Activité rigolote·Chez les collègues·Chez moi·Expo de maths·Je suis fan·Manipuler·Maths par les jeux·Merci les copains

Team up !

Une amie m’a offert Team up ! et je n’avais pas encore eu le temps de le tester. Nous nous y sommes attelées hier avec ma fille.

IMG_3185.jpg

Team up ! est un jeu de logique collaboratif. Chaque carte indique une contrainte de choix d’un « carton » (les pavés en bois), et les joueurs, l’un après l’autre mais surtout ensemble, agencent les pièces pour monter le plus haut possible sans laisser de trou à un étage donné. Pour compter les points, on additionne les étages complets × 5, et on ôte 1 point par carte qu’on n’a pas pu utiliser et encore 1 point par carton non placé.

On peut obtenir 25. C’est le score ultime. Nous, nous avons marqué 18 points un peu à l’aveuglette, puis 19 en ayant l’impression d’être beaucoup plus efficaces…

C’est un très très chouette jeu, et en plus vraiment beau. D’ailleurs nous avons hâte de nous y remettre, pour trouver une combinaison qui nous fera atteindre 25 points. Nous avons réfléchi en trois dimensions, calculé quelques petites probabilités pour prendre nos décisions. Je pense qua la prochaine fois, nous reprendrons la même séquence de cartes, une fois le premier essai terminé, pour essayer de nous améliorer. C’est ce qui est vraiment intéressant avec ce jeu : on peu réessayer dans les mêmes conditions pour s’améliorer.

Je vais l’emmener au club (mais le ramener à la maison…) et aussi en classe dans les écoles : je pense que ce jeu va être intéressant pour entrer dans la géométrie spatiale, et j’ai des idées de prolongements. Je cogite.

Merci Hélène !!!

A l'attaque !·Activité rigolote·Chez moi·Dur dur·Faut que je fasse mieux·Manipuler·Mes projets

Le crochet, c’est plus compliqué que les maths.

Aujourd’hui, j’ai rédigé mon rapport d’activité. Je suis très très contente parce que c’est très très pénible à faire. Pourtant j’avais tout bien préparé toute l’année, hé bien quand même, j’y ai passé pratiquement tout mon après-midi. Du coup, je n’ai rien écrit ici.

Et puis après, nous avions décidé, ma fille et moi, de nous mettre au crochet, car nous voulons réaliser ceci :

Capture d’écran 2019-07-28 à 19.33.19

Ma fille m’a offert ces instructions. Et j’ai envie d’y arriver, mais quand des mots comme gauche, droite, devant, en bas… sont aussi relatives dans mon cerveau, c’est assez difficile. Je compense par une persévérance qui confine à l’entêtement.

Alors bon, ce n’est pas une super réussite de prime abord. Nous avons appris à faire un noeud, à monter un premier rang, à tourner et refaire un autre rang, je crois… Ma fille a réussi, en tout cas. Moi, je n’ai pas réussi avec un deuxième rang en entier : il y a toujours un moment où c’est le drame. Mais demain, nous réessayons. Et nous allons nous mettre en quête d’un bouquin, parce que les tuto sur internet ne nous suffisent pas.

Faut dire, nous avons affaire à ce genre d’instructions :

Capture d’écran 2019-07-28 à 19.32.45

Alors bon, ça fait mal à la tête, quand même…

Quelqu’un sait ce que signifie 2sc, sc, 2sc, sc, 2sc, sc (9), par exemple ? Notez que j’ai choisi la dernière ligne mais en fait je ne comprends rien non plus à ce qui précède…

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·Chez moi·Club maths·Culture mathématique·Cycle 3·Cycle 4·Expo de maths·Faut que je fasse mieux·histoire des maths·Manipuler·Maths ailleurs·Maths en vidéo·Maths et arts·Maths et BD·Maths et genre·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Mots de maths·Tous ensemble !

Le club maths est mort, vive le club maths !

Allez hop, tout ça me trottait dans la tête depuis trèèèèèès longtemps, et la mue s’achève : je change de formule pour le club maths. On verra bien si ça marche comme ça, avec un système de thème annoncé et d’inscriptions. Mais j’avais envie que ce club maths soit un club PLUS de maths. C’est parti donc. Et j’espère que les élève suivront, histoire que nous allions ensemble plus loin sur les périodes suivantes !

Capture d’écran 2019-07-22 à 16.47.29.png

Capture d’écran 2019-07-22 à 16.47.44

C'est bien pratique·Chez moi·Cycle 3·Cycle 4·Didactique·Manipuler·Mes projets

Le glisse-nombres de tableau et ses extensions

Hier, ma fille et moi avons finalisé le glisse-nombres dont j’avais parlé ici. Bon, entre le glisse-nombres et moi, c’est une fixette de longue date. Mes élèves de sixième l’utilisent beaucoup, puis apprennent à s’en passer, mais y reviennent les jours de fatigue ou devant une difficulté particulière. Et au fil du temps je constate que des élèves de cycle 4, jusqu’en troisième, vont parfois en chercher un sur mon bureau, « pour être sûr ». Le glisse-nombre de tableau est pour moi indispensable : pas une semaine sans que je l’utilise, et pas seulement en sixième. Mais cette année des élèves de quatrième ont eu une idée qui m’a semblé judicieuse, relayée par une question d’élèves de sixième, puis de troisième.

