A l'attaque !·Actualité·Apprendre·Chez moi·Evénement·I'm not dead·Je suis fan·Quel beau métier·Tous ensemble !

Les journées nationales : échauffement

Je suis arrivée à Nantes hier. Le choc a été brutal : après une pause dans la maison de Julien Gracq avec une visite individuelle, une promenade le long de la Loire, avec juste le chant des oiseaux et l’odeur des arbres, voici la rue des Petites écuries et ses restaurants agrippés les uns aux autres, dans le tumulte de la soirée, le crissement du tram, le grondement des avions, le vacarme de la nuit… J’ai des petits yeux.

Mais ce n’est pas grave (enfin, si je dors les nuits à venir… Sinon mes ateliers vont prendre l’eau !) : j’ai des tas de projets. D’abord, aller visiter le château tout juste voisin, voir l’exposition colombienne, et puis aller joyeusement ensuite à l’ouverture des journées, avec sa première conférence :

Capture d’écran 2017-10-21 à 08.16.40.png

Là-bas, je vais retrouver des collègues que je connais et que je n’ai pas le plaisir de rencontrer si souvent. Je vais aussi retrouver des collègues que je ne connais que numériquement, et que je n’ai jamais rencontrés. Je vais être parmi des passionnés, des joyeux, des enflammés, des discrets aussi, et en tout cas des profs de maths qui consacrent leur premier weekend de vacances à échanger autour de leur métier. C’est pas beau, ça ???

AfficheJN_Nantes.jpg

En attendant de partir en vadrouille, je vais commencer par trier mes documents pour les ateliers.

A l'attaque !·Activité rigolote·Actualité·Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·Chez les parents·Evénement·Je suis fan·Mes projets

Les journées de Nantes

Ca approche… La semaine prochaine, je serai en train d’animer un atelier, à cette heure-ci. Je dois mettre la dernière main à un de mes diapos, mais j’ai réussi à finir le montage du film de mes élèves hier, pour l’un des ateliers. Je suis très contente du résultat, et mes élèves ont été absolument super. Ils ont tout compris, et sont d’une bonne volonté touchante pour me rendre service en témoignant. Ainsi que leurs parents, qui ont accepté que leurs enfants soient filmés et que le résultat soit diffusé et mis en ligne. J’ai même des enregistrement en plus pour illustrer les compétences vues par les élèves, pour de futures formations.

J’ai hâte de leur montrer, à mes élèves, en avant-première !

Alors les jeunes, vraiment,

Unknown

Actualité·Au collège·Evénement·Je suis fan·Maths par les jeux·Nouvelles technologies

Le castor lituanien : visite annuelle en Normandie

poster_castor_2017Les inscriptions au concours Castor 2017 sont ouvertes. Créé en Lituanie en 2004, ce concours est organisé dans plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, la Belgique et la France en particulier.

Le concours couvre divers aspects de l’informatique, se présente sous une forme ludique et accessible aux enfants du CM1 à la terminale. Il est gratuit et ne requiert aucune connaissance préalable en informatique. Les élèves participent de façon individuelle ou en binôme. Dans notre établissement, nous participons depuis plusieurs années et ça marche toujours aussi bien ! Il faut juste une salle info.

Les élèves atteignant un score donné sont ensuite qualifiés pour une deuxième manche, et ainsi de suite. Les manches suivantes (on passe alors du castor à l’algorea) peuvent avoir lieu à la maison ou au collège.

Cette année, le concours Castor a lieu entre le 12 et le 25 novembre. Pour vous inscrire, c’est ici.

Chez moi·Evénement·Expo de maths·Je suis fan·Lire

C’est lourd, la culture !

Aujourd’hui, c’était la 18ème édition de Quai des livres, un grand déballage de bouquins en tous genres. Pas question de le rater : nous y sommes tous les ans. Cette année encore, nous avons fait une belle moisson. Côté boulot, c’était mon année premier degré (entendez par là que je cherchais des livres pour mes séances de maths auprès des futurs professeurs des écoles).

IMG_9570

J’ai dégotté pour trois francs six sous

  • des livres pour illustrer ce qu’on peut faire et ce qu’il ne faut surtout pas faire dans le champ de la numération (Jouons avec les nombres est un magnifique contre-exemple de bonnes pratiques),
  • un livre sur les formes
  • deux jeux avec tout plein de matériel pédagogique sur la numération également, que je vais détourner pour mes projets.

