Activité rigolote·Allez les jeunes !·C'est bien pratique·Chez les collègues·Expo de maths·Je suis fan·Manipuler·Maths pour tous

Mathurin ça rime avec coincoin (un peu)

Vous avez été quelques-un à me demander la construction de Mathurin le canard. Alors si comme moi vous vous réjouissez à l’idée que, quand vos élèves vous demanderont « Qu’est-ce qu’on fait madame/monsieur aujourd’hui ? », vous vous répondiez avec flegme « des canards. », voici ma fiche, en fin d’article.

Je précise que cette fiche est une adaptation d’une autre, une production vraiment super d’un collègue, mais je ne sais pas qui… Si quelqu’un a l’information, je veut bien la référence, pour lui rendre la primauté de Mathurin.

Je vous conseille de faire faire ce travail de façon collaborative, pour réussir à obtenir des canards en un temps raisonnable. Pour un élève seul, il faut deux à trois heures pour réaliser un canard. Répartir le travail a de multiples avantages : développer le collaboratif, amener les élèves à s’organiser, à verbaliser (il faut qu’ils s’expliquent où ils en sont o quoi faire, et ce n’est pas de tarte, croyez-moi), ne pas leur faire faire plusieurs fois un travail équivalent. Pour ma part, je les ai encouragés à collaborer, sans les y obliger.

Capture d’écran 2020-07-05 à 15.14.27

Capture d’écran 2020-07-05 à 15.14.34Mathurin le canard (en pdf)

Mathurin le canard (en modifiable)

 

 

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les collègues·Culture mathématique·Expo de maths·Informatique·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci !·Mes projets·Tous ensemble !

Vous reprendrez bien un peu de binaire ?

Sam Chalifour m’a envoyé sa vidéo sur le même tour de magie que Christian Mercat. Impec, j’étoffe, je compile, et je vais pouvoir produire mes contenus pour mes élèves de l’année à venir. C’est intéressant, parce que cette vidéo est envisagée sous un aspect différent. Tant mieux !

Ici, on trouve un contenu de séance de troisième en lien avec le thème du binaire, https://scratch.mit.edu/projects/139508839/embed« >là le tour de magie implémenté, et une autre mise en forme ici.

Capture d’écran 2020-06-30 à 16.48.37

Chouette, merci merci !

Bon, je retourne ranger ma clef USB… Pfffff. Je préfère les découvertes que m’envoient les collègues…

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·C'est bien pratique·Chez les chercheurs·Club maths·Cycle 3·Cycle 4·Expo de maths·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci !·Mes projets·Tous ensemble !

Christian Mercat, il a la frite !

Boooon oui, c’est parfaitement nul, comme jeu de mots, pardon. Mais c’est vrai : Christian Mercat est « spécialiste d’analyse complexe discrète appliquée aux systèmes statistiques intégrables », et il passe une grande partie de son temps à nous expliquer des choses extra, claires, illustrées par la manipulation, et utilisables en classe. En plus, il écrit trop bien à l’envers.

Capture d’écran 2020-06-30 à 16.08.03

Aujourd’hui, je ne travaille pas. Alors j’en profite pour regarder ce que je m’étais mis de côté. Une conférence sur l’attention ce matin, Christian Mercat cet après-midi. Et là, je suis ravie : c’est une bonne pioche, que je vais utiliser en classe l’année prochaine. Je crois que je vais construire ma séquence sur les puissances à partir de cette vidéo :

Dans les ressources associées, il y a une activité de cycle 3, ici. Crotte, dans le cadre de ma mission de RMA, j’aurais bien mis ça en place dans des écoles. Mais RMA, j’arrête. Heureusement, je vais continuer d’aller dans des classes de collègues… Voilà donc un projet que je dois noter.

Et puis, parmi ce qui m’a plu et que je vais faire faire aux élèves, il y a une implémentation de type Scratch, :

Capture d’écran 2020-06-30 à 16.15.39

Bon, je me suis bien amusée. Maintenant, je vais faire une corvée (j’alterne…) : ranger ma clef USB pour préparer mon année à venir pendant l’été.

BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les collègues·Cycle 3·Cycle 4·Informatique·Je suis fan·Merci !·Mes projets·Programmation·Tous ensemble !

Programmation en mode débranché, clefs en main

Jean-Michel Labouche, prof au lycée français de Tapei, propose sur son site, ici, des cartes pour travailler la programmation en débranché.

Pour chacune des 30 carte, un script est proposé et il s’agit de retrouver le dessin qui sera tracé avec ce script. Les réponses sont au dos de chaque carte.

