Activité rigolote·Allez les jeunes !·BRAVO!!!·Chez moi·Evaluer·Je suis fan·Maths par les jeux·Merci mes loulous·Mes projets

Math Heroes

Pour mon anniversaire, les enfants m’ont fait de nouvelles fiches de perso mathématiques pour mes élèves, et les ont fait imprimer par un imprimeur, pour que je puisse présenter les perso avec un catalogue. Le résultat est ébouriffant :

Les couvertures :

Le sommaire :

Capture d’écran 2019-08-22 à 20.06.48

Des exemples :

Et moi je suis une maman heureuse… (enfin je l’étais déjà avant, mais ça m’a fait très plaisir)

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les collègues·Club maths·Culture mathématique·Cycle 4·Expo de maths·Maths en vidéo·Maths pour tous·Mes projets

Maths en vidéo, par des élèves

Un collègue, Gilles Gourio, propose une chaîne Youtube de vidéos d’élèves, Scienticfiz, sur divers sujets : des éléments d’histoire des maths et des mathématiciens et mathématiciennes, une série scientifico-policière, des réflexions  sur le loto, les solides de Platon… C’est vraiment chouette.

En général, les élèves sont les auteurs des scénarios, qu’ils rédigent et apprennent par coeur avant de filmer. Gilles Gourio s’occupe du montage.

Capture d’écran 2019-08-11 à 15.37.43.png

J’ai très très envie de me lancer dans ce genre de projet. Mais il doit y avoir tout un tas de points de vigilance que j’ignore… En même temps, me lancer me permettra de les découvrir !

A l'attaque !·BRAVO!!!·Chez les cadres·Compétences·Enseignement·Faut que je fasse mieux·Formation·Je suis fan·Lire·Tous ensemble !

Les vertus indispensables de l’introspection

Sur Prépaclasse.fr, un article interroge, ou plutôt préconise des éléments de la déontologie de l’enseignant. Le terme qui revient est plutôt l’éthique, mais il me semble à moi qu’on est dans la déontologie, car les coméptenes présentées sont assez clairement professionnelles. EN même temps, difficile pour un enseignant de séparer en permanence éthique et déontologie… Bref.

Vincent Breton, un ancien maître formateur, actuellement IEN si j’ai bien tout suivi, expose avec clarté les non négociables de la posture professionnelle de l’enseignant.

Hé bien moi, ça m’a fait du bien de lire son texte. Parce qu’il est sans concession, parce qu’il est exigeant, parce qu’il est juste. Monsieur Breton lutte contre l’insidieux, la pensée courte, et mise sur l’intelligence humaine, et la nécessité d’une introspection continue et honnête. Partant de fait que certaines conduites d’adulte sont « toxiques et génèrent des troubles », Vincent Breton propose de les mettre en lumière.

Voici de grands titres de l’article, mais, s’il vous plaît, allez le lire dans son intégralité. Si j’étais encore formatrice à l’ESPE, je proposerais ce texte à la pré-rentrée.

  • Chacun a sa place à l’école : il faut en être convaincu à l’intime. Chacun peut et doit y progresser. Notre école doit être une école inclusive et celle du respect d’autrui.
  • Évaluer les compétences d’une personne, n’est pas juger (au sens de condamner) la personne.
  • Enseigner le respect ou tout autre notion ou compétence suppose que l’on sache appliquer pour soi même les préceptes que l’on veut diffuser.
  • L’auto-culpabilisation ne sert à rien. L’enseignant doit être capable de recul et de revenir sur un incident. Il doit analyser la fiabilité de ses convictions propres, les « zones grises ». Il doit savoir s’autoréguler, savoir lâcher prise (sans laisser faire) pour mieux agir.
  • Une posture éthique qui respecte la dignité d’autrui ne serait rien sans action et engagement, sans innovation. Il faut par une action résolue et réfléchie savoir se débarrasser de ce qui ne marche pas.
  • Adopter une posture éthique, ce n’est donc pas seulement s’inscrire dans un cadre de valeurs, c’est s’engager comme acteur de transformation.

Je pense forcément au poème d’Hugo :

Ce mot que vous croyez que l’on n’a pas entendu,
Que vous disiez si bas dans un lieu sourd et sombre,
Court à peine lâché, part, bondit, sort de l’ombre !

Il vous échappe, il fuit, rien ne l’arrêtera.
….
Et va, tout à travers un dédale de rues,
Droit chez l’individu dont vous avez parlé
.

Dans son article, Vincent Breton écrit ceci :

« A l’heure des réseaux sociaux, la critique d’autrui a pris une ampleur considérable. Elle est dans un premier temps assez confortable et permet de se défausser à bon compte. »

Même si le propos est annexe par rapport à l’objectif visé, en voici encore un que je partage, profondément. C’est si triste, tous ces cris, toutes ces certitudes absurdes, lorsque le vrai est relatif, humain, et le fruit de mélanges.

