Apprendre·Chez les collègues·Formation

Aider les élèves daltoniens

Un article de sitecole, site de formation de professeurs des écoles de l’enseignement catholique,  propose une réflexion et des outils pour aider les élèves daltoniens.

Le daltonisme touche 8 % des garçons et moins de 1 % des filles, à différents degrés. Le plus souvent il s’agit d’une maladie héréditaire, qui se transmet génétiquement par la mère. La plupart du temps, le daltonisme dépend d’un gène sur le chromosome qui détermine le sexe de l’enfant. De ce fait, le plus souvent, une fille est daltonienne si le gène est présent sur ses deux X. Mais certains daltonismes sont indépendants du sexe, voire d’origine non génétique (à cause d’autres maladies, de traitements médicamenteux, etc.).

Le souci se situe dans les cellules coniques de l’oeil, qui ne fonctionnent pas correctement et envoient des informations inexactes au cerveau quant aux couleurs. Ces erreurs de transmission ont des conséquences diverses : rarement, la personne atteinte ne distingue pas de couleurs. Plus fréquemment, le rouge, le vert, parfois le bleu sont peu ou mal perçus.

Le test d’Ishihara permet de diagnostiquer le daltonisme. Il est en ligne en suivant le lien précédent.

Aujourd’hui, ce qui m’intéresse, c’est de me poser la question proposée dans l’article : comment aider un élève daltonien ?

Le daltonisme est vecteur de perte de confiance, de difficultés spécifiques et de fatigue chez les enfants : « Le problème, pour un daltonien, c’est qu’il a l’impression qu’il existe deux noms différents pour la même couleur. Or, le vocabulaire des couleurs est presque toujours l’un de ceux qui est enseigné en premier en petite section ». Dès le début, à la maternelle, les problèmes commencent donc pour les petits daltoniens. Alors les daltoniens compensent : « ils mémorisent : le sang est rouge, les feuilles sont vertes, les cerises sont rouges, il existe des pommes rouges et des pommes vertes… Ils utilisent d’autres indices que la couleur. Le principal est la position : (…) ils savent que le feu rouge est en haut et le feu vert est en bas« . Parfois, les daltoniens compensent avec tant de talent qu’ils traversent leur scolarité sans que cela ne soit détecté.

Pour aider ces enfants, il faut éviter ou aménager les activités et jeux impliquant certaines couleurs.Le Mastermind est une mauvaise idée… L’auteur de l’article donne d’autres idées, comme « écrire le nom des couleurs sur les crayons, feutres, bics, tubes de peinture« , et penser à tout ce qui implique en particulier rouge et vert, si la difficulté est là : ne pas exiger de corriger en vert, de souligner en rouge, veiller aux consignes en arts plastiques, pour cartographier, en EPS pour les maillots, en électricité…

Et puis en parler, pour que les élèves puissent s’aider entre eux.

2 réflexions au sujet de « Aider les élèves daltoniens »

  1. Bonjour Claire,
    et puis il n’y a pas que le rouge et le vert, il y a presque autant de daltonismes qu’il y a de daltoniens … Mon fils est daltonien et il confond les couleurs pastel proches comme le jaune, le orange, le rose … En revanche, il distingue très bien le rouge et le vert. Il faut que les couleurs soient bien tranchées pour qu’il fasse la différence. Du coup, ses coloriages sont très appuyés. L’orthoptiste qui a posé le diagnostic m’a conseillé effectivement d’écrire les couleurs sur ses crayons et ses stylos et puis de lui donner un minimum de crayons de couleurs et de feutres, pas trop de nuances. Pour l’instant, cela ne lui porte pas préjudice (il est en CE2) sauf lorsqu’il doit colorier des mots par exemple et qu’il se trompe. Il appuie tellement sur ses crayons qu’il ne peut pas gommer.
    Merci pour tous tes articles que je lis régulièrement.
    Bon courage !
    Noémie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s