A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Chez les collègues·Culture mathématique·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Cycle 4·Expo de maths·Je suis fan·Lycée·Maths pour tous·Mes projets·Tous ensemble !

Regard de géomètre

Je suis, cette année, coordo sur l’académie de Rouen pour le projet Regards de géomètre de l’association Maths en scène. Alors si ça vous dit, contactez-moi par le blog, et je vous répondrai par le biais de l’association !

Capture d’écran 2019-08-24 à 14.15.55

Pour l’année scolaire 2019-2020, année des Mathématiques, l’association «Les Maths en scène» lance la 3ème édition du projet “Regards de Géomètre”. Le projet a pour objectif de faire découvrir la culture mathématique via le monde artistique et scientifique.

L’objectif de chaque classe est la réalisation d’une production artistique ou numérique (infographie, application numérique, film d’animation, châssis, sculpture, saynète, musée virtuel, image augmentée, visite guidée en 360° (Vizor), livre numérique, BD, nouvelle, …), qui représentera le regard des élèves sur le thème choisi.
Le projet se conclura par la réalisation d’une exposition des œuvres réalisées par les classes et par un colloque afin que les élèves puissent faire une restitution de leur travail.

Une sélection de 60 thèmes est proposée.
Ce projet s’adresse aux élèves de la maternelle jusqu’au lycée (lycées généraux, technologiques et professionnels) et les élèves des EREA.

Capture d’écran 2019-08-24 à 14.15.28

A l'attaque !·Actualité·C'est bien pratique·Chez les cadres·Chez les collègues·Formation·Lycée·Réformes·Tous ensemble !

Pour le lycée

L’académie de Rouen propose un accès à de multiples ressources pour le lycée en mathématiques :

Capture d’écran 2019-07-14 à 16.03.19.png

D’autres académies proposent également des ressources qui devraient permettre d’enrichir notre réflexion : Caen, Grenoble, Toulouse, Bordeaux et aussi Poitiers pour le lycée professionnel.

Allez les jeunes !·C'est bien pratique·Chez les collègues·Expo de maths·Je suis fan·Lycée·Manipuler·Merci les copains

Les wrap’ups de Thomas

J’avais parlé ici des wrap’ups, que mon copain Abdel m’avait fait découvrir. Hier, c’est Thomas, un super collègue que j’ai eu la chance d’avoir comme étudiant et que je croise à présent sur les événements mathématiques, m’a envoyé des photos de ses réalisations :

Ce qui est chouette, c’est que c’est sur mon blog que monsieur Maussion a découvert les wrap’ups. Et il a « poussé le concept », avec la découpeuse laser de son établissement, pour en créer qui soient adaptés à ses besoins pédagogiques.

Créer le modèle a pris 30-45 minutes. Et comme Thomas est en poste dans un lycée bien équipé, il en a profité à bon escient !

Ils sont forts, ces jeunes !

Allez les jeunes !·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les collègues·Je suis fan·Lycée·Tous ensemble !

Des élèves de CAP pâtisserie contre le cancer du sein

Les élèves et enseignants du lycée hôtelier Georges Baptiste de Canteleu ont réalisé un incroyable chef d’œuvre en chocolat. Intitulée «la Renaissance», leur production a été réalisée au profit de l’association Kleha, dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein.

Capture d’écran 2019-03-31 à 19.03.32

La vidéo est un peu longue, mais elle témoigne de l’incroyable travail collaboratif qui a été mené. C’est un exemple éclatant de ce que sont capables de faire enseignants et élèves, et une magnifique mise en valeur du lycée professionnel. car il s’en passe, de belles choses, en LP !

 

Actualité·Chez les cadres·Chez les collègues·Dur dur·Evénement·L'éducnat·Lycée·Tous ensemble !

Les programmes du lycée rejetés par le CSE

Hier, le Café Pédagogique a relayé le rejet des programmes de lycée, à l’exception des sciences physiques, par le CSE : « Ni la structure ni les programmes présentés ce jour ne peuvent être mis en application à la rentrée 2019 », à 49 voix pour et 4 voix contre. Les voix contre sont celles de l’Appel, qui représente les parents de l’enseignement privé du Spelc, un syndicat enseignant du privé, de l’Unaf, Union nationale des associations familiales.

  • « Le programme de français a été recalé par 41 voix contre et seulement deux voix pour (Apel et Spelc).
  • Le programme d’humanités HLP n’a obtenu qu’une voix (Spelc) et 40 contre.
  • Le programme d’EMCn’a obtenu aucune voix favorable et 41 contre.
  • Le programme de SES de seconde n’a obtenu aucun vote favorable mais 50 voix contre, ce qui est un record. Celui de première a 0 voix favorable et 48 contre.
  • Le programme d’EPS n’obtient aucune voix favorable.
  • Le programme de maths de seconde obtient 6 voix favorables (dont le Snalc) mais 32 contre. Celui de première technologique est refusé par 21 voix contre 7. Le programme de spécialité n’obtient que 7 votes favorables et 36 contre.
  • Le programme de physique chimie de seconde qui est adopté par 16 voix pour et 4 contre et sur celui de première qui obtient 16 voix pour contre 5.
  • Les programmes d’histoire-géographie de seconde et de première qui n’ont obtenu qu’une voix pour (Snalc) contre 47.  L’enseignement de spécialité d’histoire-géo, sciences politiques a lui aussi été recalé.

