Actualité·Chez les élèves·Chez les parents·Chez moi·Evénement·Je suis fan·Merci !·Message

Opération vacances : lancement réussi

– Qu’est-ce qu’on mange, ce soir ?

– Du chocolat, des macarons, des chocolats, du chocolat, des sablés en coeur, et du chocolat.

J’ai été très gâtée… Merci à mes élèves et à leurs parents. Je suis touchée. Par les mots, la confiance, et aussi le chocolat, les petits carnets et les lettres des enfants, leurs mots.

Et encore, je ne peux pas vous montrer le si beau discours de « Doudou », ni les larmes aux yeux de mes petites cocottes toute émotives… Je crois qu’avec le confinement et les cours en visio, nous avons partagé encore davantage, tissé des liens encore plus forts que les années passées.

Je vais faire de beaux rêves grâce à vous tous, et grâce à Ambre et sa maman…

IMG_6754

Culture mathématique·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Didactique·Evénement·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Lire·Manipuler·Maths pour tous·Merci Hélène·Merci Nourdin·Mots de maths·Tous ensemble !

Connaissez-vous la MaMaN ?

La Mallette À Maths de l’Académie de Normandie , appuyée sur le si beau plan Villani-Torossian, a été conçue par trois auteurs : Claire Lommé, Hélène Portail et Nourdin Témagoult. Tous les trois enseignent les mathématiques en collège, et Nourdin Témagoult et Claire Lommé ont été RMA (référents mathématiques académiques) pour l’académie de Normandie pour l’année scolaire 2019-2020. Nicolas Gendreau, IA-IPR en Normandie, a soutenu et appuyé ce travail. Cette mallette a été conçue comme un regroupement d’activités pour le premier degré, testées dans le cadre de la mission de RMA : dans des classes de premier degré, lors des formations académiques. Ainsi, les activités et ressources présentées ont été choisies de façon subjective, en lien avec les expériences de terrain des auteurs. Les fiches présentées ont été pensées pour être déployées sans difficulté. Elles sont donc courtes, et vont à l’essentiel. Elles s’adressent parfois aux enseignants, parfois aux formateurs, et le plus souvent aux deux simultanément. Nous vous souhaitons une belle aventure mathématique !

Capture d e cran 2020-06-29 a 18.45.46

La Mallette À Maths de l’Académie de Normandie, version numérique, ne contient évidemment pas le matériel que contiennent les mallettes physiques, tel que les cordes à treize noeuds ou des albums. Mais le covid ayant retardé la remise des mallettes aux RMC normands, il nous a semblé souhaitable de diffuser ces documents dès la fin de l’année scolaire 2019-2020, à tous ceux que cela intéresse.

Nous vous souhaitons une bonne lecture, et surtout des moments d’apprentissages, partagés, vivants, surprenants, et, comme le sont les mathématiques elles-mêmes, passionnants.

Claire Lommé, Hélène Portail et Nourdin Témagoult.

Le lien vers la MaMaN.

Chez les collègues·Chez moi·Culture mathématique·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Didactique·Evénement·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Lire·Manipuler·Maths pour tous·Merci Hélène·Merci Nourdin·Message·Tous ensemble !

La mallette en numérique : c’est aujourd’hui.

Aujourd’hui est un grand jour pour mes amis Nourdin Témagoult, Hélène Portail et moi. Nous avons reçu l’autorisation du chef (Nicolas Gendreau, un de nos super IA-IPR) de publier numériquement le contenu de la Mallette à Mathématiques de l’Académie de Normandie destinée aux enseignants et formateurs du cycle 1 au cycle 3, autrement appelée :

