Actualité·DNB·Troisième

Tout chaud tout beau, le DNB de Pondichéry !

Les sujets de l’épreuve de maths du DNB de Pondichéry de cette session sont disponibles.

Voyons voir.

Dans ce sujet, vous ne trouverez pas de Thalès, pas de volumes, pas beaucoup de proportionnalité par rapport à ce qu’on a pu voir certaines années. Mais vous allez y trouver des tas d’autres choses. C’est un sujet très, très riche, avec des questions de tous niveaux, et qui vont assez loin parfois.

Exercice 1 : des probas, un peu d’arithmétique :

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.33.27

  • La roue commençant à 0, il fallait faire attention à exprimer les probabilités sur 13 et non sur 12.
  • 0 est pair ; certains élèves pensent que 0 est « pair et impair », tout comme il est « positif et négatif ».
  • La connaissance de ce que sont les premiers nombres premiers était mobilisée. Le statut du 1 aura pu poser problème, comme souvent, et peut-être aussi celui du 0.
  • Dans la dernière question, on teste le candidat sur la notion d’indépendance. La précision « argumenter à l’aide d’un calcul de probabilité » est un peu étrange je trouve : un candidat qui cite la phrase de consigne « la boule a la même probabilité de s’arrêter sur chaque cas » a compris.

Exercice 2 : translation, aire, agrandissements-réductions et leurs effets

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.33.36Capture d_écran 2018-05-05 à 16.33.41

  • Moi qui suis une grande fan de l’arrivée des transformations telles que translation et homothétie, me voilà ravie. J’aimerais bien savoir si dans les consignes de correction on attend juste « une translation » ou si on attend que la « flèche » la caractérisant soit représentée.
  • La question de l’aire pourrait être posée en cycle 3, car il suffit de dénombrer les carrés unité d’aire, en décomposant. Mais je me demande si un élève de troisième y pense, ou si il va chercher à « utiliser des formules ». Avec la précision « AB=1cm », certains élèves vont sans doute calculer le périmètre.
  • Là encore, j’adore ce type de question, parce que la réponse n’est pas intuitive pour beaucoup, et qu’elle teste donc vraiment des connaissances et compétences transmises à l’école.

Exercice 3 : notation scientifique, repérage sur la sphère, calcul

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.33.47

  • Bon, un QCM, mais qui coûte cher, quand même.
  • Question 1 : les erreurs proposées sont bien classiques, et auront attiré des candidats : on « rajoute des 0 » après le nombre tel quel, on réécrit les chiffres et on « ajoute des 0 » à la suite. La d me laisse plus perplexe : des élèves font-ils vraiment ce genre d’erreur, et multiplient 2,53 par 15 ?
  • Question 2 : question de connaissances, sur ce qu’est la latitude. Elle a le mérite de faire référence à une nouveauté des programmes.
  • Question 3 : tout dépend de ce qu’on a comme calculatrice. Ma Numworks me donne un résultat proche de la réponse c, ma Casio me donne la réponse a. Le calcul n’est pas trivial, mais doit être acquis en troisième.

Exercice 4 : calcul numérique, calcul littéral, résolution d’équation, tableur

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.33.54Capture d_écran 2018-05-05 à 16.33.58

  • Exercice assez classique, et long, aussi.
  • Pour la formule à recopier, on notera l’aide fournie, avec la formule correspondante pour le programme A indiquée dans la barre de formule. À condition que les candidats la voient et l’identifient comme telle.
  • Le développement de l’identité remarquable du programme A est donné, bon, on aurait pu laisser les élèves faire, quitte à s’adapter dans la suite.
  • Le nombre à trouver pour la question c justifie le recours à une équation. Il est simple mais ne fera pas partie des tests de la majorité des élèves précédant par tâtonnements.

Exercice 5 : repérage, distances, théorème de Pythagore, algorithmique et programmation, statistiques et probabilités, aires

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.07Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.18Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.24

  • Je trouve cet exercice tout à fait magnifique, mais ambitieux. En même temps, c’est bien qu’on soit ambitieux.
  • Certaines questions (a, b) sont accessibles très facilement.
  • Il faut avoir bien compris le déroulé de l’application du théorème de Pythagore, et considérer la distance au carré comme une étape à part entière, pour compléter l’algo.
  • Belle dernière question, pas difficile si on est capable de lire tranquillement la consigne et qu’on connaît la formule donnant l’aire du disque.

Exercice 6 : lecture de courbes, calculs de durées, vitesse moyenne, calcul de pourcentages + tâche complexe, extraction d’informations

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.30Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.37

  • Les questions 1 et 2 sont très très simples
  • La question 3 est assez simple aussi, mais ne permet pas une soustraction « directe » avec méthode de retenue, par exemple. Encore heureux.
  • La question 4 est un classique, et il faut convertir les 53 minutes en heures, ce qui est souvent une difficulté pour les élèves ; à moins qu’ils choisissent de raisonner de façon plus « simple » par proportionnalité, en réfléchissant aux étapes plutôt que de chercher à appliquer des formules auxquelles ils ne donnent souvent pas de sens : Chris parcourt 11km en 53 min, donc 11/53km en 1min, et donc 11/53×60km en 60min, soit en 1h.
  • Notons aussi qu’en cas d’arrondi un peu violent de la conversion des 53min en heure, le candidat ne trouve pas le résultat attendu.
  • Cette dernière question est à mon sens une tâche complexe et nécessite de bien comprendre la consigne, qui n’est pas triviale. Il faut aller chercher pas mal d’informations, sélectionner, interpréter. Ce n’est pas non plus vraiment une prise d’initiatives, car si on comprend la consigne, la démarche est assez univoque et implicitement guidée par les données fournies.

Exercice 7 : construction à la règle et au compas, théorème de Pythagore, triangles semblables, agrandissements-réductions + prise d’initiatives

Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.44Capture d_écran 2018-05-05 à 16.34.50

  • La construction ne présente pas de difficulté.
  • La question 2 invoque la trigo.
  • La question 3 appelle une notion « nouvelle » encore : les triangles semblables, hors configuration de Thalès, ce qui est intéressant. On revient ici à la définition par les angles.
  • La dernière question fait le lien avec agrandissements-réductions, qu’il faut avoir bien compris pour répondre. Il faut d’abord aller chercher AC, ou une autre mesure (comme HB). Cette question relève selon moi de la prise d’initiatives franche, celle fois.
Publicités

5 réflexions au sujet de « Tout chaud tout beau, le DNB de Pondichéry ! »

  1. Coucou Claire,

    Tu devrais mettre à jour ta Numworks : [img]http://www.image-heberg.fr/files/1525537481707534974.png[/img]
    Merci pour l’analyse !
    PS : la construction est effectivement simple, mais il y en a une ! En métropole, la dernière construction date de 2011. Trop longtemps à mon goût.

    J'aime

  2. T’as vu, c’est top maintenant !
    Les autres marques devraient s’inspirer de ce double affichage valeur exacte/approchée (et avec le bon symbole !), c’est vraiment une bonne idée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s