Apprendre·école·Chez les chercheurs·Culture mathématique·cycle 2·Didactique·Evénement·Expo de maths·Formation·Je suis fan·Maths pour tous·Merci !·Mots de maths·Tous ensemble !

Stella Baruk à Maromme : introduction

Aujourd’hui, nous recevons Stella Baruk à Maromme. Nous sommes ravis qu’elle nous fasse l’honneur de nous donner de son temps, et c’est parti pour une retranscription de sa conférence.

Madame Baruk entre dans sa conférence par deux mots : embûches et émerveillements.

2 020 est un nombre auto-descriptif : dans 2 020, il y a deux « 0 », zéro (aucun) « 1 », deux « 2 » et zéro « 3 ». La ligne bleue indique àquel chiffre on s’intéresse, et la ligne noire en donne l’effectif, mais constitue aussi le nombre que l’on considère.

Capture d’écran 2020-02-12 à 09.19.15

Le nombre précédent auto-descriptif est 1 210 :

Capture d’écran 2020-02-12 à 15.54.40

Ça, c’est pour mes élèves. Et madame Baruk nous a annoncé sans fard que c’est « indispensable à la suite de notre existence ».

Nous avons joué un moment avec les nombres. Par exemple, j’ignorais que les Kitano portaient leur nom en référence au réalisateur japonais :

Capture d’écran 2020-02-12 à 09.23.17

3 réflexions au sujet de « Stella Baruk à Maromme : introduction »

  1. Bonjour Claire,

    Je crois que dans l’exemple de nombre auto-descriptif, 1 210 fonctionne et pas 1 220 comme tu le notes.
    Ou alors je n’ai pas compris le sens de nombre auto-descriptif.

    Merci en tout cas pour ce retour que je trouve passionnant sur le travail de Mme Baruk.

    Guillaume B

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s