A l'attaque !·Activité rigolote·Allez les jeunes !·Calcul mental·Chez les élèves·Chez les collègues·Cycle 3·Evaluer·Evénement·Je suis fan·Maths par les jeux·Maths pour tous·Mes projets·Tous ensemble !

Premier entraînement à la course

Hier nous avons fait notre premier entraînement à la course aux nombres dans une de mes classes de sixième. oui avons traité ce sujet :

Capture d_écran 2018-11-24 à 12.23.29Capture d_écran 2018-11-24 à 12.23.19

J’ai hésité à traiter un sujet entier en 9 minutes, ou deux pages en six minutes, mais j’avais envie de voir ce que cela donnerait, quitte à changer de méthode pour la prochaine fois. J’ai d’abord expliqué aux enfants que c’était la première fois que je proposais cet exercice, que jamais mes classes n’avaient encore participé à ce rallye, et donc que nous verrions ensemble si nous allions au bout ou pas. J’ai bien compris qu’eux, ils avaient déjà pris leur décision : il me suffisait de lire leur regard et de les voir stylo à la main alors que je n’avais pas distribué le sujet…

J’ai expliqué le déroulé : trente questions, neuf minutes. Mais j’ai bien vu que ça, ça ne leur parlait pas du tout : une partie des élèves trouvait ça « cool » quand d’autres s’inquiétaient d’avoir si peu de temps. Alors nous avons réfléchi ensemble à comment traduire cette information pour qu’elle fasse sens pour chacun. En soi, c’était déjà une activité intéressante. Mais en groupe, ils sont très forts car ils s’écoutent déjà bien. Du coup ils adaptent très vite leurs stratégies.

Capture d_écran 2018-11-24 à 12.36.06Capture d_écran 2018-11-24 à 12.36.14

Quand tout le monde a été d’accord, nous avons pu réfléchir à ce que signifie l’information ainsi exprimée : on dispose de 18 secondes par question, d’accord, mais cela signifie-t-il que l’on doit répondre à chaque fois en 18 secondes ? Et nous avons laissé passer 18 secondes, pour en prendre la mesure.

Ensuite, les élèves ont bossé sur l’entraînement, très sérieusement. Et je l’ai corrigé hier soir. Il va falloir revenir dessus en classe… Voici ce que donnent les scores :

Capture d_écran 2018-11-24 à 13.00.22

Si je cherche à analyser ces scores :

  • il faut que je tienne compte du fait que nous n’avons pas encore travaillé ensemble les fractions, et donc forcément pas non plus les décimaux ;
  • il est tout à fait frappant de voir le décrochage de page en page : la moyenne de bonnes réponses par question est de 20,1 pour la première page, 10,7 pour la deuxième et 8,4 pour la troisième. Ceci s’explique d’une part par la progressivité des questions, mais aussi par la difficulté des élèves à se concentrer durablement. Ils fatiguent. Sur les 13 questions réussies par moins de la moitié de la classe, 7 sont des questions de la page 3 (qui en comptait 8), et 6 de la page 2. Aucune question de la page 1 ne figure dans ces questions les plus manquées.
  • Si on suit la règle du concours, deux élèves reçoivent un diplôme 1er prix (score supérieur ou égal à 27 sur 30), un élève reçoit un diplôme 2e prix (score compris entre 24 et 26) et sept élèves reçoivent un diplôme 3e prix (score compris entre 20 et 23). Pour notre galop d’essai, dix élèves sont récompensés parmi les vingt-cinq présents ce jour-là.
  • La question la pire de la pire, c’est la n°28 : calculer 1 000 000 – 1 000 – 1. Deux élèves ont réussi. J’ai vu passer dans les copies des tas de résultats différents, souvent composés uniquement de 9, parfois avec un 8 qui se balade, tout perdu.
  • Les questions sur les décimaux et sur les fractions sont chutées.
  • La question 22 n’a été réussie que par 9 élèves, mais elle dépendait de la question 21, réussie par 17 élèves. Je suppose que beaucoup n’ont pas vu le lien entre les deux questions.
  • Je suis « déçue » sur question 27, un calcul de durée, car nous avons abondamment travaillé cela en classe en première séquence, et sur la 16 (Combien d’unités font 35 dizaines et 4 centaines), pour la même raison.
  • La question 29 (4 cubes empilés ont une hauteur de 10cm. Quelle est la hauteur de 6 cubes empilés) montre comme la proportionnalité, c’est délicat. La question n’était pas affreuse, pourtant. J’ai eu beaucoup d’abstentions, et sinon 8, 30, 17, 14, 60, 12 et 20 pour réponses.

Maintenant, la question du jour : comment vais-je aider les élèves à progresser ?

  • En faisant un bilan avec eux, en les félicitant d’avoir répondu à autant de questions sans avoir eu peur de se tromper, en leur faisant part de ma (sincère) certitude que la prochaine fois ils feront des scores meilleurs encore, pour la plupart.
  • En choisissant quelques questions que nous corrigerons ensemble. Il ne m’en faut pas trop, pour ne pas perdre les élèves. Il me faut des questions assez chutées, accessibles, qui ne m’amènent pas à m’engager dans une séquence toute entière. Donc déjà les questions 16 et 27, pour les raisons citées plus haut. Ensuite, je corrigerais bien avec les élèves les questions 10 et 29, car la 10 a été bien réussie, et c’est aussi de la proportionnalité. Je devrais donc pouvoir m’appuyer sur elle pour corriger la 29. Enfin, je voudrais corriger la 30, car elle est loupée et très accessible, et j’ai des tas de fiches facultatives sur le sujet, que je vais pouvoir « vendre » par la même occasion. Hop.
  • Lorsque nous aborderons les fractions et les décimaux, nous reprendrons les questions qui n’ont pas été réussies sur ce thème.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s