Apprendre·Chez les chercheurs·Chez les collègues·Enseignement·Formation·Informatique·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Programmation

La Main à la Pâte « en live »

Deuxième exposé de l’après-midi : Mathématiques et informatique à l’école élémentaire par Gilles Dowek et Xavier Buff.

20181212_150737.jpg

Gilles Dowek a commencé, fidèle à mon souvenir : il a de fort jolies bretelles, un débit de parole qui coupe court à tout processus de somnolence et ça sautille de partout, son discours. Il nous a parlé de l’environnement informatique déjà existant pour les enfants (ce que je trouve discutable en tant que généralité), avec tout plein de mystères à discuter avec les élèves. Cela aurait plu à François Sauvageot, nous avons fait une brève incursion dans les Fake news. Monsieur Dowek a aussi évoqué les algorithmes que les enfants utilisent : mettre au pluriel, chercher un mot dans le dictionnaire, l’algo de l’addition, etc. Enfin, il nous a proposé des activités débranchées, comme envoyer un message codé, comment décoder.

Comme dans les précédents articles du jour, une citation de Gilles Dowek : « Vous pouvez laisser les élèves partir en live sur une recherche comme celle-là ». Alors heu partir en live, ça dépend comment on l’entend. Lorsqu’on est enseignant, particulièrement avec des petits, l’expression « partir en live «  a un aspect pas forcément lénifiant…

Et justement, Xavier Buff, qui a pris la suite de Gilles Dowek, a expliqué comme il était content d’intervenir avec des groupes et pas des classes entières lorsqu’il se déplace pour faire des animations avec des robots pédagogiques : c’est difficile à gérer, pas forcément du point de vue disciplinaire, mais surtout dans le guidage de la démarche. En effet, les élèves s’interrogent difficilement sur la validité de leur programme et certains n’opèrent pas que « au pif » jusqu’à ce que cela fonctionne, sans savoir en fait pourquoi. C’est là qu’il y a le plus de maths : dans la justification de pourquoi ça fonctionne, qui est de l’ordre de la démonstration. Son discours était très humble : il a bien précisé ses propres questionnements en suspens. Les points de blocage avec les élèves ont été bien observés, aussi, comme le problème de la relativité dans l’orientation du robot (avec s’orienter dans Scratch). Enfin, Xavier Buff a rappelé comme même en programmation il est important de manipuler avec les mains (je suis bien d’accord, et même utiliser corps !).

20181212_150725

C’est intéressant de voir comme les qualités personnelles des individus leur donnent une légitimité en tant qu’intervenant. Et là, nous avons eu deux exemples très différents, ce qui est bien chouette. Tant qu’à faire, je me nourris des contenus des interventions, mais je prends aussi tout ce que je peux sur la forme.

BRAVO!!!·Chez les parents·Expo de maths·Je suis fan·Nouvelles technologies·Programmation

Le TO7 de mes 9 ans

Hier en vadrouille je suis tombée sur mon premier ordi. J’en ai, de beaux souvenirs de programmation d’un canadair ou d’une chenille, au club info du mercredi après-midi. Et en m’achètant cette merveille, mes parents ont clairement influencé ma vision des nouvelles technologies.

D’autant que longtemps ni le téléphone ni la télé ne sont rentrés à la maison. C’était donc un choix très raisonné de leur part.

20181024_171217.jpg

A l'attaque !·Actualité·Chez moi·Cycle 4·Mes projets·Programmation

Le sommaire de quatrième

Il y a quelques jours, ne voulant montrer le sommaire de mon année de quatrième à deux chouettes collègues, paf, je me suis aperçue que je ne l’avais pas fait… C’est bien la peine d’avoir bossé autant pendant les vacances pour oublier un truc aussi important dans ma pratique, et long à faire… Alors aujourd’hui je m’y suis collée.

Voilà ce que ça donne :

Sommaire quatrième 2018-2019.jpg

Si vous avez des remarques, surtout n’hésitez pas. Je ne me sens pas sereine sur ce document. Il y a quelque chose qui me gratouille les neurones, mais je ne sais pas quoi…

Sommaire quatrième 2018-2019