Il y a 3 séries de 10 cartes, de difficultés différentes :

  • Série de cartes vertes : une seule boucle.
  • Série de cartes bleues : boucles imbriquées + utilisation de blocs créés.
  • Série de cartes rouges : boucles imbriquées + utilisation de blocs créés + variables

Par exemple, l’élève va étudier ceci :

Capture d’écran 2020-06-30 à 15.33.09

Au dos de la carte, il peut vérifier avec la solution :

Capture d’écran 2020-06-30 à 15.37.26

Et les fiches réponse sont prévues :

Capture d’écran 2020-06-30 à 15.38.52

C’est nickel. Clef en main. Demain j’imprime et pendant les vacances je plastifierai, pour éviter des impressions ultérieures.

Merci monsieur Labouche ! 🙂

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Apprendre·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les chercheurs·Club maths·Culture mathématique·Expo de maths·Je suis fan·Maths et arts·Maths pour tous·Merci les copains·Numérique·Tous ensemble !

Op Art à la Mercat

Christian Mercat m’avait signalé Julio Le Parc, à la suite d’un de mes articles sur l’art contemporain avec des maths dedans. Comme aujourd’hui j’ai un peu de temps, j’ai dépilé mes mails et commencé à étudier les onglets laissés ouverts pour plus tard.

Et vlan, un nouveau bout d’univers en plus à nouveau. Comme ça, paf, un dimanche matin. Après être passée par Vasarely, Sol Le Witt, Morellet, Théo van Doesburg, voici Julio Le Parc. Merci Christian, d’autant que le boulot que tu as accompli est fantastique !

Cette fois, il est question d’Op art (pour art optique). Dans l’Op art, on s’intéresse aux illusions, aux jeux d’optique. Le mouvement est né dans les années 60.

Les œuvres d’op art sont essentiellement abstraites. Les pièces donnent l’impression de mouvement, d’éclat de lumière et de vibration ou de mouvements alternés. Ces sollicitations visuelles placent le corps du spectateur en situation instable, entre plaisir et déplaisir, plongé dans une sensation de vertige proche de certains états d’ivresse légère. Ce phénomène est parfois renforcé par le caractère monumental des pièces, parfois des environnements, voire dans le cas d’art optico-cinétique de réelles sources de lumière jaillissant de l’ombre. (Wikipedia)

Capture d’écran 2020-06-28 à 10.24.00

Christian Mercat propose, accessible à tous, un livre numérique très riche, dans lequel il (et Thijs et Patrick Clément, aussi) s’appuie sur des oeuvres de Sol Le Witt, Morellet, Le Parc et Riley (mais pas seulement : il faut aussi plonger dans la rubrique Divers) pour nous permettre d’y entrer plus avant, en comprenant leur construction, avec l’aide de GeoGebra. On peut agir sur les représentations, et elles sont reliées à des notions mathématiques pour les éclairer.

En particulier de très nombreuses pièces sont intéressantes à modéliser mathématiquement. C’est ce que ce livre s’attache à faire.

C’est juste génial.

Pour la plupart des productions proposées, des thèmes sont associés.

Je vais profiter de l’été pour intégrer plusieurs de ces pages à mes programmations de cinquième et de quatrième, et peut-être aussi de sixième. Quant à mon club maths et arts, il vient de se trouver nourri d’un coup !

Capture d’écran 2020-06-28 à 10.38.08

A quoi ça sert les maths ?·Apprendre·C'est bien pratique·Chez les cadres·Chez les collègues·Culture mathématique·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Lire·Lycée·Maths et société·Mots de maths

Des probas éclairées

Un collègue m’a signalé cet article de Culture maths : Les probabilités ont la cote !, publié le 16 juin dernier par Karim Zayana, IG, et Olivier Rioul, enseignant universitaire. C’est un long et lumineux article, que j’ai trouvé très très intéressant et donc je n’ai pas pu décoller une fois ma lecture entamée. Et je me suis bien amusée à sa lecture : il utilise des notions de lycée, mais les contextualise, m’a apporté de nouveaux savoirs, en particulier dans le vocabulaire et quant aux applications concrètes. Les représentations choisies permettent de mieux comprendre, en reposant son attention.

L’article retrace d’abord l’apparition des probabilités « bayésiennes » dans les programmes scolaires. Puis il évoque de la  fameuse question de notation :

Capture d’écran 2020-06-26 à 07.40.50

L’article présente la mécanique de la formule de Bayes, et des applications. J’aime bien l’explication de la vraisemblance :

Capture d’écran 2020-06-26 à 07.44.20

Capture d’écran 2020-06-26 à 07.48.59

Rhooo c’est tout simple et c’est chouette, je ne savais pas, moi, que ça s’appelait la formule des cotes.

De nombreux débats ont eu lieu sur de possibles erreurs judiciaires qui auraient pu être évitées par une application correcte de la formule de Bayes

Je vous conseille particulièrement la lecture du paragraphe 3, qui présente avec beaucoup de simplicité (et donc de talent) ce qu’est le conditionnement et ce qu’est la causalité.