Capture d e cran 2020-06-29 a 18.45.46

La MaMan, c’est pour nous une formidable aventure : des jours de réflexion commune,  de partage, de mutualisation, de cogitations, de débats, de corrections dans un sens puis dans l’autre, de découpages (mais ça, vous ne l’aurez pas en numérique ; la version physique de la mallette, qui sera remise à tous les RMC normands, contient quelques merveilles supplémentaires impossibles à glisser dans un espace numérique). Il y a beaucoup de nous dans la MaMaN. Le produit du travail de nos neurones, les traces de nos expériences dans les classes, aux côtés des élèves, des enseignants et des formateurs, et puis surtout il y a beaucoup de coeur : nous avons essayé avec beaucoup d’authenticité (et donc sans doute tout plein de défauts aussi) de produire des contenus utiles, qui aident nos collègues et les enfants. Des contenus qui soient didactiquement solides, pédagogiquement costauds, faciles à s’emparer et à mettre en oeuvre, et qui donnent envie à tout le monde. De belles mathématiques, partagées, accessibles, ambitieuses.

Cette mallette se trouve ici

(sur un espace Tribu ouvert à tous, et pas qu’aux Normands.)

Nous attendons avec impatience vos retours, critiques négatives incluses : la mallette sera évolutive. Nourdin a déjà vu une coquille dans un dessin géométrique, et nous allons corriger cela.

N’hésitez pas non plus à poser vos questions : « nos » RMC normands ont suivi nos formations et connaissent certains contenus, et notre style. Mais ce n’est pas le cas de tous parmi vous et peut-être vous demanderez-vous où nous avons voulu en venir dans tel ou tel contenu. Alors demandez-nous : nous clarifierons les fiches dans ce cas.

Pour ma part, je suis très fière de notre travail, tout perfectible soit-il. J’ai une impression très forte à le publier : la mallette a guidé notre année, nous a pris beaucoup de temps et d’énergie. Et là, pouf, ça y est.

Bonne lecture, et bonne aventure mathématique !

Actualité·BRAVO!!!·Chez les collègues·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Je suis fan·Maths pour tous

Bravo Les Maths en Scène !

Félicitation à celles et ceux qui ont oeuvré et oeuvrent avec tellement d’énergie, de l’association Les Maths en Scène !

Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·Chez les élèves·Cycle 3·Evénement·Je suis fan·Maths par les jeux

Deux classes finalistes !!!

Alors là, je suis

MEGA

fière.

Mes trois classes de sixième ont participé au rallye IREM normand. J’ignore combien de classes ont participé cette année, mais l’année dernière il y en avait 700, et chaque année leur effectif augmente. Hé bien sur mes trois classes, deux font partie des quatre finalistes ! Les élèves de 6e1 et les élèves de 6e2 ont obtenu le maximum de points ! Ce sont deux classes qui ont bien travaillé en coopératif, et qui étaient vraiment bien organisées. Je les félicite, et je suis vraiment heureuse de cette belle réussite.

Virus oblige, pas de finale effective cette année. Mais leur victoire est déjà magnifique.

Capture d’écran 2020-06-25 à 20.10.28

BRAVO LES JEUNES !!!!!!!!!

A l'attaque !·Actualité·Au collège·école·C'est bien pratique·Chez les cadres·En classe·Evénement·L'éducnat·Tous ensemble !

Organiser la classe : des propositions du ministère

Le ministère a publié un document qui propose des organisations de classe. J’avoue qu’il y a des idées auxquelles je n’ai jamais pensé. Et pourtant, aménager la classe est une de mes lubies furieuses…

Il en aura fallu, du bruit, pour qu’enfin on réfléchisse en haut lieu au niveau de la classe, la vraie, celle où les élèves et leurs enseignants posent leurs pieds.

En tout cas, ce document me donne des idées d’organisations à tester, pour la rentrée. Des aménagements d’aménagements.

A l'attaque !·Actualité·Allez les jeunes !·Au collège·Au collège à la maison·Evénement·Je suis fan·Maths pour tous·Mes projets

La fin du distanciel

Alors voilà, j’ai décidé de mettre fin dès aujourd’hui à mes cours en distanciel : en dehors du fait que globalement nous avons terminé le programme (avec plus d’heures hebdomadaires en distanciel qu’en présentiel au collège selon l’horaire habituel, c’était prévisible), et le distanciel prend de toute façon fin en collège cette semaine : nous revenons (dans des conditions que nous ne connaissons pas encore) au collège plus ou moins normalement la semaine prochaine.

