Activité rigolote·BRAVO!!!·Calcul mental·Chez les collègues·Club maths·cycle 2·Cycle 3·Cycle 4·Expo de maths·Je suis fan·Les découvertes de Stéphane·Lycée·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Tous ensemble !

Match point : une superpépite !

Ce matin, nous commençons par un atelier animé par l’excellent Stéphane Robert sur le jeu édité par l’APMEP : Match Point. Pour cela, nous avons traversé les caves obscures de l’université et parcouru de sombres couloirs en sous-sol. Mais nous y voilà.

À Essen se tient le plus grand salon mondial du jeu de société. Stéphane nous en a parlé émerveillé, d’une façon qui nous a donné, à ma fille et à moi, très envie d’y aller. C’est le week-end prochain, alors nous allons essayer de nous organiser pour l’année prochaine. Stéphane a découvert Match Point là-bas, auprès d’un éditeur hollandais.  Il l’a travaillé, retravaillé, développé, approfondi, et il décidé d’en faire une brochure à part par rapport aux brochures habituelles des jeux APMEP.

Dans la brochure, il n’y a quasiment pas d’accompagnement pédagogique : l’idée est qu’un enfant pourrait s’en emparer seul et sans forcément percevoir qu’il y a des compétences mathématiques à développer. C’est la fille de l’auteur hollandais du jeu qui est à l’origine du jeu. Mais il existe en parallèle un espace compagnon, accessible de façon livre, qui contiendra des documents d’accompagnement pédagogique, des activités, des extensions, des solutions. C’est donc un choix signifiant : le côté jeu est plus prégnant dans la publication, et c’est assumé, mais cela ne signifie évidemment pas que le côté didactique et pédagogique est secondaire ou annexe.

Le jeu s’adresse aussi à des adultes : il possède des modalités résistantes, qui en font un jeu cycles 2, 3, 4 mais aussi pour les plus grands et les adultes.

On peut proposer aux élèves des activités de tri, de reconnaissance, de vision aux élèves, et de dénombrement :

Même sans avoir commencé à jouer, il y a déjà de quoi faire, avec des raisonnements, des stratégies robustes, et un développement de compétences bien réel.

Le principe est simple. Le jeu se joue à deux, trois ou quatre joueurs, l’idéal étant trois : le jeu est ainsi dynamique et ramassé et s’adapte à une utilisation en classe. Chaque joueur pose une pièce en contact avec un domino déjà posé. Les valeurs en contact valide avec des dominos déjà posés rapportent des points.

En cycle 2, cette première règle de jeu est adaptée et permet par exemple de travailler la multiplication par l’addition itérée, même si cela ne suffit pas et que les nombres rectangles sont préférables pour introduire la commutativité en actes.

IMG_E3648

Si on cherche à calculer le nombre de points d’une organisation complète des dominos après une partie, c’est à nouveau toute une stratégie qu’il faudra développer, choisie dans un panel important, avec aussi la gestion de calculs complexes. On peut aussi partir d’un calcul et chercher à obtenir une configuration correspondante.

Plusieurs règles sont possibles qui sont présentées dans la brochure. Elles permettent des niveaux de jeu différents et d’aller vers des raisonnements numériques et de l’optimisation. C’est un nouveau moyen de faire faire beaucoup de calcul mental, avec du plaisir.

Stéphane nous a même proposé un prolongement vers la géométrie spatiale : avec la famille rouge, peut-on trouve un patron de cube ?

Nous, on a beaucoup aimé. Un jeu qui va vraiment du cycle 2 au lycée et aux adultes en général, avec un principe de base simple mais exploité de façon si pertinente et efficace, c’est vraiment extra.

IMG_3653

Bon, le thème du club maths du lundi de la rentrée est plié. Match point !

Activité rigolote·Club maths·Je suis fan·Les découvertes de Stéphane·Maths par les jeux

Railroad ink

Stéphane Robert m’a offert aujourd’hui Railroad ink. Nous venons de l’essayer, ma fille et moi, et c’est chouette et assez complexe stratégiquement. Nous réessaierons demain avec les extensions. Le jeu est prévu pour 1 à 6 joueurs. Il est très simple à prendre en main. Autour du cinquième tour sur sept, on commence à comprendre les erreurs de stratégie qu’on a pu commettre. C’est un jeu de stratégie où il faut anticiper tout en composant avec le hasard des dés.

Je crois que ce jeu va bien plaire à certains de mes élèves du club maths. En attendant, comme je viens de déclarer à ma fille que demain, qu’on prenne nos pieds ou qu’on prenne le Bordeaux il fallait se lever à 6h30 (au lieu de lui dire qu’on y aille à pieds ou en tramway), je vais aller me coucher.

Bonne nuit!

BRAVO!!!·Culture mathématique·Je suis fan·Les découvertes de Stéphane·Lire·Maths et BD

NOGEGON

Stéphane, collègue de maths et collègue formateur, m’a offert il y a peu cette bande dessinée de Schuiten et Schuiten :

51naWkzcCYL._SX374_BO1,204,203,200_

Je suis tout à fait fan des Schuiten et Peeters, et j’ai aussi quelques Schuiten et Schuiten, mais je n’avais pas cet ouvrage. Il devrait trouver sa place dans ma bibliothèque de classe, mais je ne suis pas sûre d’être prête à le laisser sortir de mon salon.

Le principe fondamental de construction de cette bande dessinée est la symétrie. Le titre est un palindrome. Et tout se répond : les numéros de pages :

les couvertures (devant et derrière) :

Capture d’écran 2019-07-16 à 12.09.12

Et bien sûr les pages elles-mêmes :

Les pages 14 et 14′ :

1414'

Les pages 25 et 25′ :

2525'

Le passage à travers le miroir sa fait aux pages 36 et 36′ :

36-36'

Tout est symétrique dans la construction : le découpage des cases, les personnages, les événements, les plongées/contre-plongées, les couleurs elles-mêmes. Le récit, ou plutôt les dialogues, souffrent parfois de la contrainte. Mais c’est un travail fascinant et remarquable que les Schuiten ont mené là, avec succès.

Activité rigolote·Apprendre·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Formation·histoire des maths·Ici et ailleurs·Je suis fan·Les découvertes de Stéphane·Maths ailleurs·Maths et arts·Maths et BD·Maths et genre·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Tous ensemble !

Pour Dijon, nous sommes inscrites !

Les inscriptions pour les journées APMEP nationales 2019 à Dijon sont ouvertes ! Pour ma fille et moi, c’est fait ! Reste à sélectionner un hébergement, et tout sera réglé. J’ai vu pas mal de noms de copains dans la liste des animateurs, et je suppose que bien d’autres seront participants !

Capture d’écran 2019-07-06 à 19.07.03

Activité rigolote·Chez les collègues·Je suis fan·Les découvertes de Stéphane·Manipuler·Maths par les jeux·Merci les copains·Tous ensemble !

Le démultipliox

Stéphane Robert, formateur lillois, a attaqué direct lundi matin à Lyon : avant même l’ouverture de la formation il m’avait collé dans les mains un dérivé du Pliox. Il s’agit, à partir du carré multicolore, de faire apparaître un carré de quatre petits carrés, vert, puis bleu, puis rouge puis jaune. Le vert, c’est facile. Pour les autres couleurs, il m’a fallu l’aide de mon fils. Et à mon fils, il a fallu l’aide de sa sœur. A trois, nous avons réussi. Pfiou !

C’est bien rigolo en tout cas. Bienvenue au club maths, démultipliox !