Chez les élèves·Chez moi·Culture mathématique·Je suis fan·Maths par les jeux·Si si c'est drôle·Y a pas qu'le boulot dans la vie !

Baba is me aussi

Comme j’ai corrigé des copies de concours pendant des heures et des heures aujourd’hui, j’ai fini par avoir les neurones tout bizarres. Or, je voulais arriver à un point étape précis, en effectuant une correction de qualité… J’ai donc appelé ma fille à la rescousse, pour m’aérer le cerveau. Nous avons fait une partie d’un jeu très sympa, Azul, mais cela ne suffisait pas. Alors elle m’a montré le dernier jeu sur PC qu’elle s’est acheté : Baba is you.

C’est très très chouette, ce jeu. En fait, c’est de la programmation : des phrases sont écrites sur l’écran, le joueur est représenté par une espèce de lapin (Baba) et peut aller pousser des mots, pour changer les phrases. Il s’agit donc simultanément de définir un objet qui fait gagner, et d’endosser un rôle qui permette d’atteindre cet objet. Les premiers niveaux sont assez simples (enfin bon, j’ai dû en reprendre un plusieurs fois pour réussir…) mais rapidement cela se complique.

Baba is you, c’est un mélange de programmation et de logique, et je suis conquise. Mais j’ai un Mac. Tant mieux : je vais continuer mes copies…

A quoi ça sert les maths ?·Allez les jeunes !·Chez moi·Culture mathématique·Je suis fan·Si si c'est drôle

Distributivité de l’espace

Cela doit faire cinq minutes que nos enfants sont en train de discuter de Ridley : doit-on dire que Ridley est un « dragon de l’espace pirate de l’espace », ou peut-on dire que c’est un « dragon pirate de l’espace » ?  Conclusion consensuelle : Ridley est un « (dragon et pirate) de l’espace » et par distributivité ça marche. Sauf que cela sous entend que « dragon et pirate » est une relation d’addition alors que, comme le savent les enfants, le « et » correspond à une mutliplication.

IMG_39291.jpg

Mais quand même, comme quoi les maths c’est indispensable.