Activité rigolote·Allez les jeunes !·Au collège·Chez les élèves·Cinquième·Dans les copies·En classe·Evénement·Maths par les jeux·Sixième·Tous ensemble !

Activité parfum chocolat

Hier, je travaillais deux heures avec mes sixièmes et deux heures avec mes cinquièmes. J’avais donc décidé de terminer les séquences en cours (à ceci près que nous réactiverons à la rentrée avec quelques exos), puis de proposer un petit rallye, sur une heure, avec pour thème Pâques. J’hésite toujours, car Pâques n’est pas une fête laïque. Mais en même temps le lundi de Pâques est férié pour tout le monde, et je m’appuie sur la culture populaire pascale, avec les lapins, les oeufs et les chocolats. M’enfin, je ne suis pas hyper à l’aise avec cela. Comme j’aime bien les maths événementielles et puis tout de même, quoi de mieux que de faire des maths en mangeant du chocolat ???

Donc allez zou, j’ai dégainé mon problème. Je l’aime bien : c’est une des enfants de la maison qui a dessiné la carte. Je propose des consignes différentes selon les années, mais à partir de la même carte.

Capture d_écran 2017-04-08 à 09.51.36Capture d_écran 2017-04-08 à 09.49.21Capture d_écran 2017-04-08 à 09.49.26

Comme nous faisons beaucoup de résolution de problèmes, j’avais prévu la question subsidiaire pour départager les groupes qui auraient trouvé une solution équivalente (je mesure l’écart avec ma solution. A moins d’un centimètre de ma solution, je considère que le groupe a trouvé). J’ai bien fait : en sixième, un seul groupe a trouvé le trésor (et a plié aussi la question subsidiaire, d’ailleurs, avec une précision supérieure à celle des cinquièmes qui l’ont traitée) et en cinquième plusieurs groupes avaient trouvé le trésor, et deux ont été assez précis sur la question subsidiaires.

Mes deux objectifs pédagogiques étaient :

  1. réactiver la notion de médiatrice
  2. travailler la proportionnalité, avec les échelles et les vitesses.

Le premier objectif a été atteint tout de suite avec les cinquièmes : ils ont évoqué tout de suite la médiatrice, au vu du deuxième indice, et de façon explicite. En revanche cela n’a pas du tout été le cas avec les sixièmes. Les quelques groupes qui l’ont tracée ne l’ont pas nommée ; il faut que je revienne dessus à la rentrée, d’autant que les élèves ont demandeurs d’une solution structurée.

Concernant l’objectif lié à la proportionnalité, l’utilisation de l’échelle et des conversion n’a été un problème pour personne. En revanche gérer le lien distance-temps-vitesse a fait chauffer plus d’un cerveau ! Pratiquement tout le monde a mis en oeuvre une stratégie adaptée, mais parfois laborieusement et au bout d’un temps de réflexion et de recherche conséquent. Mais c’est bien : c’est de cette façon que l’on comprend.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La mise en activité a vraiment bien marché, facilité d’ailleurs par le fait de pouvoir choisir un nom d’équipe, et à la fin tout le monde a eu ses petits oeufs en chocolat, plus un petit lapin en chocolat pour les membres du groupe vainqueur. Trois groupes de cinquième, vraiment pas loin des premiers, ont eu un rab’ d’oeuf, pour marquer leur réussite particulière.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s