A l'attaque !·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les collègues·Culture mathématique·En classe·Enseignement·Expo de maths·Je suis fan·Maths et arts·Maths pour tous·Représenter·Tous ensemble !

Léonard de Vinci en Ulis

Cet après-midi, je suis allée tester ma séance Léonard de Vinci en Ulis. Mon mari-coordo et moi l’avions adaptée : au lieu de tout condenser en une heure, ce qui est déjà difficile en classe ordinaire, j’avais décidé de franchement dédoubler la séance. Et mon mari avait prévu une vidéo sur Léonard de Vinci, assortie d’un questionnaire.

La description et l’analyse de la séance telle qu’elle est prévu au départ se trouve ici et .

Après la petite vidéo et son décryptage, pour mieux comprendre qui était Léonard de Vinci, j’ai présenté le Codex Atlanticus.

La page qui m’intéresse particulièrement aujourd’hui, c’est celle-ci :

j’en ai extrait le dessin sur lequel nous travaillons :

Alors zou, c’est parti : que voit-on dans cette figure ? Réponse majoritaire et résistante : des lettres. Oui mais non, je fais des maths, là. Alors des carrés et des ronds, me répond-on. Des quoiiii ? J »ai cru entendre « rond », j’ai dû me tromper, puisqu’on est en maths. Des cercles, d’accord.

Alors combien de carrés ? 1. Combien de cercles ? 4. Non, 5. Ok.

Maintenant, comment devrais-je procéder pour représenter cette figure en respectant les relations entre les différents éléments ? C’est parti :

En proposant leur plan, les élèves se sont trompés pour le grand cercle. C’est intéressant car c’est justement lui qui pose problème son centre est facile à déterminer, mais son rayon l’est moins, particulièrement lorsqu’on réalise la figure sur une application de géométrie dynamique. Mais j’ai laissé les élèves aller là où ils voulaient et ils se sont plutôt bien débrouillés.

Etape suivante : à vous, jeunes gens !

Au départ, l’idée de « faire de la géométrie » n’a pas enchanté les élèves… Mais j’ai atteint mes objectifs (conceptualiser le carré, parler codages, réactiver l’usage de l’équerre, parler compas et manipuler, décomposer une figure, planifier ses étapes de construction, établir des relations entre objets, s’autoriser des sur-figures) parce que les élèves étaient actifs. Le progrès, je trouve, c’est qu’ils acceptent d’écouter plus longtemps pour définir leur plan d’attaque.

J’aime beaucoup ces séances. En dehors du fait que cela me redonne l’occasion de travailler avec mon mari, je trouve que ces élèves d’Ulis vont loin, et sont bien là pour travailler. On peut être exigeant avec eux, à condition de les sécuriser en permanence, de bien baliser tout en laissant la prise d’initiative et le hors-clous possible.

La semaine prochaine, peut-être passerons-nous sur GeoGebra. Je ne sais pas encore, il faut que j’en discute avec mon mari.

Activité rigolote·Allez les jeunes !·école·Chez les élèves·Chez les collègues·cycle 2·Enseignement·Expo de maths·Je suis fan·Jouer·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Partager les maths·Représenter·Tous ensemble !

CE1, les plateaux de jeux de maths

Nous avons, en deux séances d’un peu plus d’une heure, pratiquement finalisé les trois plateaux de jeux de maths, avec Christelle et ses élèves : les élèves ont, par groupe, choisi leur forme de plateau, leur thème, le nombre de cases, le nom du jeu. Il ont tracé le parcours, apporté des éléments de décoration et mis en couleur. Voici donc nos trois plateaux quasi-achevés :

Les questions de base sont prêtes. Il nous reste à valider des réponses apportées par nos auteur(e)s en herbe, et les décliner en plusieurs niveaux de difficulté. Il faudra aussi écrire la règle du jeu et… le tester !!!

Activité rigolote·Allez les jeunes !·BRAVO!!!·Culture mathématique·Expo de maths·Je suis fan·Maths et musique·Maths pour tous·Merci mes loulous·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Partager les maths·Vidéos

It’s a number that goes forever

Voici un extrait d’un jeu. Le principe est le suivant : on donne aux participants un artiste, qui indique le style à suivre, et un thème, sur lequel il faut improviser une chanson. Regardez un peu ça… Extraordinaire !!!

Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·Compétences·Cycle 4·Dans les copies·Didactique·Enseignement·Evaluer·Je suis fan·Maths pour tous·Mots de maths·Parole·Partager les maths·Prof power

Les symétries

En cinquième, on étudie la symétrie centrale. C’est nécessaire pour travailler le parallélogramme, mais c’est tout bizarre : c’est une rotation, en fait. Et comme les élèves ont travaillé la symétrie axiale depuis le CP en la nommant « LA symétrie », ils ont des représentations très fortes qu’il faut déconstruire d’un coup pour faire de la place à la symétrie centrale.On y arrive, progressivement, et aussi à l’aide de l’application Transformations de Christophe Auclair, qui me permet de travailler la symétrie axiale rtoute seule, sur des points, puis sur des figures, puis d’adjoindre la symétrie axiale et de recommencer des exercices similaires pour distinguer les deux.