Et le tout sans que le ciel ne nous tombe sur la tête !

A l'attaque !·Actualité·Au collège·En classe·Evénement·Je suis fan·Quel beau métier·Sixième

Alors, cette rentrée ?

Aaaah, c’est la question du jour, et pour cause. Que dire ?

  • Je lis partout que les enseignants sont perdus, qu’il y a un malaise dans la profession, palpable en cette rentrée. C’est vrai que les styles de nos ministres successifs et les injonctions contradictoires, voire à côté de la plaque de façon troublante, n’aident pas. Mais je me concentre sur mes élèves et sur ce que je pense devoir faire, ce qui m’occupe déjà bien.
  • C’est vraiment un moment fort de retrouver les élèves et, dans mon cas, d’accueillir des pioupious fraîchement sortis de l’école. Leurs « maîtresse, maîtresse ! » m’amusent et me font régulièrement rêver de premier degré…
  • J’ai un élève qui a collé une claque à un autre, comme ça, paf, dès le jour de la rentrée, et sous mon nez. C’est inédit, ça, tout de même, pour moi. Comme ça au moins j’ai mis en route ma voix qui vient du ventre, pour gronder tout ce que j’ai pu. Du coup j’en ai fait pleurer un qui n’avait rien fait… Mais pas celui qui a mis une claque, évidemment.
  • L’expérience, c’est confortable. Aujourd’hui j’ai pris conscience du confort d’avoir les automatismes, de connaître l’établissement, de pouvoir prévoir les difficultés et les questions. Pas toutes, et encore heureux, mais c’est sécurisant et reposant.
  • J’ai sept élèves qui sont repartis avec des fiches facultatives. C’est pas bon signe, ça ???
  • Je n’ai pas eu le temps de tout faire, en une journée complète… Ça, c’est bizarre, d’habitude j’ai trop de temps.
  • Mes deux petits ULIS ont voulu revenir avec moi au lieu de rejoindre leur classe, et j’ai trouvé ça super.
  • Ils m’ont plié le tétraèdre comme des champions. L’année où ils ont été le plus efficaces, sans aucun doute. Ils ont veillé à suivre les consignes, même. Et, cerise sur le gâteau, ils se sont entraidés direct.

Pliage du tetraedre

Bon, bin en tout cas c’est fait.

A l'attaque !·Actualité·Evénement

C’est reparti !

Fin aout, il y a pas mal de bonnes nouvelles, des « c’est reparti » réjouissants : le magasin de cookies réouvre, les livraisons de paniers de fruits et légumes recommencent, les programmes reprennent vie à la radio, ma fille et moi nous préparons à souffler des bougies, bref, même si les vacances touchent à leur fin, il y a des avantages aussi. Pour ma part, je reprends demain, à la fac, pour la prérentrée.

Juste après avoir écrit ce post, je vais préparer mon cartable, avec la même application que depuis 41 ans au moins. Et encore une fois, cette année ne va ressembler à aucune autre. C’est bien un des aspects fascinants de ce métier : ça change tout le temps, sans compter les possibilités d’évolution, dont j’aurai bien profité.

Mon temps de service va donc se répartir entre trois missions, cette année :

  • Un peu de collège, avec deux classes (une sixième et une cinquième)
  • Beaucoup d’ESPE (master 1 professeur des écoles, master 1 enseignant de maths collège-lycée, master 2 professeur des écoles et master 2 enseignant de maths collège-lycée)
  • Un peu de formation, avec une décharge, pour intervenir sur des dispositifs bien particuliers, comme Réapprendre à lire par exemple.

Je vais donc faire des heures sup, car plusieurs missions ont été confirmées assez tard et il fallait bien garantir mon service. Mais de toute façon ce sera toujours moins que pendant les deux années qui viennent de s’écouler, pendant lesquelles j’ai travaillé vraiment plus que de raison. Mais je pense que mon service est vraiment bien ainsi, et pour éviter les heures sup il aurait fallu que j’abandonne la classe, ce à quoi je ne suis pas prête. Alors tout ça me va on ne peut mieux, et c’est parti pour de nouvelles aventures !

images.jpg