Actualité·ça m'énerve·scandale

Il n’est peut-être pas représentatif, l’échantillon… Hein dites ???

Un sondage, mené par l’IFOP en décembre 2017, révèle que 9% des Français croient « possible que la Terre soit plate et non pas ronde comme on nous le dit depuis l’école ».

Je ne comprends pas.

Comme quoi, pour chacun de nous il y a tous des choses que nous ne comprenons pas, mais ce ne sont pas les mêmes. Pour ma part, je ne peux pas comprendre qu’on pense que la Terre n’est pas ronde.

J’ai lu des commentaires, ici ou là, qui mettent cela sur le dos de l’attraction pour la théorie du complot. Mais cette façon de camper sur ses positions, de se croire clairvoyant là où le troupeau de béni-oui-oui se trompe, de refuser les démonstrations rigoureuses, de se fier à son intuition sans aucune réflexivité, c’est assez angoissant.

Je crois que c’est Siri Husdvedt qui fait l’éloge du doute, en ce moment. Évidemment, c’est le genre de parole qui me fait du bien, à moi. Mais au final en effet, sans le doute, que reste-t-il de la pensée ?

En plus, nul besoin d’un bonhomme dans l’espace pour comprendre que la Terre est ronde…

Capture d_écran 2018-01-21 à 20.15.43

Actualité·Chez les chercheurs·Culture mathématique·Evénement·Merci les copains

Le dernier nombre premier (connu)

Un nouveau nombre premier a été identifié, qui a la particularité d’être le plus grand connu jusqu’ici. Il s’agit du nombre 277232917 – 1 (c’est encore un nombre de Mersenne), qui s’écrit en base 10 avec 23 249 425 chiffres. Sur l’express du Café pédagogique du 16 janvier 2018, qui reprend un article d’Eduscol, on peut lire : « Grâce au projet numérique collaboratif GIMPS (Great internet Mersenne prime search), J. Pace, G. Woltman, S. Kurowski, A. Blosser, et al viennent de battre le record du plus grand nombre premier découvert jusqu’à présent. » Notons que Jonathan Pace est dévoué bénévolement à cette recherche depuis plus de 14 ans, juste pour l’amour de l’art.

« Si on essayait d’imprimer ce chiffre en comptant un millimètre par chiffre, on arriverait à plus de 23 kilomètres… Il faudrait également 9 000 pages, soit 40 livres de 225 pages pour l’écrire intégralement »

Le site du Figaro a consacré un article à la nouvelle, en le commençant par une erreur courante, malheureusement : « C’est bien connu: un nombre entier est dit premier quand il est divisible seulement par un et par lui-même (1, 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 23, etc.). »  En dehors du fait qu’on passe de 17 à 23 en ignorant 19 (mais tu as raison, Algo_Rytmes, c’est une omission, pas une erreur), 1 n’est pas un nombre premier. La définition donnée omet de préciser qu’un nombre premier admet exactement deux diviseurs distincts. Pour 1, le diviseur « 1 » et le diviseur « lui-même » sont confondus, ce qui lui vaut de ne pas être premier.

En revanche, ce qui est rigolo, c’est qu’en fin d’article on peut voir l’écriture en chiffres de ce nombre star.

 

Actualité·Apprendre·Evénement·Non classé·Y a pas qu'le boulot dans la vie !

Ma cure de désintox commence avec Gauguin

Hier matin, au débotté, comme ça paf, au lieu d’enchaîner le ménage et le boulot (copies, preps, paperasses…) dominicaux, nous avons tout planté là et nous sommes partis voir l’exposition « Gauguin, l’alchimiste » à Paris au Grand Palais.Passées une vingtaine de minutes de confusion suite à l’évacuation du musée, nous avons pu entrer. Voilà que ma deuxième résolution se réalisait : il n’y a pas que le boulot dans la vie. Cela vaut donc une nouvelle catégorie sur ce blog, pour fêter l’événement. J’entame une cure de désintoxication du boulot, et croyez-moi, c’est tout un truc. Je suis ma pire ennemie en la matière.

illusproggauguin_0.png

Que vous soyez ému par l’oeuvre de Gauguin (comme c’est mon cas) ou pas du tout (comme c’est le cas de mon mari, globalement), je vous conseille de foncer voir cette expo qui s’achève bientôt. Pour ma part, je n’aimais pas la peinture de Gauguin, ado. Et puis j’ai lu Le paradis, un peu plus loin de Mario Vargas Llosa, et j’ai découvert Flora Tristan, et Gauguin. Et lui, au travers de ses actes, je ne l’ai pas aimé du tout non plus. Mais j’ai découvert son oeuvre différemment, et j’ai eu l’impression que je pouvais la 51WNQXJWQGL._SX320_BO1,204,203,200_comprendre. L’aspect brutal, sauvage de ses peintures, les techniques en perpétuelle innovation pour servir son propos, la conscience de faire différemment et d’être isolé pour cette raison, l’inévitable solitude de l’être, tout cela prenait du sens. En particulier je porte en moi des passages qui évoquent ses sculptures sur bois, qui m’avaient autant bouleversée qu’intriguée. Et là, je les ai vues en vrai. J’en ai eu les larmes aux yeux. Des années après avoir lu ce bouquin, sans avoir croisé son oeuvre, ça m’a retournée.

Tout n’est donc pas perdu…

Si vous allez voir cette expo, profitez-en pour faire un tour à la partie du musée consacrée à Irvin Penn. Les sections sur les petits métiers, les nus et les objets ratatinés m’ont vraiment plu.

