A l'attaque !·Activité rigolote·Allez les jeunes !·école·Chez moi·Cycle 3·Didactique·Expo de maths·Formation·Manipuler·Mes projets·Mots de maths·Tous ensemble !

Une séance en CM1-CM2 sur les propriétés des parallèles et des perpendiculaires

Et pour finir, une troisième séance : un enseignant de CM1-CM2 me demande une intervention en géométrie sur des situations permettant d’utiliser les propriétés des constructions de parallèles et de perpendiculaires. Là, j’amène mes super équerres dans hypoténuse ni graduations, et voici ce que je propose :

Capture d’écran 2020-01-15 à 17.44.00Capture d’écran 2020-01-15 à 17.44.06Capture d’écran 2020-01-15 à 17.44.12Capture d’écran 2020-01-15 à 17.44.23Capture d’écran 2020-01-15 à 17.44.30

Je me suis appuyée sur les travaux d’Edith Petitfour, chercheuse au labo André Revuz à Paris et enseignante à l’INESPE de Rouen.

A l'attaque !·Activité rigolote·Allez les jeunes !·école·Chez les collègues·Chez moi·cycle 2·Cycle 3·Expo de maths·Formation·Manipuler·Merci les copains·Merci mes loulous·Merci Pierrick·Mes projets·Tous ensemble !

Des élèves, des lamantins, des maths, des amis

Et voilà : j’ai testé ma séance sur Grandeurs et mesures à partir d’un album, Combien mesure la baleine, d’Alison Limentani, chez Millepages. Et non, je ne peux rien vous en raconter, parce que ce sont mes collègues RMC qui auront la primeur des 20 et 21 janvier en formation académique. Comme certains me lisent et tweetent plus vite que leur ombre (tu te reconnais, Sylvain ?), je ne veux pas déflorer nos contenus. Alors, chut. Faut laisser aux gens l’occasion, la liberté et le temps de réfléchir.

Mais quand même, c’était super chouette. Je suis épuisée après avoir passé des heures à préparer en quatrième vitesse, et animer aussi vite après la conception de la séance n’est pas dans mes habitudes, mais je suis contente car j’ai atteint mes objectifs.

Mais sans le collectif, c’était cuit. Alors merci Nourdin (pour les scans), Hélène (pour le bouquin), Pierrick (pour les idées), Alice (pour la plastification), Owen (pour le découpage), Christelle et Zeynep (pour le scotch magnétique, me prêter sa classe et l’analyse).

Et moi maintenant, je peux faire l’analyse didactique de la séance et en extraire du matériau à transmettre. Dans la catégorie manipuler-verbaliser-abstraire, voilà un candidat trapu.

A l'attaque !·Activité rigolote·école·Chez moi·cycle 2·Expo de maths·Formation·I'm not dead·Manipuler·Merci Nourdine·Tous ensemble !

Plouf

Je viens de passer quelques heures à retravailler, mettre à dimension et imprimer des tas de bestioles marines : mon collègue formateur RMA Nourdin et moi voulons présenter un album (aux éditions Circonflexe/Millepages, Combien mesure une baleine ?d’Alison Limentani) lors de la prochaine formation Mesures et grandeurs à destination des RMC. Mais je ne présente rien que je n’aie testé en classe. Alors comme c’est dans dix jours, c’est un peu chaud, et j’ai demandé aux copines si je pouvais tester dans leurs classes d’ici là. Evidemment, elles sont d’accord, et je teste… demain ! Ahaaahaaaaa super et au secours en même temps ! Mais ça va le faire, et au moins ce sera prêt. Et si Nourdin ne m’avait pas tout scanné hier soir et si Hélène ne s’était pas déplacée pour m’apporter les scans, je n’aurais jamais réussi.

Je vous raconterai, promis.

Que ne ferait-on pas pour les élèves, leur réussite en mathématiques et le bonheur de leurs enseignants et des formateurs de ces enseignants…

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·école·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Didactique·Expo de maths·Formation·Manipuler·Mes projets

Proportionnalité : manipuler, verbaliser, abstraire.

