hommage·Message

Maîtresse for ever

Aujourd’hui, mon amie Natacha va mener sa dernière journée en tant que maîtresse d’école élémentaire, avant de s’envoler vers de nouvelles aventures éducatives et pédagogiques. Rien que de penser cela, j’en ai le coeur qui se serre. Elle a su franchir le pas que je n’arrive pas à franchir. Elle y était d’ailleurs presque contrainte pour évoluer dans sa carrière, et c’est le bon choix à faire pour elle, au bon moment. Mais elle s’est réveillée bien tôt ce matin, et elle l’air un peu en vrac.

J’ai fait la connaissance de Natacha il y a deux ans, au tout début de notre mission commune de formatrices REP+. Elle a été une rencontre évidente, naturelle. Moins d’une heure après nous être présentées l’une à l’autre nous réimaginions l’Ecole avec ferveur autour d’une pizza. Dès les première formations animées ensemble, nous nous sommes rendu compte que nous étions en phase, complètement : un regard suffit à savoir que nous allons dévier du conducteur, quelle direction nous allons prendre. Nous sommes deux enseignantes de terrain, attachées aux enfants, à leur réussite, mais aussi de façon affective assumée. Une des expressions de Natacha, c’est « On n’est pas là pour enfiler des perles ». Une autre, c’est « on va vous donner du pratico-pratique ». Parce que si elle aime apprendre, elle n’aime pas le blabla tout vide et ronflant.

Natacha est quelqu’un d’extraordinaire. Elle s’est extraite d’un milieu très défavorisé sans l’aide de personne, à part justement de l’Ecole. Elle s’est battue pour apprendre, a fait des choix sans faiblir, et est devenue maîtresse. Natacha ne dit pas « je suis professeur des écoles ». Elle dit « Je suis maîtresse d’école ». Elle a une force incroyable, tout en restant fragile. Elle est un mélange détonant, vraiment exotique… 😉 Elle fonce et elle doute, elle rit (il faut l’entendre ; vous n’imaginez pas) et elle s’angoisse, elle devine mais elle se tait, elle encaisse les chocs et elle sourit. Maintenant, c’est vraiment une amie pour moi, une des personnes en qui j’ai le plus confiance.

En classe, elle est incroyable. Natacha a mené toute sa carrière en éducation prioritaire. Comme elle passe tous les concours et toutes les certifications qu’elle croise et qu’elle bosse sans relâche, elle a très vite progressé, s’est vu attribuer de nouvelles missions. Elle accompagne les jeunes stagiaires professeurs des écoles, elle est formatrice… Aujourd’hui elle quitte sa classe pour s’engager dans des missions plus larges, toujours avec l’éducation prioritaire dans ses priorités. Elle continue de gravir les échelons, non pas par ambition ou par principe, mais pour continuer de s’éclater, d’apprendre, et surtout pour continuer d’être utile, de plus en plus si possible.

Natacha fait une belle carrière, et c’est une belle personne, à tous égards. Mais aujourd’hui elle a le coeur lourd, car elle part de sa classe. Les enfants vont lui faire la fête, lui dire qu’ils la regrettent, ça va être dur dur sans doute. Il va falloir qu’elle se souvienne que c’est son choix, que c’est un choix qui s’impose, qu’elle va découvrir des tas de trucs extraordinaires et que si ça ne lui plaît pas, hé bien elle peut aussi retourner en classe…

Bonne journée, maîtresse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s