A l'attaque !·A quoi ça sert les maths ?·Activité rigolote·Allez les jeunes !·C'est bien pratique·Cycle 3·En classe·Maths pour tous·Tous ensemble !

Curvica, cuvée 2020

Cette année, j’ai décidé de traiter Curvica bien plus tôt que d’habitude. Les années précédentes, je la traitais entre janvier et avril. Mais cette année, j’avais envie de parler grandeur plus tôt. Et j’avais les curvica de table, que m’a fabriqués une amie… Ca a tout changé, de ma séance et de son effet. Je vous raconte ?

La dernière fois que j’ai déployé Curvica, c’était en confinement. Et cet article reprend les ressources utiles (avec du Roland Dassonval dedans, merci encore Roland !).

Aujourd’hui donc, j’ai procédé différemment : d’abord, j’ai sorti les curvitri, c’est-à-dire l’équivalent des curvica, mais déterminés à partir d’un triangle équilatéral. Les curvica, eux, sont issus d’un carré. Nous avons réactivé les concepts de périmètre et d’aire, puis j’ai demandé de comparer des pièces du curvitri, du point de vue du périmètre. Nous avons dégagé le mot « arc », comparé les longueurs, superposé, réfléchi à « arc entrant », « arc sortant ». Puis nous nous sommes posé des questions sur l’aire. Par superposition, d’abord. Et nous en avons vu les limites, mais sans que soit énoncée une solution : le but était de clarifier, reformuler le questionnement, et de pouvoir se lancer.

Les élèves, par groupes de 1 (oui je sais, ce n’est pas un groupe) à 4 ont trié leurs pièces par périmètres croissants. De multiples stratégies sont nées, et plusieurs groupes ont trouvé la méthode la plus modélisante : dénombrer les segments (nous en sommes à « traits droits, en classe) ou les arcs. Sans tenir compte de rentrant/sortant.

Ensuite, les élèves ont repris chaque paquet de même périmètre pour trier par aire croissante. Les plus rapides sont allées organiser tout ça au tableau, toutes ensemble. Très chouette, avec de vraies interactions. Tout le monde ‘na pas réussi, mais ce n’est pas grave : tout le monde a suffisamment cherché pour avoir ensuite de quoi s’investir, débattre et poser des questions.

Nous avons eu le temps de synthétiser oralement, pour nous quitter la-dessus, avec des « quoi, déjà ??? » que je partageais tout à fait. C’était une séance intense et où j’ai vu ces élèves se mettre vraiment en activité, eux qui sont encore timides. Quelques-uns se sont vraiment animés, c’était super. En plus nous avions la visite d’une collègue PE, qui circulait joyeusement et interagissait avec un grand naturel avec les élèves, et ça aussi c’était top !

La manipulation des curvica de table change tout : pas de temps passé à découper, la possibilité de superposer facilement car les pièces sont plastifiées, donc rigides. Comme quoi la forme des outils de manipulation, c’est décisif.

La fois prochaine, nous posons la trace écrite de l’activité après avoir réactivé tout cela différemment, avec l’activité numérique de Roland Dassonval.

Bon, j’ai vraiment aimé. Je vais pouvoir recommencer avec mon autre classe, et là en plus sur une séance de deux heures, donc en ayant la possibilité de boucler l’activité ! J’espère que ce sera aussi positif !

4 réflexions au sujet de « Curvica, cuvée 2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s