Actualité·Chez les cadres·Chez les chercheurs·Chez les collègues·Culture mathématique·cycle 2·Cycle 3·Cycle 4·Enseignement·Enseignement supérieur·Evaluer·Evénement·Expo de maths·Formation·L'éducnat·Lycée·Manipuler·Maths et société·Maths par les jeux·Maths pour tous·Réformes·Tous ensemble !

Le Normath’s day : les évaluations nationales, les ajustements de programme (avec du ratio dedans)

Aujourd’hui, c’était le Normath’s day, qui réunissait une partie des acteurs de l’enseignement des mathématiques de la grande académie Rouen-Caen. Nous nous sommes tous retrouvés à Bernay ; l’occasion de revoir les copains, de découvrir des collègues que je ne connaissais pas, de partager une énergie commune pour l’enseignement des maths à tous.

En préambule, madame Burban nous a donné des informations sur les évaluations exhaustives de cycle 2, de 6et de 2nde : pour le primaire, l’idée est de donner des repères aux enseignants pour leur permettre de faire progresser leurs élèves plus facilement. Ce sont des évaluations, mais aussi des outils prospectifs qui vont permettre de mettre en place des outils de remédiation. En 6e, il s’agit de déterminer des niveaux de maîtrise, avec pour objectif d’assurer un accompagnement et de se mettre à niveau. En seconde enfin, ce sont des tests de positionnement : l’objectif est de repérer 5 à 10% des élèves dont on peut penser qu’ils n’ont pas les bases à l’écrit et à l’oral pour pouvoir suivre le lycée, pour ensuite chercher à remédier et leur permettre de réussir au lycée.

L’enjeu global de ces évaluations est donc l’accompagnement, avec des outils institutionnels plus ou moins développés. Une difficulté réside dans les différences de forme de ces évaluations : en CP, les enseignants ont les cahiers, connaissent les items et savent ce que leurs élèves ont produit. Pas pour la 6eet 2nde, où les items ne sont pas libérés. Pas facile pour en faire quelque chose de constructif… Cela va sans doute, comme les évaluations que mes 6èmes avaient passées l’année dernière, demander pas mal de travail en amont. Sans ressources pédagogiques institutionnelles pour le moment, accompagner les élèves est compliqué, ou en tout cas moins simple.

Sur les ajustement et clarification des programmes de cycles 2, 3 et 4, madame Burban est revenue d’abord sur la différence de présentation. L’objectif était de clarifier le statut de la dernière colonne, dont on ne savait pas trop avant s’il s’agissait d’un exigible ou d’exemples non prescriptifs. La présentation est plus linéaire, présente les connaissances puis les capacités ; tout ce qui y figure maintenant est exigible et doit être enseigné par les professeurs : tout peut être évalué au DNB. Au moins c’est clair en effet.

Nous attendons toujours les repères de progressivité, qui seront bien annualisés, je suis triste.

En cycle 4, madame Burban a insisté sur deux modifications :

  • un ajout : le terme ratio, pour élargir le lexique de la proportionnalité. La notion de ratio est typiquement anglo-saxonne et apparaît très souvent dans les publications. Cela fait partie de la culture mathématique internationale en lien avec la proportionnalité. De plus elle permet d’élargir le champ de situations de proportionnalité, pour sortir des problèmes classiques de 4èmeproportionnelle : on a une certaine quantité qu’on veut partager dans un ratio donné, type 1:2:3. Cela engendre un type de raisonnement nouveau. Il y a donc un aspect vocabulaire, mais pas seulement.
  • une suppression : les inéquations. Tout le travail préparatoire sur les inégalités se trouve aussi en dehors du champ des exigibles, du coup, et sera reporté plus tard dans la scolarité des élèves.

Capture d’écran 2018-10-01 à 18.41.22.png

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Normath’s day : les évaluations nationales, les ajustements de programme (avec du ratio dedans) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s