A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·C'est bien pratique·Chez les collègues·Chez moi·Culture mathématique·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Didactique·Evénement·Expo de maths·Formation·I'm not dead·Je suis fan·Lire·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci Hélène·Merci Nourdin·Mots de maths·Tous ensemble !

WOUHOUUUUUUUUUUUUUUUUU

Avec Nourdin et Hélène, aujourd’hui, nous avons

FINI LA MALLETTE DES RMC !!!

Youpiiiiiiiiiii !!! 13 fichiers, 448 pages tout compris (avec les activités, les annexes, tout). On a travaillé comme des oufs, et on a adoré ça, en plus.

Mais que ce soit fini, c’est un vrai soulagement. C’était dur, quand même.

DopeyLightHoneybadger-max-1mb

Et en plus elle est vraiment top chouette et nous on est tout fiers…

giphy

Actualité·Apprendre·Chez les collègues·Culture mathématique·Evénement

Maths pascales

Ouahou.

Premier réflexe :

IMG_6010

C’est dingue, c’est aujourd’hui !!! 😀

Deuxième réflexe :

C’est vraiment Gauss qui a déterminé cette procédure ? Comment ?

Troisième réflexe :

Pourquoi ça marche ? Pourquoi pas après 2 100 ? Et alors à partir de 2 101, il n’y aura plus Pâques, puisque la formule ne sera plus valide ? 😉

En fait ça marche jusqu’en 2 099. En 2 099, Pâques est le12 avril, comme cette année. Mais pour 2 100, mon calcul me donne le 3 avril alors que Pâques sera le 28 mars. Je ne vois pas d’erreur dans mes calculs, mais bon.

 

A quoi ça sert les maths ?·Allez les jeunes !·Apprendre·Au collège à la maison·BRAVO!!!·Chez les chercheurs·Chez les collègues·Culture mathématique·Ecouter·Evénement·Expo de maths·histoire des maths·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths et genre·Maths et société·Maths pour tous·Merci !·Message·Nouvelles technologies·Tous ensemble !·Vidéos

Anne Boyé dans ma classe à la maison

Hier, nous avons eu le très grand plaisir d’accueillir Anne Boyé, enseignante et historienne des mathématiques, dans notre classe. Avec madame Boyé, tout est simple : elle accepte d’intervenir, elle s’adapte aux outils numériques alors qu’elle ne les connaissait pas la veille, son discours est accessible et passionnant, et elle accepte que je publie son intervention…

Le bonheur, quoi.

Régalez-vous :

Merci à Ambre et Esteban pour l’introduction, merci aux 50 élèves qui ont assisté à la conférence en respectant les règles posées, et merci à ma collègue CPE qui est venue aussi !

Je termine sur cette intervention d’une élève au sujet de Sophie Germain :

Capture d’écran 2020-04-10 à 10.51.52

 

A l'attaque !·Activité rigolote·Au collège à la maison·Chez les chercheurs·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·histoire des maths·Je suis fan·Lire·Maths en vidéo·Maths pour tous·Merci !·Mes projets·Message·Tous ensemble !·Troisième

Une conférence à distance pour fêter les vacances ! (et les maths)

Je suis ravie : Anne Boyé vient de me répondre spontanément « oui ! » à ma proposition d’animer une conférence par Ma classe à la maison. Ainsi, vendredi matin, nous aurons la chance de l’écouter ! Je suis doublement contente : j’arrive quand même organiser mon événement mathématique de la période, et c’est Anne Boyé.

Qui est Anne Boyé ? La coauteure de Je suis Sophie Germain, la présidente de l’association Femmes et mathématiques, une professeure de mathématiques, une chercheuse, une femme de conviction, qui emploie son énergie à partager sa culture.

Message à mes élèves : nous nous retrouvons comme prévu dans l’emploi du temps mardi, mercredi et jeudi. Mercredi, je vous expliquerai les modalités de vendredi.

Actualité·Allez les jeunes !·Au collège à la maison·Evénement·Maths en vidéo·Sixième·Vidéos

Le cours du premier avril

Aujourd’hui en sixième :

IMG_5933

La correction des exercices est en vidéo ici :

et en photo là :

IMG_5934

La méthode pour construire le symétrique d’une figure tient en deux principes :

  • Le symétrique d’une forme géométrique est le même type de forme géométrique, aux mêmes dimensions ;
  • Pour le construire, on trace le symétrique des points « clefs », des points « importants » de la figure initiale.

