A l'attaque !·Allez les jeunes !·Chez les élèves·Education·En classe·Mes projets·Parole·Tous ensemble !

Le conseil de LA classe

Cette année, je voudrais proposer à mes élèves de sixième dont je suis PP un conseil type classe coopérative (enfin, de loin. Je m’en inspire juste). Je pense que cela pourrait profiter à ces enfants, et puis j’ai envie de tester ça depuis longtemps.

J’ai lu un document de Jean Le Gal, car j’ai besoin de conseils et même d’éléments du mode d’emploi d’un tel conseil. J’ai aussi lu ceci.

« Le conseil occupe une place essentielle. Il est la structure instituante, le lieu d’échange de parole où, ensemble, les membres du groupe analysent les différents aspects de leur vie commune, confrontent leurs points de vue, prennent des décisions et en évaluent l’application. Son organisation est donc fondamentale. Pour être crédible, il doit être efficace. »

Bien. Soyons efficaces, donc. Comment je fais, au juste ?

Pour les enfants, « le conseil est bien perçu comme un lieu important d’information, d’analyse, de régulation et d’organisation, où ils partagent le pouvoir collectif avec l’adulte. Ils ont une possibilité réelle d’influer directement sur leurs conditions de vie et de travail. Mais le pouvoir du conseil dépend des capacités de l’enseignant à faire respecter ses décisions : je ne peux partager que le pouvoir que je détiens moi-même. »

À partir de mes lectures, j’ai mitonné un modus operandi à moi.

Le conseil de classe « institutionnel » ayant lieu lundi 10 décembre, je vais proposer le « conseil coopératif » le vendredi précédent. J’ai la classe en deuxième heure du matin, heure où ils sont réceptifs, et cela me laisse une heure le lundi pour ajuster ou revenir sur des questions s’il y a lieu.

Avant le conseil, le mercredi, j’expliquerai aux enfants que nous avons un problème : les professeurs de cette classe se plaignent du comportement d’une douzaine d’élèves, soit pas loin de la moitié de la classe. Je voudrais qu’ils réfléchissent à pourquoi (pourquoi les professeurs se plaignent-ils ? Pourquoi certains élèves ne respectent-ils pas certaines règles du collège et de la classe ?) et aussi à des propositions pour que la situation s’arrange. Et puis s’ils ont d’autres choses à dire, cela sera permis. Pour pouvoir intervenir pendant le conseil, il faut que ce que chacun a à dire soit écrit et signé.

Je vais proposer un questionnaire, comme je le fais habituellement, mais cette fois j’ai emprunté le sien à une collègue. Il me semble plus pertinent que le mien. Je ferai remplir ce questionnaire le mercredi, pour avoir le temps de le lire et d’en donner une copie aux délégués. Évidemment, les élèves seront prévenus. Cela nous fera une base de travail pour le vendredi.

Capture d’écran 2018-12-01 à 17.27.55.png

À partir de ce questionnaire, et aussi en ayant distribué à ceux qui veulent les coupons, je ferai un affichage du type « Je félicite », « Je remercie », « j’ai un problème », « j’ai une proposition ». Les fois suivantes, je laisserai cette tâche aux délégués.

Capture d’écran 2018-12-01 à 17.40.37.png

Si les élèves ne s’expriment pas, j’essaierai le vendredi de diriger leur réflexion sur le règlement des conflits et des problèmes relationnels au sein de la classe, qui, je pense, sont en fait la source des débordements. Évidemment, je m’attends à ce que ce soit délicat : certains enfants sont très tendus avec d’autres et il ne faut pas que le conseil aggrave des choses. Il faut donc poser un cadre :

Capture d_écran 2018-12-01 à 17.24.01

Si des propositions émergent, je proposerai un vote.

J’ai bien noté les points de vigilance :  » laisser au groupe le maximum d’initiative, mais l’accompagner vers son autonomie ; intervenir pour l’aider à clarifier un problème, à choisir une solution, à gérer les perturbations… et refuser, en l’expliquant, les décisions contraires aux finalités, principes et valeurs de la classe. »

Je suppose que le premier conseil va être difficile, voire décevant. J’essaierai d’en proposer assez régulièrement, peut-être sur l’heure du midi lorsque les sixièmes déjeunent en dernier. Mais il y a deux externes dans la classe… Ou alors je le propose en dernière heure de la journée, si mon chef est d’accord, puisque ce n’est pas un cours (il ne faut pas dépasser les six heures quotidiennes)

Si j’ai le temps vendredi, ou sinon le lundi avant le conseil, je ferai aussi le point de façon plus individuelle, comme d’habitude, en distribuant le bulletin à chacun et en faisant remplir ce questionnaire-là :

Capture d’écran 2018-12-01 à 17.28.05.png

Bon. Oh là là, c’est confus, non ? Je résume :

Mercredi : les élèves remplissent le questionnaire « général » sur la classe et je distribue des coupons à ceux qui veulent ;

Vendredi : conseil de la classe, à partir de ce que j’ai ramassé le mercredi ;

Lundi : bilans individuels.

Ah non, c’est clair dans me tête en fait.

4 réflexions au sujet de « Le conseil de LA classe »

  1. Bonsoir Claire,
    Je te remercie pour la mine d’informations que représente ton blog pour moi (que je suis quotidiennement).
    Dans notre collège, nous enchaînons notre 2ème année de conseil coopératif.
    Notre padlet ressources est ici : https://padlet.com/emma_bayle_lanouaille/conseilcooperatif
    Il est mis à jour par une des deux collègues qui assurent le rôle de « coordinatrice vie scolaire » car notre petit collège rural n’a pas de CPE.
    Bon voyage pour votre conseil coopératif à tes élèves et toi !
    Guillaume

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s