A l'attaque !·Actualité·Allez les jeunes !·Au collège·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez moi·En classe·Expo de maths·L'éducnat·Maths pour tous·Tous ensemble !

L’aménagement de la classe : un luxe crucial.

Aujourd’hui, direction le collège avec ma troupe, pour déménager ma salle actuelle vers une autre, dans un autre bâtiment, 74% de plus grande. Le coin lecture pour réapprendre à lire, le coin bricolage et jeu pour le club, de la lumière naturelle à tous berzingues, et une première journée épuisante, alors que nous étions cinq. Nous avons réussi à vider l’ancienne salle en entier, et à envahir la nouvelle d’un bazar absolument stupéfiant. Reste donc à ranger. Heureusement, les gros travaux (de force, de démontage/montage, d’informatique et de réseaux) ont été bravement accomplis par mes loulous. Le reste est de mon ressort, et j’y retourne jeudi pour essayer d’avancer un peu tout ça, parce que là c’est effrayant de désordre.

Je quitte donc la salle 203 et ma super collègue d’à côté. 203, c’était sympa : c’est 7×29. Ce matin, elle ressemblait à ça, la salle 203 :

Après des heures de travail acharné, d’allers et retours, de ballades de chariots, elle ressemble à ça :

Et la nouvelle (la 07, nombre premier), la voici en l’état :

Bon, c’est le chantier. mais au moins il y a tout dedans. Et mon emblématique mouette, l’équerre ultime et les premières décimales de π sont là.

Entre-temps, à peine j’ai tourné le dos que la salle était customisée par nos enfants…

J’ai hâte de voir ce que cela va donner quand mon installation sera terminée. Avoir sa propre salle de classe est un luxe, et j’en profite à fond : je trouve crucial son aménagement. Les affichages donnent le ton, plongent dans la culture mathématique et sont des points d’appui pédagogiques ou didactiques pour moi à divers moments de l’année. La façon dont les tables sont disposées me permet une différenciation souple et naturelle, de passer du collaboratif à l’individuel en un clin d’oeil. Le matériel que j’ai sous la main m’aide à passer de la manipulation à la représentation puis à la modélisation.

Mais demain, pause. Je récupère.

A l'attaque !·Actualité·Au collège·Chez moi·Je suis fan·Mes projets

Déménagement : phase 2

La salle de classe est décidément un espace essentiel pour moi, qui fait partie intégrante de ma pédagogique, et qui me permet des appuis didactiques. Je déménage pour une grande salle, et cela me demande un sacré boulot :je n’en suis qu’au décrochage des affichages, et après plusieurs heures à deux, je n’ai pas terminé. Lundi j’amène ma tribu et on termine, puis on déplace tout (sauf les tables) dans la nouvelle salle. J’espère que nous aurons le temps de remettre la majorité des affichages. Je n’aurai plus qu’à tout aménager à la rentrée.

Pour me faire patienter, j’ai pris les mesures, ce matin, et réalisé un plan à l’échelle 1/30 :

Côté nouveautés, je vais donc aménager un coin lecture et un autre bricolage/collectif plus grand que les îlots.

Ca me donne du peps, ce projet. Je vais en faire quelque chose de bien, et mes clubs vont en profiter !

A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Allez les jeunes !·Au collège·Cycle 4·DNB·En classe·Je suis fan

Du CAPES à la troisième, belle continuité

Hier et aujourd’hui nous avons fait réviser les élèves, en troisième, pour le DNB. Nous avons rencontré cette question :

Un élève a justifié ainsi : « non, car il faut mettre au même dénominateur pour additionner deux fractions. » Cette justification m’a embêtée : certes, additionner deux fractions nécessite un dénominateur commun. Pour autant, dans ce cas précis, ç’aurait pu marcher quand même. Mon élève a donc vérifié que ce cas ne fonctionnait pas et m’a demandé si je pensais possible de trouver des cas où « ça marche ». Alors nous avons modélisé cette condition. On s’est bien amusés et j’ai pu mesurer comme certains de nos élèves de troisième atteignent un niveau remarquable grâce au travail de mes collègues.

C’était vraiment chouette!

ce qui est rigolo, c’est que c’est la somme des cancres que j’ai corrigée au capes!

