Actualité·ça m'énerve·Chez les cadres·Education·Enseignement·Lire

Tout va bien, on va bien

Bonbonbon. Ce matin, j’ai lu l’article consacré à Jean-Michel Blanquer dans Le Figaro du 19 juillet 2021.

Monsieur Blanquer est content : « les plans français et mathématiques ont formé des cohortes entières de professeurs« . Aaaaah bon ? Que signifie « des cohortes entières » ? Rappelez-moi déjà, avec quels moyens, ces plans ? Mpf, passons à la suite.

L’objectif de Jean-Michel Blanquer est « d’avoir des enfants qui arrivent en sixième en maîtrisant les savoirs fondamentaux. Nous n’y sommes pas encore mais, pour la première fois, les courbes s’inversent« . Wow. Attendez, je relis. « pour la première fois, les courbes s’inversent ». Pour la première fois par rapport à quoi ? Depuis quand ? Quelles courbes ? Je me demande si monsieur Blanquer se conçoit vraiment comme le sauveur de l’enseignement. Ou si juste il faut répondre, il répond, et voilà. Pour des éléments scientifiques on verra un autre jour.

Bon, et puis le bac il est encore plus super qu’avant, revalorisé et tout.

Et l’éducation, c’est important.

Et les inégalités, c’est mal.

Voilà.

C’est peut-être beaucoup dire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s