Je publierai une petite vidéo sur ce sujet dans l’après-midi.

Et pour la lecture, elle arrive bientôt en vidéo. Le textes est coupé : j’ai choisi les passages qui m’intéressent particulièrement aujourd’hui pour mes élèves.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Chez les élèves·Chez les parents·Culture mathématique·Cycle 3·En classe·Evénement·Expo de maths·Je suis fan·Manipuler·Maths pour tous·Sixième

Le π-day local : à l’attaque !

Les élèves ont reçu des objets que j’avais collectés à la maison, et dans la classe. Après une précision sémantique pour ne plus entendre « rond » mais « circulaire », deux consignes leur ont été données :

  1. Quel est le diamètre de votre objet ?
  2. Quel est la longueur, le périmètre de votre objet ?

A leur question : comment on fait ?, ma réponse a été  : qu’en pensez-vous ? Et là, j’avoue que j’ai été très agréablement surprise de tout ce qu’ils ont retenu :

C’est quoi le diamètre ?

Cette question a donné lieu à des confusions, avec le rayon et la longueur/périmètre du cercle. Mais les élèves ont corrigé entre eux :

La prof elle a dit que diamètre ça venait du grec je crois. « Dia, c’est à travers ». Donc ça va d’un bout à l’autre en passant par le milieu.

Alors questions : ils sont où les bouts du cercle ? (« ah oui, on va dire des points, plutôt » ; mais un élève s’est tout de même accroché à l’idée qu’un cercle possède un haut et un bas). Et le milieu ? C’est ça, le bon mot, pour le cercle ? (« Ah non, c’est pour un segment. Là c’est centre »).

Mais alors, comment allez-vous mesurer le diamètre, alors que le centre n’est représenté sur aucun des objets à mesurer ?, ai-je demandé. Il a fallu un peu d’aide : j’ai demandé qui se souvenait de ce qu’est une corde. Magique : des tas de mains se sont levées et non seulement les élèves savaient, mais ils savaient l’exprimer.

J’ai une question plus difficile : un diamètre, est-ce une corde ?, ai-je interrogé.

Réponse majoritaire : non?

Pourquoi ? Parce que les élèves expriment la définition par « un segment qui relie deux points du cercle », mais y adjoignent mentalement « en passant pas le centre ». Ceux qui ont voté « oui » on expliqué que « c’est comme le carré et le rectangle : un diamètre est une corde particulière ».

Mais particulière pour quoi ? Parce qu’elle passe par le centre du cercle, d’accord. C’est tout ? Re-joie :

Parce que c’est la corde qui a la longueur maximale

Yes !

Nous en avons déduit une procédure pour essayer de mesurer le plus précisément possible le diamètre : fixer le zéro des graduations de la règles sur la circonférence du cercle, et trouver la mesure la plus grande en baladant sa règle.

C’est quoi la longueur, le périmètre du cercle ?

C’est la mesure du tour.

Vous noterez « la mesure », qui me réjouit. Je dois être bon public en ce moment, mais ils m’épatent, les loulous. Mais comment la mesurer ?

-On coupe et on déplie.

-On déroule.

-Vous allez couper mon couvercle de casserole ??? Et le tour du hublot de la porte ?

-Ah non, on peut pas.

-On trempe dans la peinture et on fait rouler.

-Ça, ça peut marcher pour les objets mobiles, mais pour le hublot, comment allez-vous faire ?

-Ah, si on avait de la ficelle…

-Oh, regardez, j’en ai amené !

Et zou, c’était parti.

Vous avez du scotch ?

Je peux avoir de la patafix ?

Madame, vous avez une bille ?

J’ai besoin d’un marqueur.

Les élèves qui voulaient un bille ont trouvé le centre du couvercle grâce à elle : elle s’est immobilisée au centre grâce à une légère dépression. Ceux qui voulaient un marqueur ont fait rouler l’objet tartiné de couleur sur sa tranche, sur une feuille. Dans tous les coins ça a cogité sévère. Les élèves se sont emparés de l’espace et du matériel avec une grande autonomie, du naturel, et ils ont vraiment travaillé au problème qui nous occupait. Nous avons tout rassemblé dans une feuille de tableur, et je vous montre tout ceci demain. En tout cas à cette étape, absolument tout le monde a travaillé et s’est investi. Même les mamans venues nous rendre visite pour la classe ouverte !