Ah, j’ai reçu mon joujou pour mettre la dernière main à une conférence proportionnalité…

IMG_4716

C’est que cela a été délicat de trouver des engrenages pas chers, avec support, et avec des roues de peu de dents. Car j’en ai besoin aussi pour des élèves de cycle 1. La proportionnalité, ça se travaille, ça se découvre, ça s’expérimente, ça se parle tôt.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·école·C'est bien pratique·Chez les collègues·Compétences·Culture mathématique·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Didactique·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci les copains·Merci Nourdin·Mes projets·Tous ensemble !

Mallettes in progress

Aujourd’hui, avec mon binôme Nourdin et notre collègue Hélène, nous nous sommes attelés à l’élaboration de mallettes pour les circonscriptions de Rouen-Caen. Objectif : fournir à chaque circo une mallette de maths, avec des outils didactiques à destinations des élèves, avec des fiches courtes, simples, concrètes, de prise en main pour l’enseignant, et que chacune de ces activités permette une montée en didactique des professeurs des écoles. Aujourd’hui, planification, répartition des tâches. Remise des mallettes au mois de mai.

Se retrouver tous les trois pour cogiter, échanger (ça ressemble à une partie de squash, c’est impressionnant, je vous assure), avec des chouquettes, en restant au même endroit de 8h à 16h, c’est absolument GENIAL !

A l'attaque !·Activité rigolote·Chez les chercheurs·Chez moi·cycle 1·cycle 2·Formation·Manipuler·Programmation·Tous ensemble !

J’ai un plan. Et même deux.

À partir des travaux de Marie Duflot-Kremer, que j’avais découverts avec bonheur aux Journées nationales de l’APMEP, j’ai fabriqué mes supports. Vous êtes plusieurs à me demander les dimensions et une méthodologie pour les bricoler.

Pour le repérage : c’est assez simple. Nous avons cousu de vieux draps et obtenu un tissu de 4,30m sur 3,40m (je dis nous car mon beau-père, ma belle-mère aima fille ont contribué). Nous avons choisi de quadriller tous les 30cm. Nous avons utilisé une équerre en métal dont les côtés de l’angle droit mesurent 1m pour nous placer perpendiculairement à la largeur du drap. Ensuite, nous avons tendu une ficelle du premier point jusqu’en face, en longeant l’équerre. Nous avions placé des marqueurs sur la ficelle tous les 30cm, et pouf-pouf-pouf nous avons marqué nous points. Régulièrement, nous nous sommes assurées de l’alignement sur l’autre dimension, toujours en tendant la ficelle, et nous avons rectifié lorsqu’il le fallait. Le but est que tout ça soit à peu près régulier à l’oeil, mais une précision absolue n’est pas nécessaire.

Capture d’écran 2019-12-17 à 07.20.04.png

Pour le réseau de tri, c’est plus délicat.

reseautri.png

Tout est sur le site de Marie.

Pour les dimensions sur un drap, nous avons choisi de dessiner :

  • des carrés pour le départ et l’arrivée, de 30cm de côté, et séparés de 15cm
  • dessiner des cercles de 30cm de diamètre, séparés verticalement de 30cm
  • d’aligner les centres des cercles grâce à une ficelle, en nous calant sur le milieu entre les carrés de départ et d’arrivée.

Ça tient sur un tissu de 4m sur 3m, avec une petite marge de part et d’autre.

Sur le plan (Document1), toutes les flèches bleues correspondent à 15cm et toutes les rouges à 30cm.

Capture d’écran 2019-12-17 à 07.47.15.png

Pour tracer les cercles, nous avions prévu une poêle à frire, mais finalement un grand compas d’architecte acheté pour l’occasion et auquel mon beau-père a scotché un feutre a été plus pratique.

Pour tout ça, nous avons utilisé des feutres indélébiles et de la peinture acrylique, mais rien de spécifique pour tissu car cela coûtait beaucoup plus cher et l’achat du matériel est sur mes fonds propres.

J’aimerais un réseau  de tri dans la cour du collège, et pour cela je pense demander des mesures 1,5 fois à 2 fois plus grandes : il y a de la place et mes élèves sont plus grands que les maternelles…