Chez moi·Cycle 4·Maths pour tous·Mes projets·Programmation·Quatrième

Programmation de 4e !

Ouuuuuf, j’ai réussi à en venir à bout. Enfin, presque : il me manque une chouette activité sur la médiane (en statistiques) et je n’ai pas rempli le dossier cosinus, parce que je pense que je n’aurai pas le temps de le traiter et que mes collègues avaient décidé, pour les années passées, de le traiter en troisième. Je verrai avec elles à la rentrée.

Je me sens plus satisfaite de ma programmation et de mes contenus de quatrième. Il y a de quoi s’amuser ! En revanche je ne sais pas comment je vais tenir le rythme, car il est exclu que je laisse tomber des élèves qui ont besoin de plus de temps. Or le programme de quatrième est déjà plein comme un oeuf, et là si on veut compenser ce qui peut manquer de la cinquième, à cause de la période troublée mars-juin, il faut reprendre plein plein de choses… Les maths scolaires sont une discipline très verticale. Et on ne construit pas sur du sable…

On verra bien ; à l’impossible nul n’est tenu et le principal est que ces élèves réfléchissent, pratiquent l’activité mathématique, et aient un bagage suffisant pour poursuivre leur route.

Alors j’ai bien respecté les priorités 2020, les repères et les programmes. Les premières séquences sont tentaculaires, les suivantes plus légères.

Programmation 4e

Bon, je vais laisser reposer tout cela et me consacrer à mes projets d’écriture, pour la semaine à venir. Et lire et faire des macarons et des tartes au citron. Ensuite, il faudra que je vérifie si tout tient debout, et que j’élabore mes sommaires pour les cahiers de leçon : je ne les organise pas par notion ou par séquence, mais par domaines, comme ça :

Sommaire quatrième 2018-2019

Mais celui-ci date de mon ancienne programmation, et je dois l’adapter, comme en sixième et en cinquième.

Bon, je suis contente, c’est une bonne chose de faite !

A l'attaque !·Chez moi·Cycle 3·Cycle 4·Faut que je fasse mieux·Maths pour tous·Mes projets·Programmation

Programmations de 6e et de 5e

Bon voilà, j’ai corrigé les nouveaux défauts que j’ai trouvés.

Programamtion 6e

Programmation 5e

En 5e, je ne suis toujours pas satisfaite : je trouve mes contenus moins intéressants, moins riches. Je vais m’en tenir là pour le moment, mais tout cela évoluera en cours de route et j’en ferai part ici.

Je planche déjà depuis un moment sur les 4e. Les priorités font que je dois changer pas mal de choses, alors j’avance, mais c’est pour l’instant en chantier. J’espère finir aujourd’hui, mais c’est incertain.

Je continue de téléverser des contenus pour que vous y ayez accès, mais c’est long.

A l'attaque !·Activité rigolote·Chez moi·Je suis fan·Mes projets·Y a pas qu'le boulot dans la vie !

Quand je ne travaille pas…

Demain, je masterise une partie du jeu de rôles Little Pony avec les enfants, mon mari et un ami. Nous sommes rôlistes et nous jouons chaque semaine pendant les vacances. Là, les enfants ont eu envie d’un bon délire, alors nous délaissons les donjons (pas les dragons), les univers mythologiques, et nos persos humains, pour une aventure dont l’héroïne sera l’amitié ! (Je j’écris en rose, sinon ça ne compte pas)

Alors nous avons fait des gâteaux pour l’occasion. Croyez-moi, nous nous sommes donnés du mal. Nous essayons de toujours assortir nos scénars de bons repas, rigolos et faits maison de a à z. Ma fille, elle ne rigole pas quand il s’agit de gâteaux rôleplay. Nous avons donc confectionné notre pâte d’haricots rouge, notre pâte d’haricots blanche, et hop en route pour faire des mochis et des nerikiris, mais version Little Pony. En plus, un petit gâteau arc-en-ciel, ça ne peut pas faire de mal.

Question : ma fille a glissé des maths dans des gâteaux. Où donc ?

 

A l'attaque !·Chez moi·Cycle 4·Faut que je fasse mieux·Maths pour tous·Mes projets·Tous ensemble !

Et je franchis la ligne d’arrivée de la programmation de 5e, ouéééééééé !

Ouuuuuuuuf, ayé. J’ai une programmation de 5e. Je ne suis pas aussi sûre de moi qu’en 6e. Je suis bien raccord avec les attendus et les programmes, j’ai de chouettes activités, mais cela manque de supports de rituels (je me les ferai au fil de l’eau, selon les besoins) et d’activités de manipulation. Mais là, je vais m’arrêter là et y revenir au fur et à mesure de l’année. Je crois que ça tient de bout.

Programmation 5e

Comme pour les 6e, je mettrai tous mes contenus sur le dépôt collaboratif (j’ai commencé) et je vous tiendrai au courant. Et puis vous aurez le lien. Mes contenus ne sont pas toujours satisfaisants, pas toujours aboutis. Mais bon, ça peut sans doute être utile, par opposition ou comme base de réflexion. Et puis il y a quelques activités vraiment très chouettes, quand même.

