Cinquième·Lire·Sixième

Problème de Nath mais pas de maths

J’ai acheté pour ma bibliothèque de classe un petit roman de Gérald Tenenbaum, édité chez Belin, dans la collection Charivari : le problème de Nath. C’est idiot : malgré la police de caractère favorisant la confusion entre le N et le M, je ne viens de m’apercevoir du jeu de mots qu’en écrivant cet article.

Le quatrième de couverture indique qu’il s’agit d’une histoire autour de la peur des maths, mais je ne suis pas vraiment d’accord. Nath est un jeune garçon qui a pas mal de soucis. Il se sent seul, au fond, et compense comme il peut. C’est un bon garçon qui s’est catégorisé comme incapable en maths, mais/car il a une grande imagination (ce qui n’a pas de sens : pour réussir en maths, l’imagination est la bienvenue !). Il lui tombe un gros souci sur le coin de la figure, qui fait qu’il est placé devant une urgence : il lui faut réussir à appliquer une formule. Le fait de réussir à l’appliquer le débloque, et il progressera par la suite de façon remarquable en maths.

Le livre est rapide à lire, d’écriture agréable, propose un futur proche assez sympa. En revanche, j’hésite à le mettre dans ma bibliothèque de classe : Nath ne fait pas des maths, il fait des correspondances entre des informations, et il sait mener une recherche numérique. Et puis il est débrouillard, mais tout ça n’a pas grand-chose à voir avec l’exercice des maths. Il réussit à appliquer une formule pas du tout accessible à sa compréhension vu son niveau de classe, et en déduit qu’il est bon en maths. Ce qui est bien vu, c’est l’aspect tout à fait subjectif et psychologiquement du « je suis nul en maths », puisqu’il progresse ensuite réellement alors que rien n’a changé en réalité.

Mais bon, c’est sympa à lire et je pense que le style écriture, d’univers et l’histoire peuvent plaire à certains de mes élèves. Disons qu’ensuite il faudra discuter de la vision des maths.

Unknown

Publicités

5 réflexions au sujet de « Problème de Nath mais pas de maths »

  1. Gerald Tenenbaum, un de mes profs en licence à la fac il y a une vingtaine d’année, d’une disponibilité et d’une gentillesse incroyables ! Un vrai cerveau en mathématique qui savait se mettre au niveau de son interlocuteur et dont tous les cours étaient passionnants !! Je me suis toujours dit qu’il aurait été capable de nous captiver sur n’importe quel sujet tant il savait rendre intéressant tout ce dont il parlait ! S’il écrit de façon aussi captivante qu’il parlait, nul doute que le livre se lit facilement ! Merci de m’avoir rappelé ces bons souvenirs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s