Et même là, alors que les élèves sont en réussite, quand on repasse sur papier, boum, certains chutent, par habitude de la symétrie axiale. Parfois dans un même exercice ils réussissent et se trompent :

Mais ce qui est encore plus intéressant sur la symétrie centrale, c’est comme les élèves s’approprient différemment les différentes interprétations de la définition : le centre de symétrie comme milieu du segment d’extrémités un point et son image, la rotation d’angle 180° ou la vision du retournement plus élémentaire. Ou un mixte de plusieurs façons d’envisager les choses. C’est chouette, car cela en dit beaucoup sur la façon de penser de chacune et chacun. Je pourrais écrire tout un portait robot de démarches mentales de mes élèves. Peut-être même que sur le plan de leur pensée mathématique j’en sais plus qu’elles et eux sur elles et eux-mêmes.

Actualité·BRAVO!!!·Chez les collègues·Education·Genre·Maths pour tous·Tous ensemble !

Les filles et les femmes en Afghanistan, privées d’école

Sur le site de la BBC, on peut lire le témoignage d’Ismail Mashal, directeur d’une université privée à Kaboul qui comptait 450 étudiantes en journalisme, en ingénierie, en économie et en informatique :

« J’appelle les pères à prendre la main de leurs filles et à les accompagner à l’école, même si les portes sont fermées. »

En décembre, le gouvernement taliban a annoncé que les étudiantes des universités ne seraient plus autorisées à aller s’instruire jusqu’à nouvel ordre, le temps que soit créé un environnement d’apprentissage islamique et des programmes aligné sur les pratiques de la charia.

Monsieur Mashal avait déjà fait parler de lui après avoir déchiré son dossier universitaire en direct à la télévision, déclarant qu’il était inutile de faire des études dans l’Afghanistan d’aujourd’hui.

Je sais que ce que je fais est risqué. Chaque matin, je dis au revoir à ma mère et à ma femme et je leur dis que je ne reviendrai peut-être pas. Mais je suis prêt et disposé à sacrifier ma vie pour 20 millions de femmes et de filles afghanes et pour l’avenir de mes deux enfants.

L’article complet est à lire ici (en anglais).

Activité rigolote·Actualité·APMEP·Chez les collègues·Culture mathématique·Enseignement·Evénement·Expo de maths·I'm not dead·Je me prendrai au sérieux un autre jour·L'éducnat·Maths et société·Maths pour tous·Merci les copains·Partager les maths·Tous ensemble !

Les aventures d’Alice et Claire

Ce matin, avec Alice Ernoult, prof au Havre et APMEPienne jusqu’au fond du cœur, nous avons enregistré deux vidéos pour la promotion de la semaine des maths. Ce n’est pas un exercice facile, et j’étais heureuse d’être aux côtés d’Alice : nous avons une vision commune des mathématiques, et nous avons gaiement partagé l’expérience, sans nous prendre au sérieux, et avec l’appui logistique très bienveillant du rectorat.

L’événement de la journée c’est que pour la première fois en 30 ans, j’ai eu le droit de me garer au rectorat. Alors là, c’est carrément fou.

Bon, je retourne au collège : j’ai cours.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·école·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les collègues·Culture mathématique·cycle 2·Didactique·En classe·Enseignement·Je suis fan·Jouer·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci les copains·Mes projets·Partager les maths·Tous ensemble !

Le jeudi avec Christelle

J’ai pu continuer de re-tester une séance de CE1, et c’était super chouette ! Heureusement que j’ai des terrains de jeux, et des compagnons de cogitation, pour mettre mes idées à l’épreuve : être hors-sol serait tout à fait inconsidéré… Aujourd’hui, en plus, nous avons fait fort du point de vue de l’inclusion. Cela constitue des moments qui font du bien ! Merci Christelle !

Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez moi·Culture mathématique·En classe·Enseignement·Evaluer·Evénement·Expo de maths·Faut que je fasse mieux·Maths pour tous·Numérique

Mes devoirs de l’après-midi (première partie)

Mes élèves sont très fort aux concours de programmation. En ne récompensant que les deux premiers binômes et les trois premiers individuels, à cause d’ex-aequo, j’ai 40 élèves à récompenser sur mes 5 classes pour le Castor… Les scores des lauréats vont de 195 à 330 points. Nous avons aussi participé à l’Alkindi et à l’Algorea 1. J’attends les résultats, et je vais m’organiser différemment pour les lots, car je viens de passer un certain temps à les constituer !

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·C'est bien pratique·Chez les collègues·Culture mathématique·Cycle 3·Cycle 4·Dur dur·Enseignement·Expo de maths·Je suis fan·Maths pour tous·Merci les copains·Mes projets·Partager les maths·Représenter·Tous ensemble !

Une toute jolie infographie pour la classe

Vincent Parbelle a trouvé cette jolie infographie et l’a partagée via Twitter :

J’en ai fait un petit document tout simple, dans lequel j’ai juste adjoint des indications pour comprendre les feet et les inches.

Il y a plusieurs jolies questions à se poser :

  • Comment l’axe des ordonnées est-il gradué ?
  • Comment l’origine a-t-elle été choisie ?
  • Combien mesure un homme néérlandais ? Un homme indonésien ?
  • Que penser globalement des choix réalisés pour construire cette infographie ?

Je n’en dis pas plus, car des élèves me lisent et je veux préserver la spontanéité de la réflexion… Mais je vous raconterai !

Merci Vincent !