A quoi ça sert les maths ?·C'est bien pratique·Chez les collègues·Culture mathématique·Cycle 3·Expo de maths·Maths et société·Maths pour tous·Mes projets·Sixième

Sur ce, bonne nuit.

Sur le fil Twitter de la Classe d’Emilie, une infographique sympa sur le sommeil :

ECjWRODXUAEj694

Je l’ai intégrée à ma fiche sur les représentations en gestion de données :

Capture d’écran 2019-08-23 à 13.41.42

Cette nouvelle infographique va me permettre d’aborder la question du sommeil, en plus de celle de la lecture.

Des activités qui vont avec ou tournent autour du thème :

Lecture graphique jour du dépassement

Activités au choix

Représenter des données – doc élève

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·C'est bien pratique·Culture mathématique·Cycle 3·Cycle 4·Expo de maths·Je suis fan·Lire·Maths pour tous·Mes projets·Sixième

Un album pour travailler les fractions

En même temps qu’Un petit nombre de rien du tout et Un petit calcul de rien du tout, qui correspondent complètement à mes attentes, j’avais commandé aux éditions Circonflexe/Millepages un livre intitulé Combien mesure une baleine ? J’avais u le feuilleter avant sur le site et il me semblait être utilisable en même temps pour les mesures et grandeurs en général, pour les ordres de grandeurs et pour les fractions. C’est bien le cas.

9782842184247pre_pp.png

Le livre propose ce genre d’illustrations :

Capture d’écran 2019-08-23 à 11.29.56Capture d’écran 2019-08-23 à 11.30.10Capture d’écran 2019-08-23 à 11.29.28

Il y a là des questions sympas à poser aux élèves. Par exemple :

  • Que représente une loutre par rapport à un thon jaune ?
  • Que représente un loutre par rapport à une otarie ?
  • Que représente une otarie par rapport à un thon jaune ?
  • Et que représente une otarie par rapport à une loutre ?

C’est impeccable pour travailler la notion de fraction, la nature de ces nombres et leur utilité. On peut partir des fractions décimales, grâce aux loutres, et on peut aussi s’en affranchir en partant d’une autre bestiole.

En fin d’album, voici ce sur quoi on conclut :

Capture d’écran 2019-08-23 à 11.40.35Capture d’écran 2019-08-23 à 11.40.28

Comme on es passé par les requins, les dauphins, les thons, les loutres, la baleine à bosse et la baleine bleue, il y a là de quoi vérifier et s’engager vers l’addition de fractions.

Je vais tester ça en sixième cette année.

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Chez les collègues·Cycle 3·Maths pour tous·Merci les copains·Sixième

Question de lave-vaisselle

Grâce à Arnaud Dudu, j’ai préparé mon activité de rentrée en sixième.

Voici donc une activité que je compte donner à mes élèves le premier jour, et qui sera à finir à la maison. J’ai plusieurs objectifs :

  • donner une idée de la façon dont nous allons travailler : pas seulement dans le champ théorique, mais aussi en s’appuyant sur du concret, tous ensemble et individuellement, en classe et aussi hors la classe ;
  • affirmer d’emblée mon rapport à l’erreur et aux productions attendues ;
  • travailler la proportionnalité, qui sera questionnée tout le temps pendant l’année, en même temps que le reste et dans tous les domaines ;
  • aborder la nature des nombres, la numération entière, les ordres de grandeur.

Capture d’écran 2019-08-20 à 16.52.45

Question de lave-vaisselle

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Calcul mental·Chez moi·Cycle 3·Evaluer·Formation·Maths pour tous·Merci les copains·Mes projets·Nouvelles technologies·Sixième·Tous ensemble !

Mon exploitation de la course aux nombres

J’en avais parlé ici, je voudrais, cette année, démarrer sur la Course aux nombres dès la rentrée. Je voudrais l’exploiter pour remédier le plus rapidement possible aux difficultés de construction du nombre. Et comme cela correspond aussi à une demande d’équipes de maths de mon académie, je voudrais pouvoir partager ce dispositif pour ensuite rassembler les expérimentations et le modifier en conséquence.

Aujourd’hui, je m’y suis mise à fond. C’était bien mûr, et grâce à l’aide de beaucoup d’entre vous (quel plaisir de poser une question et de recevoir tant de réponses !!! Merci merci !!!), j’ai pu solutionner mes problèmes.

