Evénement·Ici et ailleurs·L'éducnat·scandale·Tous ensemble !

A Mayotte, un tiers des plus de quinze ans n’ont jamais été scolarisés

  • Un tiers des plus de 15 ans jamais scolarisés (2% en France « hexagonale »);
  • 74 % de taux de réussite au baccalauréat à Mayotte (88,5% sur l’ensemble de la France) ;
  • 85 % des élèves échouent en première année d’études supérieures (54% sur le plan national) ;
  • 74 % des jeunes Mahorais connaissent des difficultés de lecture…

Les investissements de l’État pour l’éducation à Mayotte sont en progression constante (117 millions d’euros en 2003 contre 337 millions d’euros en 2015), mais largement inférieures à la moyenne nationale (en 2015, l’État investissait en moyenne 7760 euros par élève en France et seulement 4132 euros par élève mahorais). Pour le CESEM, à l’origine de ce rapport, ce retard est essentiellement imputable à trois causes : des établissements en nombre insuffisant et aux équipements inadaptés, un manque de formation des enseignants et des élèves fatigués et insuffisamment nourris.

Le cas de Mayotte est complexe et particulier. Mais le gouvernement abandonne là des enfants français. Et à voir les articles dans les journaux suite à ce rapport, ce n’est vraiment pas notre préoccupation majeure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s