Capture d’écran 2020-07-29 à 19.46.44

J’ai changé aussi des choses en 6e, du coup, en retombant sur des activités sympas.

A l'attaque !·Chez moi·Cinquième·Cycle 4·Faut que je fasse mieux·Maths pour tous·Mes projets

Point d’étape dans ma programmation de 5e

Bon, j’ai pointé dans les attendus de fin de 5e ce que j’aurai travaillé avec mes élèves de cinquième au travers des trois premières séquences ; il me manque :

  • Les calculs sur les relatifs, que nous n’aurons que découverts, à ce stade ;
  • La gros du calcul littéral, que je n’ai qu’introduit ;
  • Le travail préparatoire sur les fonctions ;
  • Le ratio ;
  • Les solides ;
  • Les volumes ;
  • Le parallélogramme.

Il faudrait que je développe la production de graphiques, la division, périmètres et aires, les calculs de durées, la symétrie dans les pavages, les frises, les rosaces, et les propriétés de conservation.

Pas mal de choses là-dedans se feront au travers d’exercices, mais pour y penser spécifiquement dans l’année il faut que mes prep contiennent des allusions explicites.

Capture d’écran 2020-07-29 à 08.57.32

Chez moi·Cinquième·Cycle 4·Faut que je fasse mieux·Mes projets·Programmation·Tous ensemble !

Deuxième et troisième séquences de 5e

Je voulais construire ma deuxième séquence, et puis paf, ce n’était pas logique. Alors elle est devenue ma troisième séquence et la deuxième est arrivée naturellement, pour combler les défauts logiques.

Capture d’écran 2020-07-27 à 14.59.20

Il va falloir que je vérifie où j’en suis par rapport aux attendus de 5e, avant de continuer. Mais ça avance plutôt bien, en fait. Pourtant, je ne me sens pas sûre de moi sur ce niveau. J’ai conscience que peut-être je vais devoir tout refaire. C’est la difficulté, quand on tisse des brins des différents domaines sans opérer par chapitre : c’est assez délicat de tricoter sans oublier de maille ni recommencer un motif déjà résolu.

Mais je crois que c’est ce qui me plaît, et puis c’est comme ça que je m’amuse dans l’année.

Au collège·Chez moi·Cinquième·Compétences·Cycle 4·Dur dur·Mes projets

Première séquence de 5e

Ouf ! J’y ai passé du temps, mais j’ai ma première séquence de 5e pour l’année à venir. J’ai eu du mal, car je voulais en même temps réactiver des fondamentaux dans le domaine des nombres et calculs, dans le domaine de la géométrie et quant à la proportionnalité. Alors j’ai mis au point un contenu, tout balancé, recommencé, tout rebalancé, rerecommencé, etc. Au bout du cinquième essai, j’ai une séquence, mais j’avoue que là tout de suite je ne sais pas si elle tient la route, et si elle s’intègrera dans une progression annuelle progressive (ce qui serait vraiment préférable, pour une progression;-…) et spiralaire.

Mais pour le moment, j’ai atteint mes objectifs : de l’ancien (les réactivations), du neuf (parce que bon, on grandit, quand même !), du rythme, des problèmes, de la parole, du jeu, des tablettes, de la programmation… Le truc, c’est que je pense qu’elle m’occupera toute la première période. Au moins. Il y a quand même 8 leçons…

Capture d’écran 2020-07-26 à 14.44.10Capture d’écran 2020-07-26 à 14.54.23

Je verrai par le suite, en construisant le reste de l’année, si cette première séquence tient le choc.

Allez les jeunes !·Chez moi·Compétences·Cycle 3·Cycle 4·Evaluer·Mes projets·Tous ensemble !

Mon référentiel de compétences

Pour l’année à venir, je vais me baser sur le même référentiel que l’année dernière, à quelques détails près : pendant l’année j’ai créé une compétence (comprendre le sens des opérations) et j’ai renommé celle sur l’utilisation des notations. Rien de bien révolutionnaire, parce que je m’y retrouve bien ainsi et que les élèves semblent suivre ma logique : ils sont capables d’identifier la ou les compétences mise(s) en jeu dans un exercice.

Ah, cela me rappelle que je voulais faire apparaître la compétence « s’auto-évaluer ». Hop, je retourne dans mon référentiel. Voilà.

Capture d’écran 2020-07-24 à 16.25.47Capture d’écran 2020-07-24 à 16.25.54Capture d’écran 2020-07-24 à 16.25.59

En début d’année, je présente le référentiel aux élèves. Je leur explique ce que signifient les verbes des grandes entrées (chercher, raisonner, modéliser, etc.). Au fil de l’année, je les entraîne à comprendre ce que j’évalue, et parfois ils me font des propositions de choix de compétences qui me font évoluer.

