école·Ca fait pas du bien aux maths·Culture mathématique·cycle 1·cycle 2·Expo de maths·Lire·Mots de maths

Le triomphe du zéro

Le triomphe du zéro est un album de Gianni Rodari, illustré par Elena Del Ventao, chez Circonflexe.

Cet album rend les chiffres de 1 à 9 assez antipathiques… Le zéro est tout seul. Il a le blues : tout le monde l’ignore, considérant qu’être vu en sa compagnie, c’est passer pour un rigolo. Mais lui, c’est un coeur pur, le zéro. Lorsqu’il croise le 1 tout contrit (il a les nerfs parce qu’il n’arrive pas à compter au-delà de 2), il l’emmène en balade pour lui changer les idées.

Et là, tout change : comme le 0 et le 1 sont côte à côte, ils forment le 10 (selon moi, tout dépend de l’emplacement du volant…). Et le 10, il en impose. A son passage, les chiffres s’inclinent, saluent, se montrent déférents.

Ils sont passés de méprisants à déférents. Mrpf. J’les aime pô trop, moi, ces chiffres-là. Ils restent intéressés : ils veulent bien de la compagnie du zéro, mais pas n’importe où…

De prime abord, je me dis, bof. Un album à avoir, que j’essaierai de me procurer parce qu’il parle de numération, mais sans plus. Et puis je réfléchis : que pourrais-je en faire avec des élèves ? Hé bien des choses intéressantes, en fait, mais sans doute plus avec des collègues en formation qu’avec des élèves. Cet album est un bon support pour faire réfléchir petits et grands sur le vocabulaire des nombres : chiffre, numéro et nombre.

Au départ, zéro est juste appelé « zéro ». Ni chiffre, ni nombre. Quand il rencontre « Un », lui est désigné : il est un numéro. Et ça, c’est curieux. On pourrait envisager les personnages (zéro, un, …, neuf) soient des chiffres, mais en même temps ils ont le sens du nombre puisqu’ils respectent davantage le 10, qu’ils estiment supérieur à eux… avec même une idée de grandeurs et mesures derrière cela. Ca fait un « joli » mélange d’ordinal, de cardinal et de caractères.

Au final, les personnages sont bien des numéros. J’aurais bien aimé faire lire cet album à Rémi Brissiaud, tiens… Mais en tout cas c’est une bonne illustration des confusions possibles en numération.

3 réflexions au sujet de « Le triomphe du zéro »

  1. Album intéressant. Voici un poème encore plus intéressant. Je le lis une fois aux élèves et ils doivent le réécrire seuls puis par groupes de 3/4 ensuite. Forcément comme ils ne l’ont entendu qu’une fois, ils discutent et argumentent sur la place des mots mais aussi sur le concept du nombre. Au bout de 15/20 minutes d’échange, je leur demande de trouver le titre et là c’est très intéressant car il faut s’appuyer sur le texte et sur le zéro à quoi sert-il finalement. Un débat a lieu sur les titres, les groupes ne sont pas d’accord. Lequel vous convient le mieux ? pourquoi ? Il faut aussi s’appuyer sur le texte et ce qu’on en a compris pour répondre… Puis je fais une dernière lecture du texte et les élèves doivent ensuite se débrouiller pour tout réécrire.
    Voici le texte :
    Zéro et les autres (titre)

    Dix chiffres écrits sur un cahier,

    Ils sont tous là, aucun ne manque.

    Tous font les beaux et se pavanent,

    Fiers comme des papes, sauf Zéro,

    Car chacun d’eux est quelque chose

    Même si Un n’est pas grand chose …

     » Mais toi, Zéro, À quoi sers-tu ?

    Zéro c’est rien, c’est moins que Un ! »

    « Moi, je suis tout ! » Répond Zéro

    À cette bande de prétentieux.

    « Je vous amène à la dizaine,

    À la centaine ou au millier,

    Seul je ne suis rien je le sais bien,

    Mais une fois mis derrière vous,

    Je vous élève, je vous grandis,

    Je vous conduis à l’infini.

    Zéro est tout et rien sans vous.

    ( Olivier Hénocque – Poèmes Mathématiques)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s