A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·Algo et compagnie·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Culture mathématique·En classe·Enseignement·Expo de maths·Informatique·Je suis fan·Maths par les jeux·Maths pour tous·Nouvelles technologies·Partager les maths·Programmation·Tous ensemble !

Le Castor version 2022, c’est parti!

Je découvre les exercices avec la première classe qui passe, et je les trouve super. J’adore ce concours, pas pour l’aspect concours mais pour son efficacité en termes d’apprentissages. Il me fait gagner un temps fou en rendant les élèves actifs et en valorisant la coopération et l’ingéniosité.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Algo et compagnie·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Club maths·Compétences·Culture mathématique·Cycle 3·Cycle 4·Informatique·Je suis fan·Manipuler·Maths pour tous·Programmation·Vidéos

Le jour où on a sorti les dominos

Hé bien ce jour est arrivé : nous avons travaillé les bases de numération, la passage de la base 10 à d’autres bases et réciproquement, la logique, avec les portes logiques, et voilà, aujourd’hui il s’agissait de synthétiser puis de se lancer : comment construire une porte and, or ou xor en dominos ?

Nous en sommes à peu près là :

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·Algo et compagnie·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les élèves·Chez les collègues·Compétences·Cycle 3·Cycle 4·Dans les copies·Enseignement·Evaluer·Je suis fan·Jouer·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Programmation·Représenter

Code en bois : l’évaluation

Alors, retour sur Code en bois, que j’expérimentais cette année :

Ici, je présente le dispositif.

Là, une première analyse est proposée.

Ici, une suite d’analyse, en sixième.

Le dispositif Code en bois a son site, là.

Et l’évaluation, alors ? J’en parle ici. Voici ce que j’ai proposé aux élèves :

J’ai apporté quelques aménagements en direct : dans l’exercice 2, les élèves peuvent réécrire un script plutôt que d’adapter le script existant. On suppose aussi qu’on dispose d’un infinité de flèches, que si on tire sur l’allié on ne l’atteint pas et qu’on n’a pas de flèches lourdes.

J’ai terminé de corriger et d’évaluer les copies des classes auxquelles j’ai proposé cette évaluation. Mes classes sont entre 64% et 72% de réussite, ce qui est très chouette. Le meilleur score est atteint en 5e et le moins bon (mais cela reste satisfaisant, tout de même en quatrième) :

En quatrième, voici les relevés d’évaluation :

En cinquième :

Et en sixième :

Une difficulté commune à toutes les classes est de s’orienter en fonction du personnage et non en fonction du dessin représenté sur la consigne. Une autre est de penser à terminer les boucles, même si une majorité d’élèves a essayé de le faire. Assez fréquemment la fin est mal placée et la déplacer rend l’algorithme opérationnel. Enfin, troisième point commun, la double fonction de la brique répéter/tant que conduit à des erreurs à l’écrit.

Très peu d’élèves ont écrit des algorithmes abscons. Pour la quasi totalité, on peut identifier la stratégie, même lorsqu’elle est maladroitement mise en forme et en mots.

J’avais différencié un peu selon les niveaux de classe : les élèves de quatrième devaient tout traiter, les élèves de cinquième avaient un bonus possible et les élèves de sixième pouvaient choisir entre l’exercice 2 et l’exercice 3. Certains élèves, en nombre assez conséquent, on réussi plutôt le 3 ou choisi directement le 3 au détriment du 2 : je pense que créer est plus aisé en fait pour elles et eux que transformer. Pour transformer il faut s’appuyer sur un existant qui contraint ou qu’on n’a pas bien compris, je suppose.

Enfin, une grosse différence est que les plus âgés des élèves essaient d’avoir recours à plus de variété d’instructions : des répéter, des tant que et des si, voire des si/sinon, ce qui a l’avantage de rendre leur algo plus court et efficace, mais qui a l’inconvénient de prendre plus de risques car c’est plus complexe, avec des boucles dans des boucles. Cela fait qu’il est difficile de comparer les résultats d’évaluation des élèves de sixième et des élèves de quatrième, par exemple.

Là où je suis contente, c’est que pas mal d’élèves, en particulier en quatrième, ont eu recours à bon escient à des « tant que pas ».

Je suis vraiment ravie de l’expérimentation de ce dispositif, code en bois.

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Algo et compagnie·école·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les cadres·Chez les collègues·Culture mathématique·cycle 2·Enseignement·Je suis fan·Maths pour tous·Programmation

Programmer en cycle 2

J’ai lu ce matin Initiation à la programmation, de Catherine Vilaro, conseillère pédagogique, et Didier Fritz, inspecteur de l’Éducation nationale. Il y a un tome pour le CP, un pour le CE1 et un pour le CE2. J’ignore encore si la collection se poursuit en cycle 3, mais ces trois livres sont super. Ils ont été publiés chez Istra en 2 020.

Chaque tome est construit sur le même modèle : par double page, l’élève découvre puis s’exerce. Voici ce que cela donne en CP, CE1 puis CE2 :

Des compléments pédagogiques permettent d’avoir tout le déroulé de la séquence pas à pas, des corrigés (avec des flash code), des explications supplémentaires. La progression est bien faite :

Voilà un outil de qualité, qui permet d’atteindre des objectifs consistants en accompagnant l’enseignant. Bravo !

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Algo et compagnie·Allez les jeunes !·Apprendre·Au collège·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les collègues·Compétences·Culture mathématique·Cycle 3·Cycle 4·Enseignement·Evaluer·Je suis fan·Jouer·Manipuler·Maths pour tous·Numérique·Programmation·Représenter·Tous ensemble !

