Chez les cadres·Chez les collègues·Didactique·Expo de maths·Faut que je fasse mieux·Formation·Je suis fan·Manipuler·Merci les copains·Question de grand·Tous ensemble !

Le glisse-nombres et sa virgule

En début de semaine, un de mes IPR a émis des doutes sur la pertinence de mes glisse-nombres. Depuis, j’y cogite sévère. Et comme j’anime des formations sur décimaux et fractions au cycle 3 de façon intensive, j’en profite pour en discuter avec les collègues.

La question est de savoir quoi faire de la virgule : mon IPR m’a fait remarquer que là où elle est placée, la virgule joue un rôle de séparateur qui peut être sur-interprété par les élèves, comme ils le font quand ils envisagent mentalement la partie entière et une partie décimale qui ne correspond d’ailleurs pas à sa définition mathématique. Et c’est vrai, cette critique. C’est pour ça qu’elle m’a trotté dans la tête depuis.

Alors que faire ?

Proposition 1 : ne pas faire apparaître la virgule, purement et simplement. Problème : mon objectif est que mes élèves conçoivent correctement l’écriture décimale, et pas seulement le nombre décimal. Sans virgule, je n’atteint pas mon objectif.

Proposition 2 : faire apparaître la virgule dans la case des unités. Problème : lorsque ma bande va se décaler, les chiffres vont bouger, mais la virgule aussi, quelle horreur !

Proposition 3 : prévoir une virgule amovible, pour la mettre dans la case des unités ou ne pas la faire apparaître. Problème : à nouveau, l’idée d’une virgule baladeuse me semble contre-productive.

Proposition 4 : dessiner la virgule juste au coin de la case des unités. Ah oui, pas mal.

Proposition 5, idée d’un collègue en formation ce matin : indiquer la virgule associée à l’unité dans la partie « légende » du glisse-nombre et c’est tout. Cette proposition me semble la meilleure, là tout de suite : en même temps elle bloque la virgule avec le chiffre des unités, elle permet d’insister sur la place des chiffres dans la partie glissante.

Je pense opter pour cette dernière solution dans l’immédiat. Elle vient de monsieur Rabouille, professeur de mathématiques au Havre . Et comme ma collègue formatrice est hyper réactive, elle a modifié en direct mon glisse-nombres.

Non mais quelle équipe !

6 réflexions au sujet de « Le glisse-nombres et sa virgule »

  1. Bonjour,
    Ca fait plusieurs fois que je veux te poser des questions sur le glisse nombre car je ne comprends pas du tout comment tu t’en sers.
    J’utilise celui des dudu lorsqu’on voit le calcul mental x 10 etc … mais sinon je ne vois pas du tout du tout à quoi il peut servir.
    Et du coup en te lisant je ne comprends pas ce que tu veux dire par cette phrase « a virgule joue un rôle de séparateur qui peut être sur-interprété par les élèves, comme ils le font quand ils envisagent mentalement la partie entière et une partie décimale qui ne correspond d’ailleurs pas à sa définition mathématique »
    Merci de toujours me donner du grain à moudre 🙂

    J'aime

    1. Bonjour Aurélia,
      Alors :
      – le glisse-nombres me sert d’abord pour faire verbaliser et conceptualiser le nombre décimal, sans recours à la virgule pendant longtemps : par exemple, 3 unités et 24 centièmes c’est aussi 324 centièmes, ou encore 3 unités, 2 dixièmes et 4 centièmes.
      – le glisse-nombres me sert pour faire comprendre l’écriture décimale : qu’est-ce que c’est que cette virgule ? A qui appartient-elle ? (aux unités) Ensuite, cela me permet d’avoir une façon de plus de mettre le nombre décimal en mots.
      – le glisse-nombres me sert à bien faire imprimer aux élèves que par la multiplication par 10, 100, … (ou la division), ce sont les chiffres qui se décalent, et pas la virgule.
      – le risque est de conceptualiser la virgule comme un séparateur d’une partie entière et d’une pseudo partie décimale (3,24 a pour partie décimale 0,24 et non 24) qui va dans le sens de la concaténation de deux entiers. Cela génère de multiples erreurs de calcul, comme 3,24+2,8=5,104 par exemple.
      Est-ce que ces réponses t’éclairent ?
      Merci pour ta question : j’ai reçu d’autres messages me disant s’être posé les mêmes !

      J'aime

  2. merci !
    ça m’éclaire …. un peu … mais ça me déclenche de nouvelles questions 😉
    1) pour comprendre l’écriture décimale, qu’est ce que le glisse nombre t’apporte de plus qu’un « bête » tableau de rang ?
    je suis d’accord avec toi, je passe beaucoup de temps à verbaliser de différentes façons le même nombre décimal
    je le fais avec les ardoises, les élèves colorient la partie décimale dans une fraction
    je le fais aussi dans un tableau de rang mais pourquoi as tu besoin de décaler tes nombres à ce moment là ?
    2) je ne comprends pas pourquoi tu dis que la virgule appartient aux unités
    est ce une façon de dire que la virgule marque quel est le chiffre des unités (si c’est ça je comprends) ?
    encore merci !!! 🙂

    J'aime

    1. 1) Les nombres bougent, on les voit, on les touche, ils sont dynamiques. Alors que la virgule est statique. Pour multiplier par 10, 100, 1000, diviser, et tout, c’est super pratique. Et pour montrer aux élèves leur erreur aussi. Si un élève me dit que dans 1,234 2 est le chiffre des dizaines, je lui demande d’aller au tableau écrire le nombre composé de la même suite de chiffres, mais dans lequel le 2 est le chiffre des dizaines. Tout de suite on visualise par quoi il faudrait multiplier pour que ce soit le cas.
      2) Ce que je veux dire, c’est que la virgule est liée spécifiquement au rang des unités.
      De rien de rien !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s