A l'attaque !·Apprendre·Chez moi·Faut que je fasse mieux·Formation·Tous ensemble !

Mes formations et mes transformations

Et voilà, après une formation pas facile à construire sur « Mieux faire réussir nos élèves en mathématiques, du cycle 1 au cycle 4 », j’ai, depuis trois jours, planché sur un diptyque pour des enseignants stagiaires (de la maternelle au lycée) sur l’évaluation au cycle 3 et l’évaluation bienveillante. C’était la commande. Pas facile-facile avec un public composé de beaucoup de PE, d’enseignants du second degré en histoire-géo-EMC, anglais, éco-gestion, maths, éducation musicale, EPS, SVT, espagnol, SPC… Pas facile-facile, donc forcément potentiellement intéressant.

Force est de constater qu’en matière d’ingénierie de formation, pour moi, il y a l’avant formations nationales et l’après. Et l’après est mieux, je trouve. Des formations plus denses, plus exigeantes, plus didactiques, plus focalisées. Il y a aussi l’effet formations reçues : lire, analyser, utiliser les travaux de recherche m’est plus aisé qu’avant. En plus, à force d’entendre des chercheurs, ma culture se développe. Ca facilite bien les choses aussi, ça. Reste à voir si ces dernières formations vont bien passer et être efficaces : je peux tout à fait me planter, même animée des meilleures intentions, et en ayant bossé d’arrache-pied.

Cette fois-ci, devant mon support vierge et confrontée à l’envie de faire bien autre chose que de construire une énième formation sur l’évaluation (aller ranger les épices dans la cuisine, faire une partie de break the code avec ma fille, aller nager, m’acquitter des quinze autre tâches à faire pour le boulot avant la rentrée, faire une tarte tatin…), j’ai dû batailler contre moi-même. Ce que tu faisais jusqu’ici ne te plaît plus, me suis-je dit ? Hé bien change tout. Le prix, c’est trois jours de boulot. Le gain, c’est un contenu qui me convainc et que, peut-être, je pourrai réemployer partiellement ou totalement.

Il me reste à préparer une formation sur l’accompagnement et l’analyse didactique de séances en maths, et à calibrer tout cela, c’est-à-dire animer chacune de ces formations pour de faux, dans ma classe vide ou dans mon salon, avec pour tout public mon chien, désespéré de ne pas pouvoir faire sa sieste. Vérifier le timing est pour moi très important. Sans cela, je ne suis pas sûre de moi.

Lorsque j’aurai présenté ces formatons, je les mettrai en ligne ici, au cas où elles puissent être utiles à quelqu’un.

Une réflexion au sujet de « Mes formations et mes transformations »

  1. Oh chouette alors: au pire je veux bien m’asseoir à côté de ton chien pour écouter! Bien sûr que c’est hyper intéressant cette histoire…merci Claire de toujours partager et faire réfléchir!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s