Activité rigolote·Manipuler·Maths pour tous·Mes projets·Sixième

Recyclons nos cartons

J’avais exposé ici l’activité des cartons, qui était entre dernière tâche avant les vacances, en sixième. Nous allons donc reprendre, lundi, avec le bilan de nos cartons, puis avec l’institutionnalisation de l’activité.

Quel était mon objectif ?

Comme d’habitude, il était multiple. Ce problème visait à faire chercher, évidemment, à sélectionner l’information, à tester et faire preuve d’esprit critique, à mesurer à choisir la bonne opération, à représenter, à construire une trace écrite. Mais la plupart du temps, lorsque je propose un problème, c’est pour amener une situation déclenchante, qui nous engage dans une séquence. Cette fois-ci, et au vu des productions écrites que m’ont rendues mes élèves, ma séquence va aborder :

figures planes et solides

Objets géométriques en une, en  et en trois dimensions

Représentations de solides

Carré, rectangle

Mesures associées à ces objets géométriques, par comptage d’unités et par formules

Unités de mesure

Tout ça a été abordé, d’une façon ou d’une autre, par les élèves. En plus, je vais évoquer le rôle de la lettre, car ils sont nombreux à avoir utilisé spontanément des l, L, h, pour les mesures des cartons et des livres, mais ils ont parfois aussi utilisé la lettre l pour désigner le nombre de livres. C’est l’occasion de commencer à sensibiliser les élèves au pole de la lettre et au fait que les calculs avec des lettres dedans, si si, ça a du sens et non non, ce n’est ni compliqué ni artificiel.

Nous allons donc commencer par ce diaporama :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les deux productions visent à développer deux points : la première reprend la consigne, la question, liste les outils, synthétise ; autrement dit, elle est très structurée, orientée vers la transmission d’informations. Mais elle ne présente pas la démarche mathématique, ne justifie pas les solutions proposées et certaines données utiles n’ont pas été extraites. La deuxième est intéressante car elle étudie les différents cas très clairement, bien successivement, là où la plupart des élèves a essayé tout en même temps et s’est parfois perdu.

Ensuite, nous proposerons une correction en partant des mesures effectuées par un groupe (les groupes avaient des cartons et des livres différents, dont les mesures m’ont servi de variables didactiques).

Si tout va bien et que mes élèves ont la pêche pour continuer sur leur lancée, nous aborderons l’activité Curvica et mon activité 25% du cube, qui nous permettra de réactiver la proportionnalité en général (comme à chaque séquence, en fait) mais aussi les pourcentages, de façon plus particulière, tout en restant dans la représentation de solides, et dans les volumes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s