Activité rigolote·Chez les élèves·Dans les copies·En classe·Evaluer·Maths en vidéo·Maths pour tous·Mots de maths·Sixième·Télévision

Kaamelott en sixième

Aujourd’hui, nous avons travaillé sur une séance de géométrie. Je voulais réactiver perpendiculaire, parallèle, sécant, et inciter encore sur l’importance du langage.

J’ai donc proposé de nouveau (je fais ça tous les ans) un extrait de Kaamelott. Et les élèves avaient une « fiche de visionnage » à remplir :

Fiche vision Kaamelott.jpg

Cette année, j’ai eu envie de consigner les réponses obtenues :

Première question : globalement, j’ai eu comme réponse « trois hommes » ou « quatre hommes », dont parfois « le roi », « le prince », « le sire » ou « le seigneur » voire « un des personnages est de haute importance », ou des précisions du type « ils sont plutôt chevaliers », ou « l’aubergiste », « l’écuyer », « deux prisonniers », et « deux esclaves tout nus ». Ouhlala, que vont imaginer les parents…

Deuxième question :

J’ai obtenu :

  • 10 « dans un château », ou « dans le sous-sol d’un château »
  • 5 « dans la cave »
  • 3 « dans un bar/une auberge »
  • 3 « dans une prison/un cachot »
  • 2 « Au Moyen-Âge » / « Au Moyen-Âge-Antiquité »
  • 2 sans réponse
  • 1 « dans un chêne » (???)

Les deux réponses qui en fait répondent à « Quand se déroule la scène ? » m’intéressent : voilà de quoi retravailler en AP.

Pour la troisième question, le résumé, voici des extraits :

  • « Ce sont des personnes qui discutent de géométrie »
  • « Deux personnes disent n’importe quoi et le roi les contredit »
  • « Deux hommes discutent de comment casser la pierre et ils se trompent de mots. Le roi explique comment employer les bons termes « parallèles » et « perpendiculaires » »
  • « Deux personnes inventent des mots qui n’existent pas »
  • « Ils veulent tracer des parallèles et des perpendiculaires mais sur la pierre on peut pas »
  • « Ils croient que 22 c’est impair »
  • « Ils disent comment se taper dessus »
  • « Ils s’embrouillent. Il y en a un qui a raison et l’autre qui se complique la vie »
  • « Ils font une démonstration de karaté en utilisant des mots inexistants »
  • « Ils sont en désaccord sur des termes géométriques »
  • « Ils veulent couper un taureau »

J’ai obtenu beaucoup de réponses correctes, voire très bien exprimées. A la première fiche de visionnage, sur une autre vidéo, ce n’était pas le cas. Je pense que mes petits élèves commencent à comprendre ce que je veux : ils s’expriment bien davantage.

La question 4 a été réussie par presque tous les élèves, avec des degrés de précision variés. Un élève a écrit :

« Je pense que mon professeur veut que je comprenne que les mots c’est important. Si on ne dit pas les bons précisément on ne comprend pas. Mon professeur veut aussi qu’on ne s’ennuie pas (vidéo marrante) ».

On avance.

En classe·I'm not dead·Oups·Si si c'est drôle

Fatigue…

J’essaie désespérément de nommer une élève, habituellement discrète, qui lève la main pour répondre.

– Ah zut, aide-moi !

– A quoi madame ?

– Ton prénom, Louanah, je ne trouve plus ton prénom…

– ???

Hé bin j’ai mis du temps à comprendre pourquoi elle était perplexe. Ca m’aurait presque énervée qu’elle ne me réponde pas, mais j’ai vu qu’elle ne comprenait pas.

Activité rigolote·Apprendre·Chez les collègues·Culture mathématique·En classe·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths pour tous·Pour mes étudiants·Sixième·Télévision

Les shadoks comptent aussi

Alors que j’ai traité il y a une semaine de la numération shadok, un article sur blogdemaths propose une explication très complète de leur système, qui revient sur ce que nous avons vu en classe avec mes sixièmes, et avec de très belles maths ensuite.

Capture d_écran 2017-09-26 à 07.24.16

Capture d_écran 2017-09-26 à 07.24.31

Il y a là matière à concocter des activités de la sixième à la spé de terminale S !

Demain, on regarde la vidéo avec mes sixièmes :

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·En classe·Je suis fan·Maths par les jeux

Retour de weekend, record à battre !

– Madaaaame, madaaaame, j’ai fait des maths, vous savez, les fiches en plus !

– Oui, tu en as à me donner ?

IMG_4719.JPG

– Oui, celle-là et puis celle-là et aussi celle-là !

– Moi aussi

– Moi aussi

– Moi aussi

etc.

Bilan : deux classes, 46 fiches de travaux facultatifs à corriger. Heureusement j’ai des corrigés types !