A l'attaque !·Allez les jeunes !·Au collège·ça m'énerve·Chez les élèves·Education·En classe·Genre·L'éducnat·scandale·Sixième·Tous ensemble !

« Il y a des mots qui ne se disent pas, même pour rigoler »

Un rapport est paru, relayé par le Café Pédagogique, qui « présente en la matière plusieurs témoignages, affligeants et édifiants. Il analyse aussi les processus qui, à l’Ecole, mènent à la haine. (…) Dans une société encore très hétéronormée qui ne reconnaît que deux sexes et rejette l’idée de non-binarité, les LGBTphobies frappent celles et ceux qui ne correspondent pas à l’image attendue« .

La campagne du ministère de l’Education Nationale est là, avec des témoignages de jeunes.

Et nous, enseignants, nous nous devons en effet d’être clairs et attentifs. « Pédé », c’est un mot qui ne se dit pas, point. J’ai quelques élèves qui ont bien du mal à l’assimiler. Je crois qu’un nouvel affichage va venir habiller ma classe.

Capture d’écran 2019-05-17 à 19.00.20.png

 

A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·Chez moi·Maths pour tous·Question d'élèves·Sixième

Motivés, motivés !

Aujourd’hui, démarrage difficile : en faisant le point, dans la voiture, en allant au collège, j’étais partagée, entre la sensation de liberté liée à la fin de la correction de mes copies de concours et l’envie de me plonger dans les projets à venir, que j’ai délaissés pour corriger, mais qui sont tout à fait urgents maintenant. En tout cas, je n’avais pas hyper envie d’aller bosser.

Et puis je suis allée dans la cour chercher mes élèves de sixième. Ils m’ont fait de grands coucous, de loin, et hop, aussi sec, se sont mis en mouvements pour me rejoindre. « Vous avez l’air pressés », leur ai-je dit. Une élève m’a répondu : « Bah oui madame, l’autre jour vous nous avez expliqué π et aujourd’hui vous avez dit on saurait à quoi ça sert en plus, alors moi j’ai attendu tout le weekend votre cours, comment j’ai trop hâte ! »

Ah voilà, moi aussi j’avais hâte, et c’était parti pour une super journée.

Mais quand même, à un moment donné, un élève d’une de mes classes de sixième m’a demandé, l’air tout à fait blasé devant l’enthousiasme général : « oui, bon, on sait calculer l’aire des trucs avec des ronds, tout ça, là, mais bon, dans la vie à quoi ça sert ? » Je lui ai répondu  « à bien commander tes pizzas, en en mangeant un maximum pour moins cher. Si tu veux, la prochaine fois on fait un exercice à-dessus ». Et bim, motivé comme tout, il était, mon élève, pour s’entraîner à automatiser les calculs d’aire. Il faut dire que je l’ai plusieurs fois entendu parler de pizzas. C’était tout à fait machiavélique de ma part.

N’empêche, la motivation, ça tient à peu de choses en fait.

pizza-4_4676262.jpg

Bon du coup je vais profiter que justement on mange pizzas ce soir pour demander dans mon magasin à moi la taille de leurs pizzas : c’est encore mieux si c’est du vrai de vrai.

Au collège·Mes projets·Patatipatata

Zen, soyons zen…

– Madame, pourquoi vous n’êtes pas là en juin ? C’est tout gris sur pronote.

– Je fais passer un concours, je serai loin et occupée au concours tout le temps. Mais on devrait avoir le temps d’avoir traité l’essentiel du programme, ne vous inquiétez pas.

– Vous passez un concours ? C’est quoi comme concours ?

– Je ne le passe pas, je fais partie du jury.

– Ah ok, vous l’avez pas, vous, le concours, alors.

– Si, mais ça fait un moment que je l’ai.

– Bah oui t’es bête, quand on fait passer un concours forcément qu’on l’a !

– Nan, regarde the Voice. Florent Pagny il l’a pas, pourtant il est juge.

– Ah oui, t’as raison… C’est un contre-exemple, hein madame, c’est un contre-exemple, et du coup la généralité elle est toute pourrie !

– Oui, c’est un contre-exemple.

– Vous voyez, c’est pas grave que vous serez absente, on a retenu ce que vous nous avez appris.

Bon, tout va bien donc…

EBM169