Activité rigolote·Allez les jeunes !·BRAVO!!!·Culture mathématique·Expo de maths·Je suis fan·Maths et musique·Maths pour tous·Merci mes loulous·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Partager les maths·Vidéos

It’s a number that goes forever

Voici un extrait d’un jeu. Le principe est le suivant : on donne aux participants un artiste, qui indique le style à suivre, et un thème, sur lequel il faut improviser une chanson. Regardez un peu ça… Extraordinaire !!!

BRAVO!!!·Culture mathématique·Expo de maths·Je suis fan·Merci les copains·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!

Val de Reuil : bravo !

Istinen Garrigues a publié un tweet ce matin, qui relaie le message d’une collègue.

C’est absolument ébouriffant. Et les personnes qui ont nommé les rues ne se sont pas lâchées que sur les maths, il y a plein de noms super qui forment des quartiers :

Dire que je suis allée animer tant de formations à Val de Reuil, et que je n’ai jamais remarqué ces noms de rue ! C’te honte !

Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Je suis fan·Maths et arts·Mes projets·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Représenter·Tous ensemble !

Koska, nous voilà !

En sixième, j’ai reçu tous les « projets Koska » pour notre projet Vasarely. Et ce matin, une élève m’a rappelé qu’il fallait désigner les 5 lauréats dont nous enverrions les oeuvres au jury.

Les 5 oeuvres qui ont obtenu les plus de suffrages sont les numéros 14, 16, 1, 7 et 23. Nous allons donc pouvoir les envoyer, dès que j’en aurai conservé une trace en photocopiant ces beaux travaux.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les collègues·Compétences·Culture mathématique·Cycle 4·Didactique·En classe·Enseignement·Je suis fan·Manipuler·Maths pour tous·Merci les copains·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Prof power·Quatrième·Représenter·Tous ensemble !

Mon bonheur-ricochet du jour

Mes bonheurs-ricochets, c’est quand des élèves comprennent quelque chose qui n’était pas l’objectif central prévu, mais que c’est super important. Aujourd’hui, c’était en quatrième. J’avais décidé de déployer l’activité de mon collègue Gani, activité sur la résolution d’équations, qu’il met en oeuvre avec moi en co-enseignement avec une autre classe de quatrième (trop chouette). Avec Laura, nous avions pensé des modifications pour que l’activité s’adapte aux niveaux très variés de ma classe, et corresponde à notre programmation. Je ferai bientôt un article pour raconter cette séance, mais ça va être un peu long à faire et là je n’ai pas trop le temps.

Donc, j’en reviens à mon joli ricochet. Une élève manipule pour résoudre une équation. Elle obtient une représentation matérielle de 2x = 8. Elle demeure perplexe : comment savoir ce que vaut x ? Car cette élève ne possède pas la division, ce qui complique l’acquisition de nouvelles compétences, forcément. Mais comme l’activité permet de manipuler, et que l’élève est vive et pleine d’initiative, elle cogite et je la vois prendre un des cubes de numération composant le nombre 8, et le poser sous un des pions qui représentent x. Elle en saisit un autre et le pose sous le « deuxième x ». Elle recommence jusqu’à épuisement des cubes et m’appelle : « madame, est-ce que ça veut dire que x ça vaut 4 ? » J’acquiesce, et je la vois s’illuminer. « Je crois que j’ai compris, madame. Je fais celle d’après ».

Elle bidouille son équation, et passe de 4x + 2 = x + 17 à 3x = 15 sans difficulté. Ca, les questions d’équilibre, elle a compris. Si j’enlève des unités d’un côté, je fais pareil de l’autre. Si j’enlève un x d’un côté, j’enlève un x de l’autre. Parfait. Avec elle on n’est pas encore à la modélisation par la représentation algébrique, mais ce n’est pas grave : elle donne du sens à ce qu’elle fait et je sens grandir cette énergie en moi, caractéristique de quand il se passe un truc vraiment important dans la tête d’un élève.