Mais dites-donc les jeunes, vous pouvez faire encore mieux, non ? Allez, record à battre pour le weekend prochain : 46, qui dit mieux ???

Au collège·En classe·Maths par les jeux·Question de grand

Les jeux dans ma classe

Une collègue m’a demandé de dresser une liste des jeux que j’ai dans ma classe. Les voici en photo, avec quelques commentaires ou renvoi à des articles présentant lesdits jeux :

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.28.40.png

Nous commençons donc avec un très beau sudoku (plateau en verre et petits jetons colorés), qui remporte un beau succès. A côté, Dr Euréka (un jeu très rapide à prendre en main, un peu bruyant car c’est un jeu de rapidité. Il s’agit d’optimisation de combinaisons en manipulant, et c’est très rigolo). Ensuite Loony Quest : je l’utilise avec mes dyspraxiques en particulier, car il s’agit de tracer un chemin qui passe par certains points et en évite d’autres, mais en ayant le plan à suivre à distance de soi. Il y a donc là  de réelles compétences de repérage et de tracers. Ensuite une collection de Master Mind (et encore, d’autres arriveront en fin d’étagère) et une petite mallette avec un jeu de bataille navale.

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.28.56.png

Le Chromino me permet de poser des règles à contraintes et de travailler la perception d’une forme et le vocabulaire de cette forme (arête, sommet…). Au-dessous, impossible de me rappeler le nom de ce jeu. Il s’agit d’un jeu dans lequel on joue en équipe, et on doit reconstituer un solide dont on a une sorte d’ombre-projection, en suivant les consignes de l’autre équipe. Très chouette pour développer le lexique et la précision du langage, mais assez difficile. Et encore au-dessous, deux cochon qui rit pour les probas. Les petits cochons, c’est vraiment super pour amener les probas avec des petits.

A côté, un jeu d’échec qui fut électronique dans une autre vie, et encore en-dessous un Abalone, auquel je ne sais pas jouer, mais certains de mes élèves oui. Il s’agit encore de logique.

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.29.08.png

Ici, des jeux de remédiation pour mon atelier Réapprendre le nombre, Les additions, Les multiplications et Calcul’As, qui travaille la numération, et puis Pig10, un jeu qui fait calculer de façon ludique et qui amuse même les grands.

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.29.13.png

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.29.18.png

En haut, un loup garou pour les jours spéciaux : il n’est pas utilisable en club maths. Le 123 chiffres en folie est un jeu tout simple d’opérations, efficace mais qui se passerait de l’emballage en fait. Un, deux, truie fait calculer vite de tout petits nombres mais est très rigolo, et fait manipuler les additions et les soustractions. Celui du dessous, Mix-Maths, me permet de travailler encore sur Réapprendre le nombre. Et puis en bas, c’est un des jeux de la Cats Family : je crois que c’est détective Mathéo.

 

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.29.22.png

Ici nous avons:

  • Un jeu pour travailler les fractions en allemand, super;
  • My Rummy, qui n’a de mathématiques que le fait d’utiliser des nombres, mais il fait aussi réfléchir et est accessible à tous.
  • 6 qui prend, pour travailler l’ordre et développer une stratégie ;
  • Professeur Tempus, qui fait réfléchir dur en terme de stratégie, lui aussi,
  • Set pour travailler les formes et la disjonction,
  • Lobo 77 et 2 sans 3, deux jeux de calcul simples.

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.29.26.png

Derrière le deuxième chromino, dans la boîte  biscuits, un autre jeu de la Cat’s Family, très très bien pour travailler les calculs sur les relatifs. Au-dessous, digit, un jeu de reconnaissance de formes assez difficile pour les élèves mais très simple à jouer. Devant il y a un petit casse-tête très sympa.

Capture d’écran 2017-09-24 à 18.29.31.png

Dans le sac en papier, le casse-tête avec les chats. Des énigmes logiques, dans la boîte devant, des rubis’s cube en pagaille. Et puis Inside, trop difficile.

Capture d_écran 2017-09-24 à 18.29.42

Avé, que je vais utiliser cette semaine pour introduire les probas en 5ème, qui permet aussi de revoir la numération romaine, excellent jeu ; un tangram pour les formes, le kamon pour la stratégie (très bien, jeu à deux joueurs) et le Chamboul Math, un nouveau jeu auquel j’ai joué une seule fois, et dont je me souviens qu’il était vraiment extra, mais j’ai oublié les règles… Je réactive et je reviens vous expliquer.

Capture d_écran 2017-09-24 à 18.29.46

Les trois jeux du dessus sont des casse-tête. Le cogitus a en plus une dimension numérique, qui en fait une de mes références, avec des tas de niveaux différents. Encore un tangram et des dés, accessoires pédagogiques indispensables, une extension pour le Loony Quest, un beau Backgammon et un puissance 4 qui remporte un grand succès.

