A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Actualité·APMEP·Chez les cadres·Chez les chercheurs·Chez les collègues·Culture mathématique·Enseignement·Enseignement supérieur·Expo de maths·Formation·hommage·Je suis fan·Maths en scène·Maths et arts·Maths et BD·Maths et genre·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci !·Merci les copains·Message·Partager les maths·Tous ensemble !

Tous ensemble à l’APMEP !

J’ai écrit un petit article sur le séminaire de l’APMEP : je suis revenue enchantée, et ce que j’ai appris est complètement dans la ligne de cette belle année au bureau et au comité de l’APMEP, et dans celle de toutes les magnifiques journées nationales auxquelles j’ai participé depuis 1995.

L’article est ici, et se conclut avec ce cri du coeur :

Alors si vous enseignez les mathématiques (si vous êtes professeur des écoles ou professeur de lycée professionnel, vous les enseignez tout autant que vos collègues d’enseignement secondaire général !), si vous étudiez pour devenir enseignant, rejoignez-nous. Vous contribuerez à un projet de société tout en continuant de vous former et de partager, au travers des événements tels que les journées régionales et nationales. Et si vous n’êtes pas dans ce cas, il vous reste à devenir prof de maths. Il semble qu’il y ait de la place, justement…

A quoi ça sert les maths ?·Actualité·Chez moi·Culture mathématique·Expo de maths·Maths ailleurs·Maths et arts·Maths et BD·Maths et genre·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci !·Ouaaaaaaaaaaaaah !!!·Partager les maths·Représenter

J’ai écrit un livre.

Ce soir, j’ai reçu un mail avec en pièce jointe les épreuves d’un livre que j’ai écrit en entier, qui est maintenant tout mis en page et tout (et c’est du très beau travail de la part de l’éditeur, je suis vraiment contente). C’est un livre sur les maths, des maths sous toutes leurs coutures, les maths et leur bonheurs, leur beauté, leur vie. J’ai participé à la réédition de l’ouvrage de Brissiaud, Premiers pas vers les maths, mais là c’est moi qui ai écrit tout ça. J’imagine que c’est candide, mais cela me fait vraiment tout bizarre, me rend fière aussi, et c’est une véritable émotion.

Bon, c’est parti pour la relecture.

Rholalarholala. On se lance dans des trucs sans trop réfléchir, on bosse on bosse, et un jour c’est fini et concret.

Rholalarholala.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·Apprendre·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Maths en scène·Maths et arts·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Partager les maths·Tous ensemble !

Une semaine comme les autres, c’est-à-dire pas comme les autres

Lundi : cours en Ulis et ouverture de l’exposition Regards de Géomètre ;

Mardi : Alice Ernoult vient passer la journée dans ma classe ;

Mercredi : courses aux nombres, manche 2, et l’après-midi je fais guide à l’expo Regards ;

Jeudi : le matin, sortie Regards de géomètre avec 83 élèves…

Vendredi : sortie Regards de géomètre avec les 51 élèves restants. Le soir, départ pour Paris ;

Samedi : salon Jeux et mathématiques à Paris, où j’anime deux balades. Ma fille s’achètera son premier Jeener à elle ;

Dimanche : exposition Xenakis.

Pas mal.

https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/exposition/24162-revolutions-xenakis

En attendant, je finis mes copies.

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Jouer·Manipuler·Maths et arts·Maths et BD·Maths et genre·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Partager les maths·Tous ensemble !

Maths en pleines formes

La 23e édition du Salon de la Culture et des jeux mathématiques a pour thème « Maths en Pleines Formes », place Saint Sulpice à Paris, du 2 au 5 Juin prochain en présentiel, mais avec aussi une version « déMATHérialisée » sur le site du salon. Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les possibilités.

Entièrement gratuit, le salon se veut une grande fête des mathématiques. Les stands et l’espace rencontre proposent de vous faire découvrir les mathématiques sous un aspect inhabituel, ludique et vivant. C’est l’occasion d’arpenter les allées, de manipuler, de réfléchir et de vous émerveiller du pouvoir des mathématiques.

https://salon-math.fr/

Vous pourrez bientôt vous inscrire aux activités qui nécessitent une inscription en amont.

Pour ma part, j’interviendrai un peu, avec ceci :

J’espère rencontrer celles et ceux avec qui nous échangeons numériquement, et que je rencontre peu, ou que je n’ai pas encore rencontré(e)s !