Bon, reste à savoir si c’est adapté, mais ça, c’est la confrontation à la réalité, à la classe, à chacun de mes élèves qui me le dira.

Voilà comment j’envisage de procéder :

En classe entière :

  • Présentation de la course aux nombres
  • Sujet 1 (CM2 2019) en 15 minutes
  • Quel ressenti par les élèves ?
  • Catégorisation commune
  • Correction des questions 9 et 26 ; 16 et 17 ; 23 ; 28 ; 30.

AP n°1 :

  • Placement en fonction des activités prévues
  • Pour tout le monde, un 120s et un défi tables.
  • Chacun gère son plan de travail (je pense que tout le monde ou presque sera concerné par les points 1 à 5) :
  1. Système décimal : présentation du glisse-nombre, questionnaire GoogleForm, fiche
  2. Défi table : vingt minutes de défi tables puis questionnaire GoogleForm calcul réfléchi puis arithmetica, la divisibox
  3. 120s : cinq de 120s puis questionnaire GoogleForm calcul réfléchi puis premières fiches de calcul réfléchi
  4. Repérage entiers : présentation du glisse-nombre, questionnaire GoogleForm système décimal puis fiche ou repérage sur tablette
  5. Calcul réfléchi : questionnaire GoogleForm puis fiches
  6. Arithmetica : vingt minutes de la divisibox puis questionnaire GoogleForm sur le calcul réfléchi puis premières fiches de calcul réfléchi ou aritmetica nombres premiers
  7. Repérage décimaux : présentation du glisse-nombre, questionnaire GoogleForm système décimal puis fiche ou repérage sur tablette
  8. Conversions : questionnaire GoogleForm sur le système décimal puis repérage tablettes ou conversions tablettes.

En classe entière :

  • Sujet 2 (6e2017) en 15 minutes
  • Catégorisation commune sur une partie des questions
  • Correction des questions 8, 10, 20, 27, 29, 30

AP n°2 :

  • Pour tout le monde : un 120s, trois défi tables, un 120s.
  • Ceux qui n’ont pas fini poursuivent leur plan de travail.
  • Pour les autres, contenu à adapter selon les productions.

En classe entière :

  • Sujet 3 (6e2016) en 9 minutes
  • Correction des questions 9, 10, 13, 16, 17, 21, 23, 26 et 28.

AP n°3 :

  • Pour tout le monde : un 120s, trois divisibox, un 120s.
  • Ensuite, tout dépendra de ce qui s’est passé avant.

En fait c’est surtout la première AP qui est bien planifiée : pour la suite, en tout cas en AP, je retravaillerai en fonction de ce que je récolterai.

Voici mes contenus, en image et ensuite en modifiable. Si vous voulez du pdf, écrivez-moi.

Exploitation de la course aux nombres  (le plan de bataille)

diag course nombres (le fichier tableur qui me permet de savoir de quoi a besoin chaque élève)

Sujet_CM2_juin_2019 ; Sujet_Sixieme_mars_2017 ; Sujet_Sixieme_2016 (les trois premiers sujets)

Système décimal (la remédiation avec le QR code)

Remédiation calcul réfléchi (idem, mais sur le calcul réfléchi)

En tout cas, aujourd’hui grâce à vous j’ai appris à faire des questionnaires, à modifier des liens et à générer des QR code, et je suis très contente !

A l'attaque !·Calcul mental·Chez les collègues·Chez moi·Compétences·Cycle 3·Evaluer·Formation·Maths pour tous·Mes projets·Question de grand·Sixième·Tous ensemble !

Dispositif de formation en projet

Je vais suivre des équipes d’enseignants l’année à venir, et je voudrais répondre à des besoins qu’ils ont exprimés. Sur plusieurs équipes, ces besoins convergent, ou je peux en tout cas les regrouper et faire d’une pierre quelques coups. Je suis en train de construire tout ça pour de vrai, même si je n’avance pas vite car je fais bien d’autres choses de mon été, pour une fois. Mais je vous expose l’idée : cela permettra que vous réagissiez et je réfléchirai plus avant.

Je voudrais tester tout ça en classe sur la première période, et éventuellement le proposer aux collègues dès la première période aussi, ou bien sur la deuxième. En tout cas, comme d’habitude, je veux voir par moi-même en même temps que je présente l’outil aux enseignants intéressés.

Ce que je propose n’est pas du tout révolutionnaire, mais j’espère que ce sera utile.