Capture d_écran 2017-09-24 à 18.29.51

Perudo, plutôt pour les plus grands du collège car assez complexe à expliquer, mais une fois accrochés, ils n’en décollent plus… Il s’agit en fait de probas conditionnelles.

Capture d_écran 2017-09-24 à 18.29.55

Le classique Le compte est bon! avec le vieux logo d’Antenne 2, Mad Maths, un jeu de calcul, Triolet, dont je n’ai aucun souvenir, deux jeux Cérébral Académy, une des stars du club jeux. Opération Pharaon est un bon jeu de calcul, qui fait travailler les priorités de calcul en plus du calcul mental. Et puis un Triomino.

Capture d_écran 2017-09-24 à 18.29.59

Echec aux maths (mais qu’est-ce que c’est que ce jeu ?), et des répétitions de jeux déjà cités, puis deux jeux acquis très récemment en foire à tout et pas encore examinés… Tssss, pas sérieux, ça !

Et pour finir deux stars incontestées : les perplexus !

Capture d_écran 2017-09-24 à 18.30.03Capture d_écran 2017-09-24 à 18.30.10

Et bin, y en a du bazar dans ma salle !

Et il manque quelques jeux, prêtés ou stockés à la maison temporairement, dont le top du top : Mathiavélique !

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·En classe·Maths pour tous·Mes projets

Des pastèques CUBIQUES

Mes enfants étaient surpris : comment ça maman, tu ne connais pas ? Hé bien non, mes loulous, cela m’a échappé. Il est des choses incontournables qui m’échappent. Mais si ils m’ont signalé la chose, c’est pour me dire que tout de même, c’est un honte : on ne dit pas carrée, puisque cela s’applique à un solide. Ils sont bien éduqués, mes enfants.

 

Je lis donc, sur le lien qu’ils m’ont donné :

Des maraîchers japonais produisent des « pastèques carrées ».

Dans l’article, on lit que déjà en 2013, 400 pastèques cubiques avaient été mises sur les marchés japonais, russes ou encore canadiens. Mais en fait, la tradition est vieille d’environ 40 ans. C’est l’exportation qui est plus récente.

Le côté des pastèques-cubes mesure dix-huit centimètres. Les fruits sont juste mis dans un gabarit en plastique, au cours de leur maturation, et contraints par ce moule à devenir cubiques. Ces pastèques cubiques ne se mangent pas : leur conférer cette forme oblige à les cueillir trop tôt pour pouvoir être consommées. Et elles coûtent jusqu’à 300 fois le prix d’une pastèque sphérique, mais plus généralement autour de 50€.

A l'attaque !·Actualité·Au collège·En classe·Evénement·Je suis fan·Quel beau métier·Sixième

Alors, cette rentrée ?

Aaaah, c’est la question du jour, et pour cause. Que dire ?

  • Je lis partout que les enseignants sont perdus, qu’il y a un malaise dans la profession, palpable en cette rentrée. C’est vrai que les styles de nos ministres successifs et les injonctions contradictoires, voire à côté de la plaque de façon troublante, n’aident pas. Mais je me concentre sur mes élèves et sur ce que je pense devoir faire, ce qui m’occupe déjà bien.
  • C’est vraiment un moment fort de retrouver les élèves et, dans mon cas, d’accueillir des pioupious fraîchement sortis de l’école. Leurs « maîtresse, maîtresse ! » m’amusent et me font régulièrement rêver de premier degré…
  • J’ai un élève qui a collé une claque à un autre, comme ça, paf, dès le jour de la rentrée, et sous mon nez. C’est inédit, ça, tout de même, pour moi. Comme ça au moins j’ai mis en route ma voix qui vient du ventre, pour gronder tout ce que j’ai pu. Du coup j’en ai fait pleurer un qui n’avait rien fait… Mais pas celui qui a mis une claque, évidemment.
  • L’expérience, c’est confortable. Aujourd’hui j’ai pris conscience du confort d’avoir les automatismes, de connaître l’établissement, de pouvoir prévoir les difficultés et les questions. Pas toutes, et encore heureux, mais c’est sécurisant et reposant.
  • J’ai sept élèves qui sont repartis avec des fiches facultatives. C’est pas bon signe, ça ???
  • Je n’ai pas eu le temps de tout faire, en une journée complète… Ça, c’est bizarre, d’habitude j’ai trop de temps.
  • Mes deux petits ULIS ont voulu revenir avec moi au lieu de rejoindre leur classe, et j’ai trouvé ça super.
  • Ils m’ont plié le tétraèdre comme des champions. L’année où ils ont été le plus efficaces, sans aucun doute. Ils ont veillé à suivre les consignes, même. Et, cerise sur le gâteau, ils se sont entraidés direct.

Pliage du tetraedre

Bon, bin en tout cas c’est fait.