A l'attaque !·Actualité·I'm not dead·Patatipatata

Ah mais si, je suis toujours là !

Depuis lundi à Nancy pour les jury de CAPES, j’écris peu ici, je suis lente à répondre aux mails et mes réponses sont sans doute étrangement laconiques. Je rassure donc tous ceux d’entre vous qui s’inquiètent fort gentiment (vous êtes vraiment sympas…), tout va bien, je suis juste absolument débordée. Plus que d’habitude, je veux dire. Combiner de longues journées de travail, un temps incompressible de communication avec ma tribu, huit heures non négociables de sommeil, le suivi du boulot de d’habitude, la préparation des formations RMC et un semblant de vie sociale me laisse à peu près sept minutes quarante de marge.

Mais je suis là, bon pied, bon oeil.

Unknown

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Chez moi·Dans les copies·I'm not dead·Sixième

Orage de copies

C’est l’impression que cela me fait : après avoir vécu quelques jours avec un nuage dense de copies au-dessus de la tête, pas le choix : il faut les corriger. Du coup, grosse averse de copies, lourdes comme de grosses gouttes.

Heureusement, corriger des copies, c’est comme une averse d’orage : on sait qu’après ça va aller drôlement mieux, et en soi c’est joli aussi.

Capture d’écran 2019-05-26 à 16.56.31

A l'attaque !·Activité rigolote·Apprendre·Chez moi·Culture mathématique·Expo de maths·Formation·histoire des maths·hommage·I'm not dead·Je suis fan·Maths pour tous·Mes projets·Tous ensemble !

Le sphérique c’est fantastique

Voilà. J’ai fini ma première version d’une formation sur la géométrie que je dois animer en juin. J’y ai passé un nombre d’heures effrayant, j’ai lu plusieurs dizaines d’articles, j’ai travaillé avec quatre collègues chercheurs, utilisé tous les contenus récoltés dans l’année dans les classes des écoles, j’ai enquiquiné collègues et IPR… J’ai même infligé la présentation de la dernière partie à mon mari, histoire de voir si c’est intelligible : à force de bosser dessus, je me comprends, mais quelqu’un d’autre le peut-il ?

Mais j’ai un premier contenu, qui va pouvoir maintenant être discuté. J’ai réussi à le faire, entre prep de cours, prep de formations interdegré, copies, et malgré un joli mal de dos.

Je suis HS. Et ravie : j’adore la géométrie, l’enseignement et la formation. Alors déjà, de base, même si j’ai dépensé une énergie importante, je me suis régalée. Mais en plus, j’ai pu réinvestir ce que m’avaient appris Élisabeth Hébert, Christian Vassard et Guillemette Le Hir en formation il y a vingt ans, avec leur générosité et leur compétences extraordinaires : ils m’avaient fait découvrir la géométrie sphérique. Ils avaient agrandi mon univers, et je n’ai jamais oublié cette journée-là. J’attendais de pouvoir réinvestir tout ça.

C’est fait. Je suis très contente. En fait, peut-être cette (toute petite) partie devra-t-elle sauter, car ce n’est qu’une proposition qui va être discutée. Mais de toute façon, j’ai passé un bon moment à remettre tout ça en ordre dans ma tête, à me replonger dans les démonstrations, à radiographier cette géométrie magnifique et inhabituelle dans mon quotidien tellement euclidien.

Capture d’écran 2019-05-18 à 17.13.08.png
A lire ici
A l'attaque !·Activité rigolote·Apprendre·Chez les chercheurs·Chez les collègues·Chez moi·Didactique·Faut que je fasse mieux·Formation·I'm not dead·Maths pour tous·Merci les copains·Mes projets·Quel beau métier·Tous ensemble !

Géométrie in progress

Énième jour de prise de chou intensive sur le thème de la géométrie en élémentaire, pour préparer une formation que j’aimerai dans une autre académie. Mes collègues formateurs m’ayant envoyé leurs plans, leurs ressources, voire pour certains leurs contenus, j’ai pu cogiter sur des bases hyper riches et solides.

Je m’étais dit boooon, c’est dimanche, vas-y mollo cocotte, tu es relativement à jour GFVW2453.jpg(traduisez : tu es débordée de façon raisonnable), alors tu réfléchis et tu jettes un plan plus ou moins définitif mais global, et on verra dans la semaine et le week-end prochain, ça te laissera le temps de réfléchir encore. Et puis paf, je suis littéralement tombée dedans. Pourquoi tel collègue insiste sur ce point et tel autre non, ou pourquoi celui-ci fait-il ce choix-ci et celui-là ce choix-là, etc. Passionnant. Absolument passionnant. J’ai hyper avancé, pratiquement bouclé le premier module (il y en a deux), et je sais ce que je mets dans le deuxième. En plus, j’ai compris des tas de choses que je n’avais pas comprises, en particulier quant à la progressivité en géométrie au cycle 2, quant aux choix très très variés des manuels. J’ai pu réinvestir les cours que j’avais reçus de Catherine Houdement, utiliser les super travaux d’Édith Petitfour qui vient dans ma classe depuis plusieurs années… Alors j’y ai passé mon dimanche, mais je me suis éclatée.

C’est vraiment ça qui est super quand on est formateur : on apprend encore plus. On n’a pas le choix : on doit comprendre pour expliquer, on doit éclairer toutes les zones d’ombre pour pouvoir expliciter, on doit se cultiver pour être le plus réactif possible.

J’adore.

Dur dur·I'm not dead·Patatipatata

Hulk, mais zen.

Je n’ai jamais autant bossé en vacances.

Ca devient dur, là, je vous jure. Je n’ai même pas de visibilité, aucune idée de si je suis bien à jour où s’il y a des trous dans mes preps. Je pense que ça va, parce que je suis plutôt organisée, mais je ne suis pas absolument certaine.

Alors, tout à l’heure, je me dis qu’à la première personne qui me dit que décidément les profs, ça ne fait rien, je pète un boulon.

Et là, après avoir corrigé des copies de concours pendant huit heures, alors que je m’autorise d’aller poncer une baratte à beurre (hé oui, quand je veux me détendre je ponce des barattes à beurre, moi, quelqu’un a quelque chose à redire à ça ??? Passque faut pas trop m’énerve quand même), mon voisin me dit « Alors, encore en vacances ??? On s’ennuie pas trop à force ? »

Mrrrftptkt

Gnnnnnnnnnnn

5mxn5Z

J’ai répondu en souriant : « Non non, ça va, merci, vous savez tout est une question de volonté ! », et je m’en suis allée retrouver ma baratte.

Je ne me suis même pas forcée.

Je pense que j’ai atteint la sagesse.

PS : j’ai des tas d’articles à écrire, des tonnes de mails en attente de réponse, des documents à déposer sur M@gistère, et je vais faire tout ça au plus vite, promis. Mais il faut aussi que j’organise ma survie cérébrale.