Mon référentiel est le même pour les 6e et les classes de cycle 4 : dans Sacoche, n’apparaît que ce qu’on a renseigné, comme compétences. Le cycle 4 contenant pour moi toutes les compétences du cycle 3, j’ai adjoint ce qui manquait pour le cycle 4 et zou. Cela présente deux avantages : je connais bien mon référentiel et je peux m’adapter. Par exemple, un élève de sixième qui a acquis une compétence de cycle 4 peut voir cette évaluation apparaître, puisqu’elle l’avantage. De même, pour des élèves à besoins particuliers, je peux évaluer des compétences qui n’étaient pas acquises auparavant.

Évidemment, selon les moments, une compétence ne fera pas référence à la même chose exactement : il y a longtemps, j’avais « calculer avec les entiers », « calculer avec les décimaux », « calculer avec les fractions », etc. Un de mes IA-IPR m’avait dit sans ambages que c’était une mauvaise idée : ce n’était plus des compétences. Ça m’avait contrariée, et puis j’avais compris et trouvé qu’il avait bien raison. J’avais alors réfléchi avec mon copain Mathieu Verroles, et nous avions élaboré peu ou prou le référentiel que je vous présente aujourd’hui. Il fonctionne bien mieux. L’autre était tout de même une usine à gaz, et chaque item était peu testé dans l’année.

De même, je ne teste pas la même chose dans « utiliser les nombres et le calcul » en cycle 3, en 5e, 4e, 3e, ni même à deux moments différents de l’année. Mais ce n’est pas du tout un problème : quand on note de façon uniquement sommative, on fait la même chose. On s’adapte, on réactualise nos attendus selon le niveau et le moment. Alors quand on m’objecte que les compétences c’est un fourre-tout imprécis, je ne suis pas du tout d’accord. C’est bien plus précis que la note seule. Et évidemment ceci n’est pas un réquisitoire contre la note : compétences et note chiffrée ne sont pas incompatibles, et derrière mon référentiel de compétences il y a un système sommatif aussi, qui me permet de disposer si je le souhaite de taux de réussite, par compétences, par domaines ou globaux.

M’enfin, je trouve que l’évaluation des compétences dresse un portrait bien précis, justement. Un bonheur pour les réunions parents-profs, les appréciations sur le bulletin, les conseils à prodiguer, les encouragements ou les mises en gare à formuler.

L’année dernière, j’ai aussi fait apparaître la septième compétence : se forger une culture mathématique. J’aborde beaucoup de points d’histoire, d’application, de culture des mathématiques, et beaucoup d’élèves les mémorisent. Alors je pose des questions dans mes évaluations, et j’évalue seulement positivement cette partie : c’est non noté, en bonne voie, acquis ou expert. Pas insuffisant ou en cours d’acquisition. Cela me permet de valoriser des élèves en difficulté, qui se heurtent à des difficultés, mais sont intéressés par les aspects culturels, attentifs et capables de les restituer. J’ai aussi l’impression de sortir d’une culture de performance, un peu, pour être plus dans le qualitatif. Et puis ça fait vivre les maths.

J’aime bien ça, faire vivre les maths.

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Au collège·Chez moi·Cycle 3·Mes projets·Programmation·Sixième·Tous ensemble !

Mon année 2020-2021 de sixième

Voilà, j’ai terminé de préparer ma programmation de 6e pour l’année à venir. J’ai pas mal réorganisé, au final. Le principe est un peu différent des années passés : j’opère toujours par grandes séquences, mais j’ai intégré des intermèdes dans chacune, pour toujours aborder tous les domaines dans une même période. Au lieu de caler ces intermèdes quand cela me chante, je les ai prévus. J’ai conservé de la souplesse pour quand même pouvoir les placer à des moments pertinents, en particulier par rapport au calendrier : certains intermèdes sont parfaits pour un vendredi avant la coupure du weekend, d’autres justement pas car ils sont plus longs à déployer.

Il y a une logique pour le choix de ces intermèdes : soit ils réactivent des savoirs et compétences antérieurs, soit ils préparent la suite, soit ils synthétisent plusieurs domaines.

Enfin, j’ai modifié le contenu des premières séquences par rapport aux articles de cette semaine : la séquence prévue sur périmètres et aires s’est trouvée fractionnée en intermèdes dès le début de l’année. Ca marche mieux comme ça, et l’ensemble me paraît cohérent. Là, tout périmètres et aires arrivait en fin d’année, avec les volumes pas loin, d’un bloc. Cela ne me semblait pas pertinent. Je préfère ainsi, et en plus nous aurons abordé tous les fondamentaux tôt dans l’année. Je trouve que c’est plus cohérent et plus efficace.

Mais on verra sur le terrain !

6e

J’aurais bien aimé mettre ici le fichier à ouvrir dans Framindmap, mais je n’y arrive pas; Le format n’est pas compatible. Alors je l’ai mis .

Je passe aux 5e et 4e. Mais si vus avez des questions, remarques, critiques, propositions, je prends : je peux toujours modifier, si c’est pour améliorer !