Capture d’écran 2019-07-24 à 19.17.05

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les collègues·Culture mathématique·cycle 2·Cycle 3·Cycle 4·Expo de maths·Je suis fan·Maths par les jeux·Mes projets·Tous ensemble !·Vidéos

La magie des maths

Il existe des ouvrages de mathémagie, comme ceux de Dominique Souder. Ils sont dans ma classe, et je les exploiterai à fond dès le rentrée. Mais aujourd’hui, en parallèle des 5 minutes de Lebesgue, j’ai découvert les tours de mathémagie proposés par l’université de Laval.

Capture d’écran 2019-07-22 à 14.47.57

C’est vraiment très bien fait. Pour chaque tour, l’enseignant dispose d’une vidéo, d’une fiche de déroulé, avec des propositions de scénarios selon le temps dont il dispose, des prolongements, la solution. C’est très efficace.

Capture d’écran 2019-07-22 à 14.48.13

Voilà encore un contenu bien riche à explorer… Combien encore de pépites que j’ignore ???

A quoi ça sert les maths ?·Apprendre·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les chercheurs·Culture mathématique·Expo de maths·Je suis fan·Maths en vidéo·Maths pour tous·Tous ensemble !

Les cinq minutes de Lebesgue

Je ne connaissais pas, et heureusement j’ai découvert le site Les 5 minutes de Lebesgue. Ce site propose des vidéos animées par un enseignant-chercheur ou un chercheur en mathématiques, en 5 minutes, sur un sujet de son choix.

J’ai visionné pour le moment ces quatre-là, et cela m’a beaucoup plu.

Je me vois bien utiliser celle de François Sauvageot avec des élèves de cycle 4, celle sur les infinis en club maths. Celle de Patrick Dehornoy m’a chatouillé la curiosité : elle donne faim d’en savoir davantage dans des domaines où je manque de culture. Et celle de Pierre Perruchaud est classée carré rouge mais tout à fait accessible (Et rigolote : « Je multiplie par dt, parce que j’ai envie », m’a tout à fait ravie… Ainsi que la conclusion :-D) ). Évidemment, on reste parfois sur sa faim ou le propos génère un chouia de frustration, mais c’est bien normal et plutôt rassurant : expliquer des choses compliquées en 5 minutes, là où arriver à les comprendre a pris des années, ce n’est pas possible. En revanche, cultiver, transmettre, faire comprendre des éléments, donner envie d’en savoir plus, montrer les maths sous un jour humain, attachant, tout ça c’est possible, même en cinq minutes.

Capture d’écran 2019-07-22 à 10.48.54

Je crois bien que je vais toutes les regarder, sauf sans doute les noires, et encore : je vais quand même essayer. Tout ce que je risque c’est d’apprendre des choses.

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·BRAVO!!!·Chez les élèves·Chez les collègues·Culture mathématique·Cycle 4·Expo de maths·Je suis fan·Maths et arts·Maths pour tous·Tous ensemble !

MA-GNI-FI-QUE.

Au collège Léonard de Vinci, à Bois-Guillaume, tout près de chez moi, des élèves de cinquième et leurs professeurs de mathématiques ont réalisé une production absolument magnifique :

college-LeonardVinci1-854x568.jpg

Au départ du projet, « un professeur de mathématiques qui voit une œuvre sur une route de vacances pour laquelle il a un coup de cœur », œuvre d’Angelo Duarte, Ouverture au monde, exposée à Lausanne, au bord du lac Léman. Et hop, deux super collègues, Marc Masson et Éric Elter, ont mis leurs élèves de cinquième sur le coup. Ni collage, ni vissage, tout est démontable et remontable. Mathieu Blossier, professeur de maths au lycée Le Corbusier à Rouen, a prêté main forte pour la partie 3D, à coup de GeoGebra et d’une imprimante 3D pour créer les 48 connecteurs des 1244 tubes.

D-fUxU_WwAE49bO.jpg

Bravo !!!

BRAVO!!!·Chez les collègues·Culture mathématique·Expo de maths·Maths en vidéo·Maths et arts·Merci les copains

De 05:05 à 20:20

Un message fort opportun (à la suite de cet article) m’a rappelé ce film de Yann Pineill que j’avais vu il y a longtemps, mais oublié, et dont il serait intéressant de faire quelque chose… Peut-être encore le club maths ?

Le film a été écrit symétriquement et réalisé en « image miroir ». C’est un projet de fin d’études. Tout est symétrique : compositions, formes, sons et musiques, scénarios, couleurs, actions, temps….