J’ai aussi des trucs à vous raconter en maths, mais pour la peine, ça attendra plus tard !

Actualité·Allez les jeunes !·Au collège·Je suis fan

Mon top 5 de voeux

1) 2018, année gourmande :

Madame, je vous souhaite beaucoup de chocolat ! Encore plus que l’année dernière et plus bon !

2) 2018, année d’hibernation :

Bonne année 2017 maman !

3) 2018, année modeste :

Bonne année madame, mais avec des élèves comme nous c’est forcé…

4) 2018, année créative :

Bonne année madame, en 2018 vous allez avoir 2018 idées !

5) 2018, année crispante :

Bonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonanébonané…

Oui, j’ai compris, merci beaucoup, à toi aussi !

Ah non madame faut que je vous le dise 2018 fois !

Actualité·Apprendre·Chez les collègues·Evénement·Maths pour tous·Mots de maths

2 018, déficience et extravagance

Sur Maths93, vous pourrez lire des propriétés du nombre 2018. En particulier, 2018 est un nombre déficient et un nombre extravagant. Si on interprète cela en se disant que 2 018 va présenter des insuffisances et être surprenante par son caractère singulier, c’est somme toute ce que nous connaissons depuis un bout de temps. Mais mathématiquement, c’est autre chose encore.

Un nombre déficient est un nombre qui est supérieur à la somme de ses diviseurs propres, c’est à dire ses diviseurs autre que lui-même. Or 2018 admet fort peu de diviseurs pour un nombre de cet ordre de grandeur : il en admet 4, qui sont : 1, 2, 1 009 et 2 018. Ses diviseurs propres sont donc 1, 2 et 1009. Comme 1 + 2 + 1 009=1 012, et que 2 018 est supérieur à 1 012, il est déficient.

Un nombre extravagant est un entier naturel qui a moins de chiffres que dans sa factorisation en nombres premiers (exposants différents de 1 compris). Or 2 018 a pour décomposition en facteurs premiers 2×1 009, qui comporte cinq chiffres alors que 2 018 n’en comporte que quatre. Paf, le nombre 2 018 est extravagant.

Pour mieux comprendre, 125, qui s’écrit 5^3, n’est pas extravagant (il est frugal). Mais comme ses diviseurs propres sont 1, 5, et 25, il est déficient. Le pauvre, déficient et frugal, ce n’est pas de chance.

Et 12, dont les diviseurs propres sont 1, 2, 3, 4 et 6 (la somme de ces diviseurs vaut 16) n’est pas déficient. Comme 12=2^2×3, il est extravagant.

Actualité·DNB·Evaluer·Réformes·Troisième

Un sujet zéro dans la continuité

Sur Eduscol, on peut trouver un sujet zéro de maths pour le DNB. En introduction, on lit :

Les évolutions du DNB à la session 2018

Il s’agit d’un DNB équilibré et clarifié. L’examen final est renforcé : les cinq épreuves de juin comptent autant en points que l’évaluation des acquis des élèves prévus par le socle commun.

  • Les élèves passent quatre épreuves écrites distinctes : français ; mathématiques ; histoire – géographie – enseignement moral et civique ; physique-chimie ou sciences de la vie et de la Terre ou technologie (2 parmi les 3).
  • La structure de l’épreuve de français est différente.
  • Les questions portant sur la maîtrise de la langue française (grammaire, orthographe, lexique) sont plus nombreuses.

Les sujets présentés permettent de comprendre ce qui est attendu des candidats.

A cette lecture, on se dit qu’en maths, rien ne change. Et on a tout à fait raison : voici le sujet zéro proposé.

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.18.11Capture d_écran 2018-01-06 à 10.18.17Capture d_écran 2018-01-06 à 10.18.22Capture d_écran 2018-01-06 à 10.18.26Capture d_écran 2018-01-06 à 10.18.29Capture d_écran 2018-01-06 à 10.18.35Capture d_écran 2018-01-06 à 10.21.17Capture d_écran 2018-01-06 à 10.21.23

On reconnait là des exercices déjà parus dans des sujets ou dans des documents ressource. La proportionnalité, sous diverses formes, a la part belle, ce qui est logique puisque c’est l’objectif principal du collège. Tous les exercices sont contextualisés et se rapportent à des situations rencontrées par les élèves dans leur environnement. Quelques nouveautés des programmes sont là, comme un abord un peu différent de la divisibilité, les préfixes type nano, giga. Les exercices mettent en situation de prise d’initiative mais permettent le tâtonnement, ou une démarche plus experte mathématiquement. Pour ma part, je regrette que les transformations ne figurent pas dans ce sujet zéro, même si je sais que cela ne présage de rien pour les sujets de l’examen. Mais être dans un sujet zéro aurait donné sans doute plus de légitimité à un thème qui peine à définir ses contours pour beaucoup d’enseignants.

A l'attaque !·Actualité·Message·Patatipatata·Tous ensemble !

2018, c’est partiiiiiiiii !

J’avais écrit un article qui faisait un bilan de mon année 2017, sur le plan professionnel. J’y confessais quelques désillusions inédites, de nouveaux projets et beaucoup de découvertes et de rencontres qui m’ont ravie. Et puis paf, mon WordPress a planté et n’a rien sauvegardé. Alors plutôt que de recommencer, je vais vous souhaiter à chacune, à chacun, une magnifique et douce année 2018, une année remplie de découvertes, de projets, de partage.

Pour ma part, je vais choisir comme cap pour cette année 2018 deux adjectifs qui m’ont été adressés par des personnes qui comptent, et qui m’ont touchée : mon année 2018 sera vivante et pimpante.

823677