A l'attaque !·Activité rigolote·Au collège·BRAVO!!!·C'est bien pratique·Chez les collègues·Cycle 4·En classe·Je suis fan·Jouer·Manipuler·Maths par les jeux·Maths pour tous·Merci !·Représenter·Tous ensemble !

Parallélogramme qui rit

Bientôt je vais aborder les parallélogrammes en cinquième, et je m’étais mis de côté ce SUPER document du jeu « Parallélogramme qui rit », proposé par Fathi Drissi sur le modèle du jeu « Cochon qui rit ». Il est en ligne sur le site de l’académie de Nancy-Metz. Sur la page dédiée, il y a un document de règles, un document de matériel et trois retours d’expérimentation, de Carole Stamm, Delphine Wolfer et Sébastien Lozano.

En voyant le jeu passer, je l’avais mis de côté dans ma liste de lectures, car il me semblait potentiellement intéressant. C’est bien plus que ça : je crois que j’ai la pépite qui me manquait depuis des années sur le parallélogramme. Les règles sont claires, le matériel lisible, les retours d’expérimentation sont instructifs, montrent des adaptations, permettent d’anticiper. Donc zou, je me trouve des transparents imprimables et je teste. D’abord je vais faire tester mes Mathmitons, et ensuite hop, en cinquième. Je me pose juste une question, mais j’ai sans doute zappé l’info dans les explications : les quadrilatères « support », on les imprime sur du papier normal ? Ou aussi sur du transparent ?

Pour ma part, comme organiser les joueurs en équipe est conseillé, je vais les faire se regrouper deux par deux et jouer avec quatre équipes. Comme ça, j’ai huit joueurs par îlot, et comme au plus j’ai 27 élèves en cinquième, j’ai besoin d’imprimer 7 jeux. Je vais en imprimer 8 pour avoir un peu de mou. Je vais directement imprimer la version de Delphine Wolfer, car elle a prévu aussi des codages de parallélogrammes particuliers, et que son organisation de cartes fournit des cartes plus petites, mais moins d’impressions à faire.

J’espère pouvoir utiliser ce jeu pour fixer les propriétés suffisantes des parallélogrammes, mais aussi parler argument. Delphine Wolfer, dans son retour d’expérimentation, écrit :

On a retrouvé la démarche de démonstration vue dans les programmes de calcul, par exemple : pour démontrer qu’on a un parallélogramme, il faut remplir toutes les conditions d’une propriété, et pour montrer que notre quadrilatère n’est pas un parallélogramme, il faut trouver un contre-exemple.

6 réflexions au sujet de « Parallélogramme qui rit »

  1. Je connais bien ce collègue lorrain qui fut l’élève de François Drouin . je les ai rencontrés en Mars à Nancy et j’espère le revoir à l’AMPMEP ou au congres SBPM.Ils font un boulot extra en Lorraine.

    J’aime

  2. Bonjour Claire
    J’ai lu ton article sur le parallélogramme qui rit et j’envisage de faire ce jeu avec mes 4èmes en début d’année prochaine pour réinvestir les parallélogrammes. Aurais-tu tu des conseils d’impression à me donner ? Dans la version de Delphine Wolfer sous Word les figures sont un peu décalées et dans la version pdf je ne peux pas modifier le n°7 des cartes. Or je compte faire 7 jeux , un par îlot et s’il sont numérotés cela permettra s’ils se mélangent de facilement les différencier.
    Par ailleurs, dans la version de Delphine Wolfer, certains petits points bleus qui perrmettent de positionner les cartes l’une sur l’autre ne sont plus des points. J’ai envoyé un message à Sébastien lozzano dans ce sens. je te tiendrai au courant.

    J’ai aussi trouvé sur le site de Sonia Marechal AlgoRythmes des figures à la manière de Kerby Rosanes qui font dans une des versions proposées construire des parallélogrammes.
    http://algorythmes.blogspot.com/
    Merci encore pour le partage de toutes tes bonnes idées

    J’aime

    1. Bonjour Valérie,
      Je n’ai pas encore pu imprimer le jeu car je n’ai toujours pas de transparents photocopiables ; je n’ai donc malheureusement pas de conseils à te donner, et je me demande si je vais réussir à produire le jeu avant les vacances d’été. Mais je vais avoir tes points de vigilance, merci !
      Merci aussi pour la référence sur le blog de Sonia.
      Bises,
      Claire

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s