A l'attaque !·Allez les jeunes !·ça m'énerve·Dur dur·Evaluer·I'm not dead·Quatrième·Tous ensemble !

Ca ne va pas.

Non non non non, ça ne va pas. Pas du tout. Mes 4èmes ont loupé leur évaluation, globalement. Évidemment les bons sont encore meilleurs, quelques élèves qui étaient fragiles se sont consolidés, mais les autres ne progressent pas, voire réussissent de moins en moins bien.

Il faut que je change de stratégie. Ça ne marche pas comme ça. Les écarts, qui se réduisaient, se creusent de nouveau.

Ces élèves (ceux qui ne progressent pas) sont ceux qui oublient leurs affaires, ne font pas leur travail de façon répétée, semblent épuisés en permanence. Ce sont eux aussi qui souffrent du manque de régularité des heures de maths dans la semaine (trois heures le lundi, une le vendredi). Ok. Mais je ne peux pas me résigner, ni accepter qu’ils se résignent. Il faut que j’arrive à les faire progresser, en tenant compte de l’absence de travail à la maison, de leur manque d’appétence initiale.

Je veux bien des conseils. Comme ça, à chaud, je me dis que :

  • Il faut que je les fasse davantage apprendre en classe.
  • Il faut que je donne davantage d’interros flash pour automatiser plus encore.
  • Il faut que je prépare des plans de travail. Je dois différencier à fond. Mais je veux aussi garder le groupe classe, parce que j’ai eu du mal à commencer de le construire… Et parce que c’est important, socialement et mathématiquement.
  • Il faut que je continue les concours, les rallyes, qui les motivent vraiment bien.
  • Il faut que je leur montre là où ils ont progressé, car il y a du mieux dans certains domaines.
  • Il faut que je leur montre ma motivation à moi, mon énergie pour eux.

Pfffffff, c’est dur. À part les plans de travail, je fais déjà tout ça, mais je vais essayer de cadrer plus rigoureusement encore. Je passe tellement de temps et d’énergie à construire des séances, des dispositifs qui puissent les faire réussir, ces gamins, et je n’y arrive pas comme je voudrais. Pourtant je sens que ça passe mieux entre nous, que nous nous sourions plus, que nous communiquons mieux. Mais mon objectif, c’est rendre mes élèves compétents en maths, armés pour l’avenir, et surtout, qu’ils aient envie de réfléchir et sachent trouver les méthodes pour dérouler des raisonnements fiables.

Bon. Je balance ma programmation de cette semaine aux orties. J’ai des idées pour renverser la vapeur dès demain.

Au travail.

images

Une réflexion au sujet de « Ca ne va pas. »

  1. Envie de réfléchir et dérouler des raisonnements fiables…oui c’est ça…c’est ce que j’aimerais faire passer aussi…mais que cette période est épuisante….courage Claire! tous dans le même bateau…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s