Tout cela n’empêchera pas le ministère de publier les programmes, l’avis du CSE étant consultatif. »

Plusieurs syndicats ont quitté la CSE. Ils sont las du manque de dialogue et de ce qu’ils ressentent comme un manque de respect.

Actualité·Chez les collègues·Formation·Informatique·Lycée·Réformes

Nouveau lycée et classes prépa

L’Union des Professeurs de classes préparatoires scientifiques a publié il y a quelques jours un document qui expose son avis sur les programmes de lycée en sciences. Elle y note de « réelles avancées, mais des inquiétudes en informatique » :

« L’UPS salue les projets de programmes de mathématiques et de physique-chimie du lycée, mais s’inquiète du tout nouveau programme d’informatique de seconde. »

En mathématiques, l’UPS écrit :  » Fidèle aux préconisations du rapport co-rédigé par le mathématicien Cédric Villani, le projet de programmes devrait permettre aux élèves d’acquérir des automatismes en calcul, de gagner en autonomie et de développer une meilleure vision géométrique. Les programmes réaffirment en outre le rôle formateur de la démonstration, ce dont les professeurs de classes préparatoires se réjouissent ». Plus précisément, 

  • « Le calcul algébrique est revalorisé dans sa dimension rituelle ;
  • le rôle de la démonstration, source d’intelligibilité et levier au service de l’abstraction, est clairement affirmé ;
  • les notions abordées le sont avec profondeur mais sans excès ;
  • l’analyse et la géométrie, notamment, sont décloisonnées et le réinvestissement de l’une dans l’autre est encouragé pour un meilleur apprentissage des deux.« 
En classe de seconde, l’UPS critique « le bestiaire des fonctions qu’il paraît raisonnable d’étudier », car mal délimité. En statistique, « l’UPS apprécie tout particulièrement la disparition des intervalles de fluctuation, innovation presse-bouton du précédent programme dont la pertinence en termes de formation était vivement contestée. L’initiation à la loi des grands nombres du paragraphe Échantillonnage, certes plus légère, paraît cependant souffrir du même défaut ». Enfin, l’UPS s’étonne du maintien d’une section  Algorithmique et programmation alors qu’apparaît la nouvelle discipline SNT.
En classe de première, l’UPS juge « appréciable que les contenus et attendus du paragraphe Équations, fonctions polynômes du second degré soient bien détaillés. L’ajout des somme et produit des racines d’un trinôme lui apporte une plus grande cohérence », ainsi qu’une importance accrue portée aux fonctions sinus et cosinus, à l’introduction de la fonction exponentielle, à l’explication des équations de cercles. Elle regrette que la trigonométrie soit « faiblement mise en valeur ».

En informatique, « L’UPS se félicite de l’introduction de l’informatique en tant que discipline scientifique autonome au lycée, ainsi que du programme de l’enseignement Numérique et sciences informatiques en première. Elle se montre réservée vis-à-vis du programme de l’enseignement Sciences numériques et technologie en seconde dont le contenu foisonnant mêle de façon décousue des compétences de nature plus ou moins scientifique ; ce nouvel enseignement est loin d’être mature. »

D’autre part, « le volume horaire scientifique jugé trop faible pourrait réduire les ambitions affichées. L’option « Mathématiques expertes » en terminale sera à même de compléter utilement le bagage scientifique des lycéens si le Ministère s’engage à soutenir son déploiement dans tous les lycées de France pour ne pas compromettre l’orientation de jeunes vers des études scientifiques ambitieuses. »

Je n’ai rien lu sur le fait que deux choix en terminale semblent trop peu pour suivre tranquillement une prépa. Mais une autre page du site propose une aide pour choisir ses spécialités si l’on veut devenir ingénieur :
Capture d’écran 2018-11-23 à 18.07.56.png
Mais cela ne répond pas à la question de la terminale et de ses deux choix à opérer.
BRAVO!!!·Chez les collègues·Cycle 4·Je suis fan·Lycée·Maths en vidéo·Maths pour tous·Tous ensemble !·Vidéos

Des pommes en capsules

Sur le site de l’académie de Poitiers, j’ai découvert le beau travail de deux prof de maths, monsieur Halpern-Herla et monsieur Chenièvre. Ils ont mis en ligne près de 900 capsules vidéo (900!!!!!) qui couvrent les programmes de première et terminale S, mais aussi quelques thèmes de cycle 4. Le cycle 4 devrait s’enrichir cette année, et c’est une bonne nouvelle, car elles sont très bien, ces capsules.

Capture d’écran 2018-11-11 à 11.58.10.png

Sur leur site, qui rencontre à juste titre un grand succès, on trouve aussi des rappels de leçon, des exercices, des tutoriels pour utiliser la calculatrice ou pour programmer, etc.