Capture d’écran 2020-06-26 à 07.56.41

Dans la suite de l’article, on parle médecine et tests, avec le « paradoxe » du diagnostic. Puis des spam. Et dans les deux cas, c’est toujours une lecture accessible et vraiment intéressante .

Capture d’écran 2020-06-26 à 08.15.23

Une conclusion pour mon article sur ce bel article :

Aussi stupéfiant cela soit-il, une connaissance trop ponctuelle accroît parfois localement l’incertitude. Ainsi libellé, il s’agit d’un vrai sujet de controverse philosophique.

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Actualité·école·C'est bien pratique·cycle 1·cycle 2·Cycle 3·Cycle 4·Didactique·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Lire·Maths et BD·Maths pour tous·Merci Hélène·Merci les copains·Merci Nourdin·Tous ensemble !

Un avant-goût de mallette ? (lire et faire lire des maths)

Avec mon binôme RMA Nourdin et notre collègue Hélène, nous avons élaboré des mallettes pour les circonscriptions de Rouen-Caen. Objectif : fournir à chaque circo une mallette de maths, avec des outils didactiques à destination des élèves, avec des fiches courtes, simples, concrètes, de prise en main pour l’enseignant, et que chacune de ces activités permette une montée en didactique des professeurs des écoles. Nous avons ajouté des outils pour les profs et pour les formateurs. Nous devions remettre les mallettes en mai, mais voilà, paf le virus.

Comme c’est l’époque des commandes et que je reçois des questions sur ce sujet, nous avons décidé, en accord avec notre super chef, Nicolas Gendreau, de publier la biblio de livres et d’albums qui permettent de faire des maths. Pour le reste, il faudra attendre encore !

Évidemment, nos propositions sont subjectives et non exhaustives, ainsi que nos conseils : il s’agit seulement des livres que nous avons utilisés cette année.

Liste d’ouvrages

Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.15Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.21Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.32Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.42Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.46Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.51Capture d’écran 2020-06-23 à 08.47.55Capture d’écran 2020-06-23 à 08.48.00Capture d’écran 2020-06-23 à 08.48.09Capture d’écran 2020-06-23 à 08.48.14Capture d’écran 2020-06-23 à 08.48.19Capture d’écran 2020-06-23 à 08.48.23Capture d’écran 2020-06-23 à 08.48.30

Activité rigolote·C'est bien pratique·Chez les collègues·Culture mathématique·Cycle 4·Expo de maths·Faut que je fasse mieux·Mes projets

La règle du parallélogramme

Ce matin, Yvan Monka a chatouillé mon cerveau : je ne connaissais pas la règle du parallélogramme. Je pourrais vous dire que j’ai honte, mais en fait non : je suis en revanche très contente de l’avoir (re)croisée :

A la pause du midi, j’avais envie d’écrire la démonstration, qui n’est pas difficile à partir de l’égalité d’Al-Kashi. Mais ça m’a fait plaisir, et je m’en vais raconter ça à ma fille, qui ne doit pas connaître Al-Kashi, en plus.

IMG_6657

Mais j’ai une question : peut-on démontrer cette égalité au niveau collège, autrement que par GeoGebra ? Je pense déjà proposer aux quatrièmes que j’aurai l’année prochaine la construction par Ggb, mais puis-je passer par un autre chemin avec eux ?

 

Actualité·Apprendre·Au collège à la maison·C'est bien pratique·Chez les collègues·Nouvelles technologies·Numérique

PDF4Teachers

Alors là, j’arrive magnifiquement après la bataille. Mais comme je viens dedécouvrir cet outil, je vous le présente, au as où vous auriez été aussi réactifs que moi… J’ai Adobe Acrobat Pro, qui a bien rempli son office et m’a dispensée de chercher un autre outil. Mais PDF4teachers, c’est gratuit. Alors pour ce qui est de corriger des copies en pdf, c’est un atout non négligeable.

L’académie de Poitiers propose un tutoriel pour télécharger et utiliser PDF4teachers. On nous y explique que PDF4teachers est « une application à destination des enseignants très intéressante pour corriger/annoter facilement des fichiers PDF. Elle est libre, gratuite et multi-plateforme : Win/Mac/Linux. Elle est basée sur un système d’édition, vous pouvez éditer votre document et sauvegarder l’édition pour reprendre votre travail plus tard. Vous pouvez ensuite exporter le document sous la forme d’un nouveau fichier PDF ».

Capture d’écran 2020-06-20 à 17.16.44

L’installation est simple, et l’utilisation aussi. On a déjà plus de choix de polices de caractères que sous AAP, et il m’a semblé que l’application PDF4teachers est plus fluide d’utilisation. A confirmer.

En même temps, si là je pouvais corriger des copies papier, ça m’irait très très bien.