Non classé

C’est bon de rire.

Ce matin, les ENT et supports de visio ont fait plop. Naturellement, ça a mis les nerfs à beaucoup d’enseignants, cadres, parents et élèves. Alors la question s’est posée : à qui la faute ? Ben voilà :

Non mais moi je comprends : on a un enseignement en distanciel tellement incroyablement extraordinaire (ah, on me dit dans l’oreillette que finalement non, c’est de la crotte selon le ministère. Ah si, finalement il est redevenu hyper performant depuis la semaine dernière, ouf) que le monde entier nous l’envie : que feront nos amis des autres pays, quand notre jeunesse sera tellement bien formée qu’elle sera à même de dominer la monde entier, forte de son savoir numérico-disantielo-à-la-pointe ? Forcément, ça suscite des jalousies, bin oui, normal. Suffit de réfléchir deux minutes.

Oui, je sais, l’ironie c’est pas joli-joli. Je comprends bien qu’il y ait un afflux qui fasse planter. Mais c’était prévisible, quand même. Et je comprends moins qu’on nous malmène autant quand tout le monde est finalement logé à la même enseigne, voilà. On fait ce qu’on peut.

Une réflexion au sujet de « C’est bon de rire. »

  1. Alors ma classe virtuelle avec 8 gamins dont seuls 3 ont dû se reconnecter au moins 5 fois chacun, finalement elle a super bien marché … Comme quoi, tout est relatif ! (Et vlan, des maths ….) Merci !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s