L’évaluation Code en bois

Voilà, les mallettes Code en bois repartent aujourd’hui. Nous aurons exploité à fond ce matériel : mes six classes ont expérimenté, en gros avec plus d’une heure et demie de manipulation et une vingtaine de minutes d’évaluation.

Ici, je présente le dispositif.

Là, une première analyse est proposée.

Ici, une suite d’analyse, en sixième.

Le dispositif Code en bois a son site, là.

Et l’évaluation, alors ? Voici ce que j’ai proposé aux élèves :

J’ai apporté quelques aménagements en direct : dans l’exercice 2, les élèves peuvent réécrire un script plutôt que d’adapter le script existant. On suppose aussi qu’on dispose d’un infinité de flèches, que si on tire sur l’allié on ne l’atteint pas et qu’on n’a pas de flèches lourdes.

A l'attaque !·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·C'est bien pratique·Compétences·Culture mathématique·En classe·Informatique·Je suis fan·Maths par les jeux·Numérique·Partager les maths·Programmation·Sixième·Tous ensemble !

Octobre ça rime avec Castor !

C’est bientôt le premier Castor, et donc le moment de s’entraîner pour les élèves de sixième. Mais ce sont déjà des graines de champion, surtout après code en bois !

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·Algo et compagnie·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Club maths·Culture mathématique·Evénement·Je suis fan·Merci !·Mes projets·Numérique·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Programmation

Le club programmation débranchée

Nous voilà à la presque-fin d’une période. Où en sommes-nous ? Ma programmation initiale était celle-ci, pour la période 1 :

Nous en sommes là, à l’issue de la séance 3 :

Aujourd’hui, nous avons travaillé les opérations en binaire. J’ai été assez admirative de la pugnacité des élèves, qui se sont bien accrochés et ont voulu aller jusqu’à la division pour la quasi-majorité. D’ailleurs, lorsqu’ils comprennent, ils sont heureux, c’est trop chouette. Et un élève de 5e m’a épatée : il a compris tout seul comment diviser des nombres en base 2.

Nous sommes donc en avance. C’est préférable, car le Festi Robot a été avancé de juin à… mars ! Je me suis inscrite, mais sans certitude de pouvoir participer avec toutes mes classes, car non seulement c’est trop tôt, mais en plus c’est le moment des voyages à l’étranger dans mon collège et il me manquera des tas d’élèves, selon la date. Et pas question de participer si c’est sur la semaine des maths, qui est déjà complètement remplie. La date n’est pas encore posée pour l’événement, donc j’attends de savoir, mais peut-être ai-je bloqué une inscription pour rien, ce qui m’embêterait beaucoup.

Mais en attendant, ça avance bigrement bien. Il faut dire que les fiches de la brochure écollège 4 de l’APMEP sont franchement géniales et me font gagner un temps et une énergie fous ! Et aujourd’hui Léandro nous a apporté nos premiers dominos ! Merci Léandro !

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les élèves·Chez les collègues·Cycle 3·Je suis fan·Jouer·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Programmation·Représenter·Sixième

Code en bois en sixième : bluffant

J’ai aujourd’hui déployé Code en bois en classe de sixième. j’avais attendu d’avoir la classe en demi-classe, ce qui arrive une fois toutes les deux semaines : je pensais que ce serait vraiment difficile pour ces élèves qui n’ont jamais programmé. En fait, l’activité a été un succès assez époustouflant : j’étais bien rodée par la présentation à mes autres classes, les élèves étaient très motivés et très attentifs, et ils collaborent bien. En une heure nous avons traité la présentation de l’activité, trois missions ensemble qui mobilisent des boucles (dont « tant que pas trésor », assez crucial), et les élèves ont avancé très vite.

Bilan des courses : je pense qu’ils vont être au top pour la suite. Laura a eu une super idée d’autre activité pour faire le lien avec la programmation sur ordi avec Scratch, et nous y réfléchissons pour la rentrée. En tout cas, j’étais conquise pour les autres niveaux, mais là pour les sixièmes c’est renversant d’efficacité.

Ce qui manque vraiment, c’est un jeu d’instructions magnétiques pour montrer au tableau, des grands personnages pour le tableau aussi, et des chiffres magnétiques pour aller avec. Je vais le signaler au concepteur.

A l'attaque !·Activité rigolote·Au collège·Club maths·Evénement·Expo de maths·Maths pour tous·Mes projets·Programmation·Tous ensemble !

Des dominos, plein de dominos, 10 000 dominos !!!

Je viens d’envoyer ce message sur l’ENT de mon collège :

Bonjour à toutes et à tous,

Dans le cadre d’un projet de programmation débranchée auquel participe un club du collège, et qui sera exposé lors d’une sortie à laquelle participeront vos enfants, nous avons besoin de dominos, de beaucoup de dominos… Il nous en faut 10 000. Le collège va nous aider en en achetant, mais si vous avez chez vous des dominos dont vous ne vous servez pas et dont vous acceptez de vous séparer, je suis preneuse. Vos enfants peuvent venir me les déposes en salle 007.

Tout compte : même 1 domino isolé nous rapprochera de notre objectif. Des dominos sans nombres, en bois par exemple, nous conviennent aussi : c’est l’objet en lui-même dont nous avons besoin.

merci beaucoup,

Claire Lommé

10 000 dominos… Est-ce que quelqu’un ici a u plan à moins de 700€ ?