A l'attaque !·Actualité·Chez les collègues·Culture mathématique·Dur dur·Enseignement·L'éducnat·Maths et société·Maths pour tous·Partager les maths·Tous ensemble !

Désir de maths : en panne ?

Aujourd’hui, le 13/14 abordait ce thème, avec Anne Cortella (enseignante-chercheure, maître de conférences, membre du bureau de la commission française pour l’enseignement des mathématiques) et Sébastien Planchenault (professeur et formateur de Mathématiques, rattaché à l’académie de Versailles, président de l’APMEP) :

https://www.franceinter.fr/emissions/le-13-14/le-13-14-du-vendredi-21-janvier-2022

Tout de suite, Bruno Duvic a montré quel est l’air du temps : alors qu’Anne Cortella affirmait que les mathématiques sont indispensables au citoyen, il a demandé :

Pardon, pourquoi les mathématiques sont indispensables à la formation du citoyen ? L’histoire on voit bien, l’éducation morale et civique on voit bien, les maths pourquoi, ça m’intéresse ?

Quand mon mari prof d’histoire-géo a entendu ça, ça l’a bien fait rire. On nous avance sans cesse l’argument de « pour construire l’avenir il faut connaître le passé ». Quand on voit comment nos politiques se conduisent, et qu’ils sont cultivés justement en histoire (prétendument), on peut douter. Anne Cortella a d’ailleurs mentionné que ce point de vue sur la nécessité de l’histoire scolaire est peut-être une idée préconçue. Puis elle a développé en quoi les mathématiques peuvent développer la capacité de raisonner (non exclusivement : toutes les disciplines y contribuent, les maths d’une façon toute particulière) qui permet aux personnes de comprendre le monde, de développer leur esprit critique.

La pénurie des profs de maths a été évoquée, avec des solutions comme augmenter le niveau global de la population en maths, améliorer les conditions de travail des enseignants.

Sur les mathématiques au lycée, Sébastien Planchenault a exposé la situation au lycée, et a affirmé la capacité de la communauté mathématique à être force de proposition pour construire pour l’avenir. L’enseignement scientifique a été questionné, car la réalité n’est pas du tout ce que le projet prévoyait. Les conséquences à moyen terme sur certaines formations, comme la préparation au concours de professeur des écoles aussi.

Toujours sur Fance Inter et toujours aujourd’hui, on avait déjà parlé maths :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s