui me permettent de rester dans l’instantanéité des médias. Exemple :

Alors là, moi, j’ai bien ri : le ton docte du monsieur qui dit « c’est très intéressant, regardez ces images nous sommes à l’intérieur de cette école Ronsart de Poissy (…) vous voyez l’espace entre les différents bureaux des élèves , qui est accru, respecté, de plus d’un mètre« . Bah oui, ok, c’est une salle de classe en configuration covid… Il aurait pu aussi s’extasier sur le fait que les bureaux ont quatre pieds, pendant qu’on y est…

Et la femme, qui semble proche de l’hilarité, qui fait remarquer que ces enfants sont sages… « Ils sont assis sur leur chaise, à ce stade, ce qui ne sera peut-être pas le cas toute la journée… » Mais le mieux, c’est la réponse de l’autre femme, qui n’a sans doute jamais vu un groupe classe, ni même un enfant tout seul, je pense :

« Si si si, parce que ils sont obligés, ils vont être obligés. (…) Il va y avoir un temps (…) très conséquent sur l’intégration des nouvelles règles de distanciation. »

Aaaaaah, parce que quand on dit un truc aux enfants, genre une consigne, en fait il suffit de leur dire qu’ils sont obligés pour que ça marche ! Aaaaaaaaaah okééééééééé ! Mais pourquoi on me l’a pas dit avant ? Donc en fait que les élèves écoutent, ne bavardent pas, appliquent une consigne la première fois qu’on leur dit, se parlent gentiment, aient leurs affaires, respectent les règles, ne s’insultent pas, tout ça, c’est tout bête ! Non mais là quand même pour moi, dans ma pratique professionnelle, il y aura un avant-le-déjeuner-du-5-mai et un après-le-déjeuner-du-5-mai. Merci BFM.

Franchement, une rigolade pareille, ça vaudrait presque le coup d’avoir la télé en vrai.

Ou pas, allez…

Actualité·Allez les jeunes !·Chez moi·Oups·Si si c'est drôle·Y a pas qu'le boulot dans la vie !

Confiné avec des parents profs.

Ce soir, au dîner, nous discutions de choses et d’autres, comme à notre habitude : nous parlions actualité, politique et communication, faits de société, de nos journées de cours, de ce qu’est un groupe sanguin, de Molière, de fonction exponentielle, de manchots pas pingouins, et puis j’ai un peu réessayé de tracer des cercles sur le site rigolo. Et là, notre garçon a lâché tranquillement :

« En fait, ce qui change, avec le confinement, c’est juste que je vois plus de gens normaux ».

Alors bon, on ne sait pas trop comment le prendre. Mais nous sommes bien conscients que vivre avec des profs, cela ne doit pas être facile tous les jours.

Activité rigolote·Culture mathématique·Expo de maths·Merci les copains·Quel beau métier·Si si c'est drôle

Le prof de maths, cette « drôle » de bête

Un ami m’a envoyé un extrait d’un jeu de rôle, NSSN. C’est un jeu de fantasie post-apo. Et cet ami prof de maths, qui parcourt le bestiaire, tombe sur … ça :

Capture d’écran 2020-04-07 à 16.16.31

Alors pour la vitalité, pardon ! Je ne suis pas d’accord. L’agilité, bon… Je n’ai pas grand chose à redire. L’esprit, pour le coup, me paraît gravement surestimé. 10, c’est génial, non ? Et un prof n’est pas un génie de sa discipline, de façon générale. Enfin, pas moi, en tout cas, loin de là. Le charisme, mieux vaudrait qu’il soit plus haut, si on veut que ça se passe bien en classe.

Le butin, c’est assez bien vu.

Mais bon, c’est peut-être le bonhomme dessiné, qui a ces carac.

Capture d’écran 2020-04-07 à 16.16.37