Actualité·Au collège·Au collège à la maison·ça m'énerve·C'est bien pratique·Chez les élèves·Chez les cadres·Chez les collègues·Chez moi·Décrochage·Dur dur·Enseignement·L'éducnat·Message

L’école, c’est le présentiel

Ce matin, j’ai croisé ce tweet plein de bon sens :

Je partage tout à fait cet avis : d’accord, s’il faut reprendre en septembre avec du distanciel et du présentiel, nous le ferons : les enseignants enseignent, contre vents et marées, en faisant même des détours pour cueillir des fraises et en encaissant les coups, n’en déplaise aux grognons. Mais imaginer que le distanciel puisse devenir un modèle d’enseignement, en tout cas pour le premier et le second degré, est à mon avis une erreur franche. Là, pourquoi ça marche ? Pourquoi puis-je me réjouir d’avoir battu mon record d’élèves la semaine dernière ? Parce que nous avons en effet bâti quelque chose de fort pendant deux trimestres. L’humain occupe une place centrale à l’école, au collège et au lycée. Et il demeure que j’ai deux élèves dont je n’ai aucune nouvelle depuis le début, et d’autres qui sont là, mais comment travaillent-ils vraiment ? Qu’apprennent-ils depuis le début de ce bazar ?

Le distanciel n’est pas la panacée. C’est un mieux-que-rien en ces temps troublés, et si nous nous battons pour le faire vivre et en tirer le meilleur, il n’est pas meilleur de façon absolue.

Sans parler du recul dans le domaine de la socialisation, pour les enfants, en distanciel, et du recul des conditions de travail, en particulier celles de beaucoup de femmes qui se retrouvent à travailler en s’occupant des enfants et de la maison.

C’est une régression, ne nous trompons pas. Nous ne sommes pas enthousiastes ou convaincus, nous sommes consciencieux et volontaires. Nuance.

Une réflexion au sujet de « L’école, c’est le présentiel »

  1. Oui… mille fois d’accord…et cette rentrée de septembre me soucie beaucoup plus que celle de juin…comment créer ce lien si important qui fait que tous nous avançons, ensemble, et contre vents et marées souvent?…je t’avoue que sur l’instant je ne sais pas…et me creuser les méninges pour ça je n’arrête pas…les projets Harry Potter/GOT/compétences/XP/ceintures seront-t-ils assez forts et motivants pour venir à bout de tous les obstacles…pas sûre….consciencieux et volontaires oui ça j’en suis certaine, nous le sommes, alors juste peut-être gardons espoir: reculer certes, mais pour mieux sauter?…
    Merci Claire pour tes billets toujours inspirants et ton regard toujours si bienveillant…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s