A l'attaque !·Apprendre·Chez les chercheurs·Je suis fan·Lire·Tous ensemble !

Einstein, Curie et les reptiles

Sur l’Express, un article datant de 2014 s’intitule « Les conseils d’Einstein à Marie Curie pour combattre les trolls ». J’ai dû le voir passer quelque part, il était dans ma liste de lecture. Pour ma part je ne suis pas concernée par les trolls et je vis paisiblement ma vie numérique, mais je croise souvent dans des discussions des provocations qui me désolent, et font que je lis de plus en plus rarement les commentaires. Je ne vois pas du tout l’intérêt de se pouiller la tête de la sorte. Mais bon, revenons-en à Einstein.

Marie Curie vivait un sale moment : « nobélisée pour ses recherches pionnières sur la radioactivité, venait de se voir refuser un siège à l’Académie des sciences. Probablement parce que c’était une femme et qu’elle était athée, mais aussi, peut-être, à cause des rumeurs disant qu’elle était juive. Un « problème » dans la France antisémite, contemporaine de l’affaire Dreyfus. Marie Curie, récemment veuve de son mari Pierre Curie, s’était également attiré les foudres des « reptiles » à cause de sa relation avec Paul Langevin. Un physicien qui ne vivait plus avec sa femme mais toujours marié. » J’ai lu ici « The press eviscerated Curie and portrayed her as “a foreign Jewish homewrecker.” »

Einstein écrit alors ceci à Marie Curie :

Highly esteemed Mrs. Curie,

Do not laugh at me for writing you without having anything sensible to say. But I am so enraged by the base manner in which the public is presently daring to concern itself with you that I absolutely must give vent to this feeling. However, I am convinced that you consistently despise this rabble, whether it obsequiously lavishes respect on you or whether it attempts to satiate its lust for sensationalism! I am impelled to tell you how much I have come to admire your intellect, your drive, and your honesty, and that I consider myself lucky to have made your personal acquaintance in Brussels. Anyone who does not number among these reptiles is certainly happy, now as before, that we have such personages among us as you, and Langevin too, real people with whom one feels privileged to be in contact. If the rabble continues to occupy itself with you, then simply don’t read that hogwash, but rather leave it to the reptile for whom it has been fabricated.

With most amicable regards to you, Langevin, and Perrin, yours very truly,

A. Einstein

Voilà, c’est un bel exemple de l’intelligence face à l’obscurantisme et la bêtise.

Il y avait un post-scriptum à la lettre :

Capture d’écran 2018-08-14 à 09.54.15.png

J’adore…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s