Devant 3x = 15, elle recommence ses paquets, unité par unité. Mais elle constitue bien trois paquets. Elle obtient x = 5, et m’appelle à nouveau pour valider. Là, elle me dit deux choses :

  • Madame, j’ai remarqué quelque chose : c’est parce que 3 x 5 ça fait 15 qu’on a 5 unités pour chaque paquet, non ?
  • Mais vous l’avez fait exprès, les nombres, là, non ? Parce que y en a jamais qui restent. Comment je ferais s’il y en avait qui restaient ?

Alors nous avons développé : oui, il y a un rapport avec 3 x 5, et comment alors anticiper le résultat avant même de faire la manip ? Evidemment, là, il faut les tables, pour cette élève, sinon c’est trop de paramètres. Mais elle m’a dit elle-même : « Mais madame, c’est ça, la division, non ? On fait des paquets et on cherche combien on met d’unités par paquets ? C’est ça, non ??? » Hé oui. Alors nous sommes parties ensuite sur « s’il en reste » : ça s’appelle effectivement le reste, dans la division, et en effet j’ai fait exprès que le reste soit nul. Nous avons pris un exemple où le reste aurait été de 1 pour 2 paquets, de 4 pour 8 paquets, et nous sommes convenues que non, nous n’allions pas couper mes cubes de numération en deux.

Mais cette élève est repartie super fière, dynamisée par sa nouvelle compréhension de la division et par sa première approche réussie de la résolution d’équations.

Et moi, bin pareil.

Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·Faut que je fasse mieux·Je suis fan·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Si si c'est drôle

Trutruffe ?

Dans l’hilarité générale, j’apprends à la récré :  » Alors, il paraît que tu insultes tes élèves ? » Heu, non, ce n’est pas dans mes habitudes… Enfin parfois je leur dis qu’ils font les nounouilles, par exemple. J’attends que les collègues m’expliquent : « Tu as traité F de champignon russe, il paraît ».

???

De champignon russe ?

Alors je cherche, je cherche. Qu’est-ce que j’ai bien pu dire qui lui a fait comprendre ça ?

Après enquête, il s’agit même d’un champignon russe radioactif. Allons bon. Encore mieux.

Il a fallu du temps et des échanges pour que j’arrive à comprendre : j’ai dit à ma classe « Non mais vous me faites quoi, là, bande de trutruffes ? »

Pour F, la truffe est un champignon (jusque là, tout va bien) russe (ah, non). Mais l’assimilation avec l’expression « champignon atomique » a donné champignon russe radioactif. Quant au pourquoi russe, il pourrait s’agir d’un saut mental d’une denrée chère, la truffe, vers une autre, le caviar.

Hé bin, ça m’aura occupée un moment, c’t’histoire.

Actualité·BRAVO!!!·Culture mathématique·Expo de maths·hommage·Je suis fan·Maths et arts·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!

Géométrie humaine, par Sadeck Waff

J’ai déjà parlé ici de Sadeck Waff, artiste, danseur et chorégraphe dont les oeuvres sont bien mises en lumière depuis un moment. Il y a ici une bien belle vidéo :

J’ai un peu regardé ses dernières créations, et j’aime aussi beaucoup celle-ci :

Cela doit être très intéressant de voir Sadeck réaliser la finalisation d’un tel travail. Et y participer doit être assez fantastique aussi.

Chez les chercheurs·Chez les collègues·Culture mathématique·Expo de maths·Je suis fan·Lire·Maths pour tous·Merci les copains·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Partager les maths·Tous ensemble !

Ouaaaaaaah, je suis très très fière !!!

Un ami m’a envoyé un lien vers la dernière vidéo de Mickaël Launay. Elle me parle, car il est question de chocolats… Mais en plus, Mickaël a la très grande gentillesse de parler de mon livre !

Bon voilà, je sautille.