J’observe deux problématiques récurrentes chez les collègues : comment développer les automatismes de calcul, et comment remédier aux difficultés de construction du nombre chez les élèves (je pense que ces collègues pensent à la formation Automatiser le décodage, qui consiste à réapprendre à lire pour les élèves de cycle 3 et qu’ils voudraient un dispositif équivalent pour les nombres et le calcul). Le plan est de consacrer la première période à un diagnostic, mais aussi de lancer une remédiation sous la forme de plans de travail. Je pars sur le cycle 3, mais si tout ceci est convainquant, rien n’empêche de s’attaquer au cycle 4.

Pour développer les automatismes, il me semble que la course aux nombres est une ressource précieuse. En plus j’ai envie de la promouvoir, car mon expérience en est très très positive. Je suis donc partie de trois sujets, que j’ai ordonnés pour les proposer la première semaine, la troisième et la cinquième à partir de la rentrée. Peut-être vais-je en adjoindre un quatrième, pour la semaine des vacances, mais pour ma part je risque de ne pas pouvoir le proposer musique je partirai animer des formations à Rennes et à Bordeaux. Cela dit, un quatrième sujet permettrait du choix aux collègues, qui pourraient en éliminer un qui leur convient moins.

J’ai associé à chaque question de ces sujets de la course aux nombres une ou deux compétences ou savoirs : faits numériques (la connaissance de base du calcul), système décimal, fractions, calcul réfléchir, ordre, et aussi conversions, mesures et grandeurs, proportionnalité. J’ai aussi une focale sur la lecture et le lexique, à part.

J’ai préparé des feuilles de calcul, pour entrer les scores par question, pour chaque élève, sous la forme de 0 et de 1. Un score en ressort automatiquement, qui m’indique le taux de réussite par item.

A partir de là, je vais réfléchir aux remédiations. J’ai déjà pas mal d’idées mais il faut que je les organise. Et comme j’ai aussi un mur à construire, des expos à visiter, mon ouvrage en crochet à avancer, les amis à voir et la famille chouchouter, je ne sais pas dans quelle temporalité cela va s’organiser.

Cela laisse du temps pour vos réflexions, conseils, critiques…

La version détaillée :

Capture d’écran 2019-08-07 à 19.37.04

La version pour ceux qui veulent de la simplicité :

Capture d’écran 2019-08-07 à 19.37.35

Le fichier : diag course nombres

Les sujets choisis :

Sujet_CM2_juin_2019

Sujet_Sixieme_mars_2017

Sujet_Sixieme_2016

Allez les jeunes !·Cycle 3·Je suis fan

Douceur matinale

Il fait beau, pas de réveil, on déjeune dans un rayon de soleil, ma question est de savoir si je continue mon ouvrage en crochet, si j’écris un article, si je travaille un peu, si je me plonge dans un gros boulot, si je vais peindre un bout de mur, bouquiner ou faire des coulants au chocolat. Et puis un mail arrive, celui d’une élève, F., qui m’envoie un exercice de construction qu’elle a trouvé sympa, qui lui a fait penser à moi : « il va bien vous plaire ».

Capture d’écran 2019-08-02 à 09.32.26.png

Oui, F., il me plaît. Et plus encore ton message.

Chez les collègues·Culture mathématique·Cycle 3·Lire

Nécessaire, suffisant.

Toujours dans mon petit manuel de 1887, dont j’ai parlé ici, des définitions m’ont trotté dans la tête cette nuit :

Capture d’écran 2019-07-31 à 21.07.54.png

Bon déjà le polygone semble plus ou moins être au même niveau que les autres ; le disque n’apparaît pas, mais peut-être est-ce une question de programme. Ce qui me chiffonne, c’est qu’aucune des propositions suivantes ne sont des énoncés nécessaires et suffisants. Ils sont suffisants, mais pas nécessaires. Pourquoi ? Pour le carré, passe encore si on se place au niveau du cycle 3 de l’école : nous non plus, en CM1-CM2, nous ne donnons pas pour définition « un quadrilatère qui possède quatre angles droits et deux côtés consécutifs égaux », ou « un quadrilatère dont les quatre côtés sont égaux et un angle est droit », ou « un quadrilatère dont les diagonales se coupent en leur milieu, sont de même longueur et perpendiculaires ».

C’est plus mystérieux pour le rectangle et le parallélogramme. Et aussi l’emploi du mot figure plutôt que quadrilatère ou polygone.