Mais de ce fait je suis devant un nouveau problème d’organisation pédagogique (depuis mars, nous sommes rôdés ; ça change tous les quinze jours) : je vais retrouver des élèves qui ont fait un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie des maths. Il me faut donc intéresser ceux qui sans déjà loin dans les apprentissages, et continuer de leur apprendre des nouveautés, mais aussi combler les manques de ceux qui ont été là par intermittence, et aller chercher ceux qui n’ont pas suivi le distanciel.

Voilàvoilà.

Alors j’ai décidé de commencer par un Curvica carré : j’avais volontairement traité en distanciel le curvica triangulaire, et le carré devrait bien passer avec les nouveaux dans l’activité, comme avec les anciens. Mais je tiens à commencer par une activité qui reforme le groupe.

Ensuite, je vais faire le point de toutes les traces de leçon que je n’ai pas pu distribuer, forcément, à distance. Histoire que le cahier de leçons ressemble à quelque chose pour quitter la sixième.

Enfin, je vais définir des parcours diversifiés : une petite évaluation diagnostique par thème traité pendant le distanciel, et ensuite on avise : si tout est validé, j’emmène plus loin. Sinon, je fais travailler là où ça coince. Nous ne travaillerons donc pas tous le même thème, ce qu’habituellement je me refuse catégoriquement à faire, pour préserver la culture de classe chère à Serge Boimare (et à moi). Mais je veux avant tout être efficace, et deux semaines, c’est toujours ça de gagné.

Qu’on finisse l’année proprement.

Alors en attendant, dès demain, après les cours actuels au collège, je reprends ma salle de classe en main et je planifie mes reprographies. Je trie, je pense mes parcours diversifiés.

Et avant tout ça, je vais écrire un message aux parents et aux élèves dans l’ent pour que tout le monde soit au courant.

962f75f311da30b359fcd8b303b16fb8

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·Club maths·Compétences·Culture mathématique·Cycle 3·Cycle 4·Evénement·Expo de maths·histoire des maths·Je suis fan·Lire·Manipuler·Maths et arts·Maths et BD·Maths et genre·Maths et musique·Maths et société·Maths par les jeux·Mes projets·Tous ensemble !

LeS clubS mathS de 2020-2021

L’année à venir, j’espère mettre en place un club maths tentaculaire, qui sera plutôt quatre clubs maths. En voici la description :

Le club maths, version 2020-2021

Le club maths a rencontré un franc succès pendant l’année scolaire 2019-2020. Davantage d’élèves y ont participé : la fréquentation moyenne a été de 35 élèves le lundi, et 32 élèves le vendredi.

Pour l’année 2020-2021, si les conditions sanitaires permettent de réactiver le club, les élèves et moi avons repensé son fonctionnement.

Voici ce que nous proposons :

  • Lundi, club « Jeux et culture mathématiques »
  • Mardi, club « Maths et arts »
  • Jeudi, club « Programmation »
  • Vendredi, club « Maths et histoire, histoires de maths »

Une évolution majeure pour cette année est que chaque club a son référent : un élève, qui est particulièrement intéressé par le thème du club correspondant et donc je connais les qualités, va jouer un rôle particulier :

  • Etre force de proposition pour les orientations à prendre dans le club ;
  • Participer à l’animation ;
  • Poursuivre le travail du club les jours où je ne suis pas là, ou en dehors de la plage horaire du club ;
  • Animer avec moi le blog du club.

Ces référents sont déjà désignés et ont tous accepté.

Sans titre

 

Le club « jeux et culture mathématiques »

Le jour : le lundi midi, 12h30-13h30, sauf le premier lundi du mois.

Modalités : les élèves peuvent s’inscrire à l’avance, ponctuellement ou à l’année. 35 places sont proposées chaque lundi. Lorsqu’on arrive à 35 élèves présents, plus personne n’est accepté.