A quoi ça sert les maths ?·Actualité·Apprendre·C'est bien pratique·Chez les collègues·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Maths et arts·Maths et musique·Merci !·Mes projets·Partager les maths·Représenter·Tous ensemble !

Iannis Xenakis, maths et bien plus encore

J’ai d’abord croisé ce tweet de Roger Mansuy :

Si vous avez un compte Tweeter, je vous conseille de dérouler le fil : cette exposition a l’air absolument magnifique et les photos font envie…

Alors je suis allée sur le site de l’exposition. Iannis Xenakis, a vécu de 1922 à 2001. L’exposition « Révolutions Xenakis » met en lumière cet artiste manifestement incroyable, mais que, je l’avoue humblement, je ne connaissais absolument pas. Et je crois que c’est une chance, car aujourd’hui je le découvre, et demain je le découvrirai encore davantage, grâce à Roger.

Iannis Xenakis fut compositeur (élève d’Olivier Messiaen), architecte et ingénieur (collaborateur du Corbusier à partir de 1947), féru de mathématiques et d’informatique (créateur de l’UPIC), découvreur dans la musique électroacoustique, l’informatique musicale ou le concert électronique immersif. 

Lithographie originale d’après le Diatope de Beaubourg, numérotée et signée, 1975, © Collection Famille Iannis Xenakis

L’autre bonne nouvelle, c’est que je ne suis jamais allée à la Cité de la Musique, et que la collection permanente propose un parcours avec entre autres François Morellet et Victor Vasarely.

Bon, dès que j’aurai vraiment récupéré de ce fichu covid, je fonce. L’expo temporaire dure jusqu’au 26 juin 2022.

Activité rigolote·Allez les jeunes !·école·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les chercheurs·Chez les collègues·Culture mathématique·cycle 2·Cycle 3·Expo de maths·Je suis fan·Maths en scène·Maths en vidéo·Maths et arts·Maths et musique·Maths pour tous·Merci !·Mots de maths·Partager les maths·Prof power·Représenter·Tous ensemble !·Vidéos

Danse tes angles

Lara Thomas m’a aujourd’hui écrit très, très gentiment pour me faire part de la sortie de son nouveau film, dans le cadre du génial projet et association Danse tes maths. L’association Danse tes Maths a pour but est d’apprendre et transmettre les mathématiques par la danse. Lara Thomas avait déjà été à l’origine du film Vecteurs et matrices.

CEtte fois, « Danse tes Maths : L’angle droit » a été réalisé à l’école de Saint-Laurent-Rochefort (Académie de Lyon / Circonscription de Montbrison, Loire – 42) en juin et juillet derniers, auprès des enseignantes Laure Monod et Angéline Doitrand et avec la participation de tous les élèves de la classe multiniveau.

Dans ce film, les élèves utilisent le langage du corps et les objets de l’espace pour explorer la notion de l’angle droit au fil des thématiques abordées du CE1 au CM2 : introduire d’abord les angles droits comme les coins d’un carré, puis comprendre la notion de droite (alignement infini de points) pour tracer des angles droits à l’aide de droites perpendiculaires, et enfin découvrir d’autres angles (aigus, obtus…). Le film est à voir jusqu’au bout : il y a des petites surprises au générique 😉

https://vimeo.com/571195765

Quel travail formidable ! Bravo Lara, bravo aux enseignantes, bravo aux élèves et à toutes celles et tous ceux qui ont participé et soutenu ce nouveau projet !

A quoi ça sert les maths ?·BRAVO!!!·Ca fait pas du bien aux maths·Culture mathématique·Décrochage·Ecouter·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths et arts·Maths et musique·Maths pour tous·Mots de maths·Partager les maths·Vidéos

A quel point suis-je arithmétique ?

A la faveur de recherches d’un vieil extrait vidéo, je suis tombée avec bonheur sur cet extrait de L’enfant et les sortilèges, de Ravel et Colette, cette fois joué par l’opéra de Lyon (1999). Je trouve cette version magnifique. Il y a tant de choses frappantes : le rapport aux mathématiques, évidemment, l’aspect poussiéreux et délirant de l’arithmétique, le ridicule de certains problèmes, les mots complexes et similaires les uns aux autres… Même la grande porte de classe, qui rend l’enfant si petit et fragile (mais il a tout de même la force et le courage de la refermer !) me touche.

Non seulement j’adore cette version du passage « L’arithmétique », pour son aspect absurde et fort émotionnellement, mais je trouve très sain de le regarder régulièrement, histoire de ne pas devenir trop arithmétique…

Le « Z’huit » est magnifique. Même l’arithmétique fatigue.