A l'attaque !·Allez les jeunes !·C'est bien pratique·Enseignement·L'éducnat·Lire·Tous ensemble !

Les jeunes à haut potentiel

Un vadémécum est en ligne depuis déjà un an, mais je ne l’avais pas encore lu, pour la scolarisation des élèves à haut potentiel (EHP). Il est simple, clair et facile à lire. Il présente ce qui sont au fond des évidences, mais des évidences pas si faciles que cela à mettre en oeuvre, de façon collective et individuelle : scolariser des enfants à haut potentiel, c’est délicat. Une partie de ces enfants sont en souffrance, parfois très vive. Vous me direz, scolariser un enfant, c’est délicat de toute façon. C’est fragile, une personne. Alors une personne à ce point en construction, en transformation, en évolution l’est plus encore.

Des grilles sont proposées, pour aider les enseignants à détecter ces enfants. Elles peuvent en effet nous être utiles pour nous poser les bonnes questions. En l’occurrence, se poser la question des EHP est déjà salvateur en soi : ces enfants ne sont pas toujours simples à faire travailler, à emmener dans une dynamique collective, et ils ont besoin de nous tout autant que les élèves en difficulté, en situation de handicap, etc.

Les grilles d’aide à l’observation ne constituent en aucun cas une liste de toutes les caractéristiques possibles ou nécessaires pour reconnaître un élève à haut potentiel. L’histoire personnelle de l’EHP et son environnement doivent être pris en compte, ainsi que l’avis d’un psychologue ou d’un médecin.

Capture d’écran 2020-01-19 à 18.46.14Capture d’écran 2020-01-19 à 18.46.26Capture d’écran 2020-01-19 à 18.46.36Capture d’écran 2020-01-19 à 18.46.42Capture d’écran 2020-01-19 à 18.46.50Capture d’écran 2020-01-19 à 18.46.55Capture d’écran 2020-01-19 à 18.47.01Capture d’écran 2020-01-19 à 18.47.08

Un lien à partir de la page Eduscol m’a emmenée vers le QADAPS, Le Questionnaire d’Aide à la Décision d’Ajustement du Parcours Scolaire. C’est un outil de dialogue collectif et collaboratif pour réfléchir aux possibilités d’ajustement scolaire. je ne le connaissais pas non plus.

Capture d’écran 2020-01-19 à 18.47.22

2 réflexions au sujet de « Les jeunes à haut potentiel »

  1. Effectivement, pas facile … J’ai un fils à haut potentiel qui a passé deux horribles années à l’école … Cela va beaucoup mieux cette année en CM2, la maturité aidant …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s