A l'attaque !·Chez les collègues·Formation·Je suis fan·Merci les copains·Question de grand·Tous ensemble !

La CAFFA des copains

L’année dernière, j’ai passé et obtenu la CAFFA. Je suis bien contente de l’avoir passé pour sa première session : c’est une bonne chose de faite. Comme je l’ai déjà écrit ici je crois, j’ai pas mal ronchonné, pour passer la CAFFA : mon emploi du temps est assez dense et devoir rationaliser autant les vacances et y bosser non-stop, pour décrocher une certification me donnant le droit de faire ce que je faisais déjà depuis de nombreuses années, ça m’a un peu contrariée. J’avais tort : passer la CAFFA m’a permis de réfléchir, d’apprendre, d’évoluer, d’échanger, d’avoir une occasion d’écrire, et puis comme ça je suis officiellement formatrice. Résultat des courses, l’année prochaine j’arrête la formation, car grâce au fait d’avoir passé cette certification j’ai envie d’aller plus loin. Mais si ensuite j’ai envie d’y revenir, je pourrai ! Et cela me permet aussi de rester à l’ESPE, puisque là aussi la CAFFA devient obligatoire. Bref c’était un bon plan, et je garde de mes heures de lecture puis d’écriture, en plein été, dans le jardin, un souvenir qui mêle anxiété (je ne savais pas du tout où j’allais) et plaisir (je ne savais pas du tout où j’allais et l’apprenais des tas de trucs).

Cette année, j’ai formé pendant une journée des candidats à la CAFFA, sur Éthique et déontologie. Ça m’a demandé pas mal de boulot, mais c’était (pour moi) un chouette moment. Et voilà que la CAFFA repointe le bout de son nez : j’accompagne dans leur mémoire quelques collègues, que je connais déjà et avec qui je suis très contente de pouvoir travailler.

Au départ, je me suis dit oulala, qu’est-ce que je peux bien leur apporter ? Je ne suis pas meilleure qu’eux, je suis même nettement moins compétente qu’eux dans les champs d’études qu’ils ont choisis, et puis même si je l’ai, la CAFFA, cela ne fait pas de moi une spécialiste de quoi que ce soit. Alors je le leur ai dit, et puis ensuite nous avons réfléchi ensemble à leur travail, puisque c’est pour ça qu’on était là. Et zou, c’est parti. Je découvre des domaines que j’ignorais, des ingénieries de formation dont je n’avais pas idée, des caractères remarquables, des qualités magnifiques… D’ailleurs, je rencontre le doute à tous les croisements, chez ses collègues. Je me suis même inscrite à un parcours Magistère intitulé « Pour une évaluation au service de l’élève », qui va me permettre de mettre mes idées au clair sur la différence entre évaluation formatrice et évaluation formative, et aussi de suivre en entier un parcours magistère. Ce qui va me donner envie d’en suivre d’autres, à coup sûr…

Publicités

3 réflexions au sujet de « La CAFFA des copains »

  1. Comment ça le CAFFA devient obligatoire pour l’ESPE ? Dès la rentrée prochaine ? C’est ce qui va être annoncé lors de la réunion mi mars ?
    Mince, j’ai différé le mien : impossible de m’y mettre sérieusement cette année et de préparer correctement les cours pour les étudiants !
    Manquerait plus que tout ça ne me resserve pas… Le comble, c’est que je suis jury du CAFIPEMF.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s