Des élèves de quatrième étaient en difficulté sur la notation scientifique. Ils m’ont demandé si nous ne pouvions pas réaliser un glisse-nombres qui les soutienne : un glisse-nombres sur lequel on pourrait visualiser par exemple ceci :Capture d’écran 2019-07-14 à 15.22.42.png

 Leur question m’a trotté dans la tête. Oui, on peut, mais ça va faire grand. En même temps, que des élèves de quatrième pensent eux-mêmes à élargir le glisse-nombres à la notation scientifique m’a plu : ils se souviennent de l’intérêt du glisse-nombres et font le lien.

La même semaine, des élèves de sixième m’ont demandé ce qu’il y a « avant et après le glisse-nombre », comme « cases » et comme « catégories ». Enfin, des élèves de troisième en difficulté sur la mémorisation des préfixes auraient voulu associer ces préfixes au glisse-nombres. Mais le mien était trop court.

Bon, là, c’en était trop, il fallait trouver une solution.

Alors donc hier, atelier glisse-nombres à la maison, avec décoration et claquage de la plastifieuse en prime. Faut que je m’en rachète une : trois glisse-nombres, elle n’a pas supporté.

Voici la partie centrale, à peu de choses près comme avant :

Capture d’écran 2019-07-14 à 15.13.59

Quelques modifications toutefois par rapport à l’ancien glisse-nombres :

  • des codes couleur pour faciliter la lecture par regroupement
  • pas de virgule : elle sera autocollante et amovible, et, comme Ludovic l’avait proposé, n’apparaîtra qu’une fois l’écriture décimale reconstruite.

Les décos sont faites maison :

Ensuite, les glisse-nombres annexes :

Capture d’écran 2019-07-14 à 15.15.24Capture d’écran 2019-07-14 à 15.14.38

En tout, ça fait un ensemble dans ce goût-là (la déformation est due au mode panorama pour réussir à tout avoir sur la même photo) :

Capture d’écran 2019-07-14 à 15.15.38

En prime, nous avons fabriqué des petits cartons aimantés, de différentes natures. Le but est que j’en distribue aux élèves, en fonction de leur niveau de classe et du programme, et qu’ils aillent les appliquer au tableau, au-dessus des glisse-nombres, à la bonne place.

Capture d’écran 2019-07-14 à 15.14.26Capture d’écran 2019-07-14 à 15.14.14

Et nous avons fait la même chose avec les préfixes :

Capture d’écran 2019-07-14 à 15.14.50Capture d’écran 2019-07-14 à 15.15.02

En revanche attention, ces préfixes peuvent permettre un lien avec les mesures, mais je me refuse absolument à utiliser le glisse-nombres pour des conversions. Lorsqu’on effectue des conversions, rien ne glisse : certainement pas la virgule, qui n’a pas sa place dans un tableau de conversion, et les chiffres non plus, puisqu’un tableau de conversion est seulement un appui de lecture. Ce serait donc utiliser le glisse-nombres d’une façon cognitivement radicalement différente, ce qui pourrait atténuer ses bienfaits didactiques.

Puriste du glisse-nombre je reste donc.

Allez les jeunes !·C'est bien pratique·Chez les collègues·Expo de maths·Je suis fan·Lycée·Manipuler·Merci les copains

Les wrap’ups de Thomas

J’avais parlé ici des wrap’ups, que mon copain Abdel m’avait fait découvrir. Hier, c’est Thomas, un super collègue que j’ai eu la chance d’avoir comme étudiant et que je croise à présent sur les événements mathématiques, m’a envoyé des photos de ses réalisations :

Ce qui est chouette, c’est que c’est sur mon blog que monsieur Maussion a découvert les wrap’ups. Et il a « poussé le concept », avec la découpeuse laser de son établissement, pour en créer qui soient adaptés à ses besoins pédagogiques.

Créer le modèle a pris 30-45 minutes. Et comme Thomas est en poste dans un lycée bien équipé, il en a profité à bon escient !

Ils sont forts, ces jeunes !

Activité rigolote·Chez les collègues·Je suis fan·Les découvertes de Stéphane·Manipuler·Maths par les jeux·Merci les copains·Tous ensemble !

Le démultipliox

Stéphane Robert, formateur lillois, a attaqué direct lundi matin à Lyon : avant même l’ouverture de la formation il m’avait collé dans les mains un dérivé du Pliox. Il s’agit, à partir du carré multicolore, de faire apparaître un carré de quatre petits carrés, vert, puis bleu, puis rouge puis jaune. Le vert, c’est facile. Pour les autres couleurs, il m’a fallu l’aide de mon fils. Et à mon fils, il a fallu l’aide de sa sœur. A trois, nous avons réussi. Pfiou !

C’est bien rigolo en tout cas. Bienvenue au club maths, démultipliox !