Activité : chacun peut jouer aux jeux de la ludothèque de classe, lire des ouvrages de la bibliothèque de classe, participer ensemble à des activités manipulatoires, faire de la mathémagie, etc.

Objectifs : développer les capacités de raisonnements (en travaillant les stratégies, en étant capable de réévaluer une procédure pour l’adapter), la communication, la collaboration, la socialisation, la culture générale, dont scientifique.

Sans titre

Le club « maths et arts »

Le jour : le mardi midi.

Modalités : les élèves participent à l’année. L’inscription est possible dans la limite de 25 élèves.

Activité : travailler toute l’année dans le cadre de l’association Maths en Scène, pour participer au concours Regards de Géomètre. En fin d’année, les productions des élèves seront exposées dans un musée ou une salle de spectacle. Un artiste, InkOj, a accepté de suivre le travail du club. Les élèves iront le voir sur un chantier en septembre, et il viendra nous donner des conseils lors de la réalisation de notre production concrète.

Objectifs : développer la culture mathématique, la culture artistique, la capacité à mener des projets, de la conceptualisation à la présentation.

Sans titre

Le club « Programmation »

Le jour : le jeudi midi, 12h30-13h30.

Modalités : les élèves participent à l’année. L’inscription est possible dans la limite de 25 élèves.

Activité : travailler à la programmation par différentes entrées : en mode débranché, sur Scratch voire Python, avec de l’arduino, et pour programmer des actions de robots. En mai, les élèves de ce club participeront au défi FestiRobot.

Objectifs : développer la culture et la compréhension dans le champ de la programmation ; mieux comprendre notre environnement numérique.

Sans titre

Le club « Maths et histoire, histoires de maths »

Le jour : le vendredi midi, 12h30-13h30.

Modalités : les élèves participent à l’année. L’inscription est possible dans la limite de 15 élèves.

Activité : un club de lecture mathématique est organisé, avec des débats organisés autour des œuvres lues. Des lectures à haute voix associées à des activités seront organisées, au sein du collège et si possible des écoles du secteur, des maisons de retraite ; les élèves de l’atelier Automatiser le décodage en cycle 3 pourraient participer. Le club se donnera en début d’année un projet : l’écriture d’un livre, ou la création d’une pièce de théâtre mathématique.

Objectifs : développer la culture mathématique (en particulier au travers de l’histoire des mathématiques et des mathématiciens), la culture littéraire, l’appétence pour la lecture, mener un projet créatif jusqu’à sa réalisation concrète, décloisonner les mathématiques en montrant en actes que sciences, littérature et humanités ne s’opposent pas.

Sans titre

Les conférences mathématiques

Le jour : le premier lundi de chaque mois, entre 12h30 et 13h30.

Modalités : 40 élèves peuvent participer à chaque conférence, sur inscription préalable. Si le format est celui d’un atelier, le nombre de participants est adapté à l’intervention.

Activité : un conférencier (un enseignant, un ingénieur, un chercheur, un passionné pour un thème mathématique, un élève compétent dans un domaine précis) anime une conférence ou un atelier sur un thème de son choix, susceptible d’intéresser des élèves de collège. Les interventions peuvent éventuellement se faire à distance avec le conférencier, pour permettre d’écouter des chercheurs éloignés géographiquement.

Objectifs : familiariser les élèves à des notions mathématiques qui ne font pas forcément partie des programmes, montrer que les mathématiques font partie de la vie, de l’histoire, sont utiles ; faire découvrir les métiers liés aux mathématiques ; lutter contre les stéréotypes sociaux et de genre dans l’abord et l’accès aux mathématiques.

Sans titre

Voilà. je crois que ça va être super chouette. Mes élèves semblent enthousiastes, et moi aussi !

Actualité·BRAVO!!!·Chez les collègues·Evénement·Merci !·Tous ensemble !

