A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·En classe·Maths pour tous·Mes projets

Des pastèques CUBIQUES

Mes enfants étaient surpris : comment ça maman, tu ne connais pas ? Hé bien non, mes loulous, cela m’a échappé. Il est des choses incontournables qui m’échappent. Mais si ils m’ont signalé la chose, c’est pour me dire que tout de même, c’est un honte : on ne dit pas carrée, puisque cela s’applique à un solide. Ils sont bien éduqués, mes enfants.

 

Je lis donc, sur le lien qu’ils m’ont donné :

Des maraîchers japonais produisent des « pastèques carrées ».

Dans l’article, on lit que déjà en 2013, 400 pastèques cubiques avaient été mises sur les marchés japonais, russes ou encore canadiens. Mais en fait, la tradition est vieille d’environ 40 ans. C’est l’exportation qui est plus récente.

Le côté des pastèques-cubes mesure dix-huit centimètres. Les fruits sont juste mis dans un gabarit en plastique, au cours de leur maturation, et contraints par ce moule à devenir cubiques. Ces pastèques cubiques ne se mangent pas : leur conférer cette forme oblige à les cueillir trop tôt pour pouvoir être consommées. Et elles coûtent jusqu’à 300 fois le prix d’une pastèque sphérique, mais plus généralement autour de 50€.

Chez les collègues·Maths pour tous·Merci les copains·Si si c'est drôle

L’horloge d’Albert, pour ne plus jamais dormir

Un collègue (fanatique des signes d’inégalité par ailleurs) m’a signalé cette horloge :

Capture d’écran 2017-08-31 à 08.09.46.png

Ce doit être assez efficace pour entretenir une bonne insomnie… Les calculs à faire changent à chaque minute ; c’est une chouette horloge pour une classe, et on pourrait proposer des questions flash grâce à elle. Dommage, elle coûte un bras :

Capture d’écran 2017-08-31 à 08.10.09.png

Elle provient de ce site.

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Au collège·Compétences·Evaluer·Maths pour tous·Mes projets

Les fiches de perso 2017 !

Voilà ! J’ai, comme tous les ans modifié mes feuilles de perso pour mes élèves. Comme toujours, chaque année, je me dis tiens, j’aurais dû faire comme ci, comme ça, et hop, je change, je reviens à des versions antérieures… Pour cette année, j’ai conservé le système de « barre de compétences » que les élèves rempliront eux-mêmes lorsqu’ils auront leurs relevés d’évaluations, avec leurs compétences validées à divers degrés. Pour les points d’expérience, je simplifie : Sacoche me fournit un taux de réussite, que je vais appliquer à un total prédéfini, pour chaque évaluation. En gros, un Plickers c’est 200-300 XP au maximum, une recherche de problème entre 100 et 300, une évaluation dans les 1 000 XP, et une évaluation récapitulative 2000. J’appliquerai le taux de chacun au total et zou.

Autres modifications, mineures mais pratiques : les niveaux apparaissent déjà et les élèves entoureront au lieu de gommer. Même idée pour le total d’XP, avec la date et l’emplacement prévu pour écrire le nouveau total. Les fiches de perso des années précédentes finissaient vraiment cracra. J’ai laissé plus de place au sac à dos, et les élèves noteront l’objet obtenu lors de leurs changements de niveaux.

Il me reste à reprendre cette liste d’objets, justement. Je fais ça cet après-midi.

fiche perso 2017 rectofiche perso 2017 verso

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Au collège·Cinquième·Je suis fan·Maths par les jeux·Maths pour tous

Croixcroixcroixvé, c’est chaud !

Pour introduire le thème des probabilités, en cinquième, je m’appuie sur le jeu Avé !, Capture d’écran 2017-08-23 à 19.18.47.pngédité par Gigamic. J’en déforme les règles, excellentes et efficaces au naturel par ailleurs, pour mon propos pédagogique. Mais nous y jouons « pour de vrai » au club maths et ça marche très bien. C’est un très chouette jeu, accessible à tous facilement.

D’abord donc, comme dans la fiche mise en ligne (Activité Avé!), nous révisons le fonctionnement de la numération romaine. Nous voyons quels chiffres permettent des nombres valides ou non (avec les chiffres I, V et X seulement).

Ensuite j’allume la visualiseuse et je présente les dés. Des dés à six faces, avec trois faces ‘I », deux faces « X » et une face « V ».

Capture d’écran 2017-08-23 à 19.18.58.png

Puis j’envoie à mon bureau un élève et je lui explique qu’il doit réussir à construire le plus grand nombre possible. Pour cela, il va lancer un dé, puis si il le souhaite un autre, etc. Il ne peut pas en relancer, mais il peut réordonner les dés. Il devra décider si il continue ou pas. Par exemple avec les dés ci-dessus, je peux obtenir 37. Ce qui est très très très bien.

Imaginons que l’élève commence ainsi :

Capture d’écran 2017-08-23 à 19.19.09.png

Il va vouloir continuer tout de suite. Ouhlahophophop, lui dis-je ! Tu es sûr que c’est une bonne idée ?

Il me répond Bah oui, l’air méfiant.

Que peux-tu obtenir lors de ton deuxième lancer ?

6 avec I, 15 avec X et heuuuuu ah oui, V ce serait pas cool.

Peux-tu mesurer le risque ?

Bah oui, ça va, je vais essayer.

Peux-tu le mesurer mathématiquement ?

Et hop, c’est parti.

Dans mon essai, j’ai obtenu ça :

Capture d_écran 2017-08-23 à 19.19.13

Capture d_écran 2017-08-23 à 19.19.16

Capture d_écran 2017-08-23 à 19.19.20

Capture d_écran 2017-08-23 à 19.19.24

Capture d_écran 2017-08-23 à 19.19.27

J’ai été trop gourmande : malgré la malchance du premier jet, j’ai réussi à atteindre 27. Et là, paf, un V. Du coup, j’ai zéro point.

Ensuite, trois autres élèves se succèdent. A chaque lancer il faut dire à voix haute quelle est la probabilité de réussir et celle d’échouer, et prendre sa décision.

Assez rapidement, toute la classe est complètement dedans. Il y a une tension palpable, j’adore : parfois ça crie un peu, de joie ou de déception, lorsque la visualiseuse affiche le résultat du dernier dé lancé, mais tout ça se gère et au moins les élèves ont vraiment expérimenté ce qu’est une probabilité. Cela me permet aussi de bien appuyer sur le fait que trois signes différents sur le dé, cela ne correspond pas à une chance sur trois pour chaque, ce qui est une tendance très répandue chez mes élèves, bien que cela stupéfie ceux qui ont compris.

Joan, ma description répond-elle à tes questions?