A l'attaque !·Allez les jeunes !·Calcul mental·Chez les élèves·Chez les collègues·Chez moi·Compétences·Dans les copies·Décrochage·Evaluer·Faut que je fasse mieux·Maths pour tous·Merci !·Mes projets·Tous ensemble !

Course aux nombres et évolution

Valérie, après avoir lu mon article sur la Course aux nombres, m’a envoyé un commentaire et un lien vers Maths mentales. Et je crois que cela manquait à mon arsenal ; je me dis que d’abord je vais l’utiliser régulièrement pour ancrer et développer les automatismes, et qu’ensuite je vais peut-être bien l’utiliser sur les séances de remédiation, pour les plus en difficulté. J’y reviens dans un article à venir.

D’autre part, Valérie a observé que ses élèves les plus en difficulté n’ont pas tellement progressé au fil de l’année avec la Course aux nombres. J’avais une impression plus nuancée peut-être, mais convergente. Alors j’ai repris mes stats. J’aime bien étudier mes données… Pour chaque classe, j’ai représenté en bleu les scores en juin, à la deuxième manche, en orange le plus petit score obtenu, et en gris on voit le score maximum obtenu. Je n’ai pris en compte que les courses du niveau de la classe (parce qu’en 6e, par exemple, je commence par des courses CM2 puis des courses CM2-6e : je ne les ai pas incluses dans mes données) :

Voici ce que j’obtiens :

Plusieurs choses m’ont frappée.

D’abord, ces diagrammes donnent une bonne idée du profil des élèves de ces classes. Ensuite, l’écart entre la courbe orange et la courbe bleue est généralement satisfaisant, mais pas assez. Si je compare la courbe orange à la courbe grise c’est mieux, mais certains élèves ont atteint leur maximum une seule fois. Ce n’est pas un indicateur très solide. A l’inverse, la courbe bleue, de leur performance à la manche de juin, est parfois peu représentative de leurs résultats de la fin de l’année… Mais bon, je préfère assurer et me fier à ce qui est le moins favorable.

Pour certains élèves donc, l’écart orange-bleu est faible. Ca, je dois l’améliorer, c’est évident. Reste à trouver comment. Je vais tester ma nouvelle méthodologie et faire le bilan l’année prochaine. Si on observe les élèves les plus en difficulté, donc les plus au centre en orange, on en voit quelques-uns (au moins trois) qui n’ont pratiquement pas progressé, mais la plupart ont tout de même bien bougé : pour moi, un élève qui est passé de 4 à 13 a bien progressé, même si 13, ce n’est pas encore suffisant. Et puis il y a des cas particuliers : un élève qui a obtenu principalement 0 ou 1 jusqu’en avril a fini à 6 a selon moi réalisé des très très gros progrès aussi ; je suppose que c’est subjectif et qu’en plus cela se rapporte aussi à notre connaissance des cas individuels, dans leur globalité et pas comme un score.

En tout cas la remarque de Valérie m’amène à me concentrer particulièrement sur les plus en difficulté l’année prochaine, plus que je ne le faisais jusqu’ici.

Merci Valérie ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s