APMEP for ever

C’est compliqué, d’appartenir à un collectif : d’un syndic à un parti politique, d’un syndicat à une association, d’une salle des profs à une institution entière (nudge nudge), je trouve difficile d’adhérer, au sens propre et au sens figuré. Pourtant j’adhère quand même à certains collectifs, mais avec une grande sélectivité. Excessive, peut-être : la vie est faite de compromis, je le sais bien. Mais j’avoue ne pas trop aimer ça, les compromis. En tout cas pas ceux qui heurtent mes convictions ou ma philosophie.

Et puis il y a l’APMEP. Le cas particulier qui invalide la généralité. Dans l’APMEP, tout est bon (vous noterez que j’évite lestement les références charcutières). Mon adhésion à l’APMEP, jamais je ne l’ai regrettée. Encore moins aujourd’hui à la lecture de ceci :

Capture d’écran 2020-06-11 à 16.05.24

En voici deux extraits. Sur la continuité pédagogique d’abord, et je suis bien d’accord que pour un matheux, le terme de continuité parle différemment :

C’est joli, la continuité. Le mot est presque doux mais on doit l’interroger. Si le ministre a pu dire à l’Assemblée Nationale le 12 mai que 75% des parents sont satisfaits de l’enseignement à distance (sans citer sa source), nous sommes 99% (même source du doigt mouillé) à être insatisfaits de ce que nous avons fait. Il y a plusieurs raisons à cette insatisfaction. La première est que pour un mathématicien, le mot continuité résonne : surviennent à nos esprits des images, des représentations, un concept. Or, avant le 13 mars, il y avait école, et après, il n’y en avait plus. Appelons ça une rupture. « L’ école à la maison » n’est qu’une manière autre de dire que justement il n’y a plus école. Certes, il y eut classes virtuelles, apprentissages, tentatives de construction de savoirs, répétitions d’exercices, et au final une forme d’enseignement, mais école, non. Notre métier jusqu’au 13 mars était délimité : être un adulte référent d’un ou plusieurs groupes d’élèves, constitués dans un espace et un temps institutionnalisé, référents d’un savoir, de son appropriation, et au-delà d’une forme éducative. Après le 13 mars, nous n’étions plus en classe, nos élèves non plus.

Et cette belle conclusion :

Notre pratique du langage, dans le quotidien de notre métier, est de tout autre nature, et si on doit chercher « à quoi ça sert les maths ? », c’est certainement de savoir travailler avec des termes définis, d’apprendre à déterminer de quoi on parle, de raisonner à partir de données et de règles, et de débusquer ce qui n’est que de la confusion. C’est à nous de construire un discours sur ce que nous faisons. Le chantier est ouvert, le bureau de l’association commence à l’organiser. Dire notre métier, comme il se fait ou comme il devrait pouvoir se faire, exprimer notre vision des mathématiques, de leur utilité sans outrer leur utilitarisme, expliciter leur quête de structures qui étaye notre regard sur le monde, lui donne profondeur. Et tout cela sans faux-semblants… Collectivement nous saurons raison garder.

Merci aux collègues qui font vivre l’APMEP, et qui réfléchissent avec finesse et humanité. C’est chouette.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Apprendre·Au collège à la maison·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les élèves·Chez les chercheurs·Chez moi·Club maths·Culture mathématique·Evénement·Expo de maths·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths par les jeux·Merci mes loulous·Quel beau métier·Tous ensemble !·Vidéos

Un dimanche hextraordinaire

Bon, j’ai du boulot par dessus la tête, mais je gère. J’ai même casé les samoussas, un beau pudding dont le glaçage rendrait fière ma mamie et des fournées de cookies. Et quand même, il faut que je vous raconte notre matinée, avec quelques élèves de mes classes : nous sommes allés ensemble assister à une conférence de Plaisir Maths, sur le salon Culture et jeux mathématiques, et ça nous a tellement donné envie de jouer, que nous avons passé notre fin de matinée à jouer par la classe en ligne. C’était vraiment très, très chouette et je remercie ces irréductibles des maths, et leurs parents, pour ce joli moment.

Capture d’écran 2020-05-31 à 11.43.11

C’est sûr, on va recommencer !!!