Question d'élèves

Tic, tac, tic, tac

Question d’élève : pourquoi  une heure dure-t-elle soixante minutes et pas cent, ce qui serait quand même rudement plus pratique pour les calculs.

Remontons le temps, puisque c’est de temps qu’il s’agit. 5000 ans en arrière, et nous allons faire un tour chez les Babyloniens (en Irak). 

Un petit rappel tout d’abord, sinon je sens que T., E. ou J. vont me poser la question: l’année est définie par le temps que met la Terre pour faire un tour complet autour du Soleil. La journée est définie par le temps que met la Terre pour faire un tour autour d’elle-même. Comme la Terre tourne environ 365 fois et un quart autour d’elle-même en même temps qu’elle effectue un tour complet de Soleil, l’année dure 365 jours trois années de suite puis 366 la quatrième année, pour « rattraper » les quarts de jour « perdus » (je résume).

A Babylone comme aujourd’hui dans mes classes, on compte sur ses doigts. Mais pas comme nous, de un à dix. On compte en touchant chacune de ses phalanges avec le pouce. Et comme la plupart du temps nous avons quatre doigts constitués de trois phalanges, plus le pouce, cela amène à compter en base douze. Douze heures de jour, douze heures de nuit, vingt-quatre heures puisqu’on a deux mains, douze mois dans l’année, douze constellations principales (correspondant aux douze signes zodiacaux).


Pourquoi ce choix de douze ? En dehors du fait qu’il est simple à utiliser avec ses mains (comme notre système), le nombre douze a pour avantage d’être divisible par 1, 2, 3, 4, 6 et 12 (alors que 10 est divisible par 1, 2, 5 et 10 « seulement »). Si on compte en base douze, 12, 24, 60, 360 sont des nombres pratiques, au même titre que 10, 100 ou 1000 pour nous :
  • 12=12×1 
  • 24=12×2
  • 60=12×5
  • 360=12×30

On choisit donc le nombre 60 pour plusieurs raisons : 60 est multiple de 12 et 60 minutes (pour une heure) se décomposent en fraction d’heure facilement: 60 est divisible par 1 (oui, bof, d’accord), 2, 3, 4, 5, 6, 10, 12, 15, 20, 30 et 60 (bof aussi, mais les autres diviseurs, c’est pratique!). On peut donc parler de demi-heure, de quart d’heure, de cinquième d’heure et tout et tout.

Le lien avec 360 est pratique : les Babyloniens avaient observé qu’il s’écoulait à peu près 360 jours avant que le cycle des saisons et celui des constellations ne recommence. On pouvait donc représenter l’année en un disque, divisé en 360 secteurs (d’où 360 degrés).


Notons d’ailleurs que quelques essais de découpage du temps différents ont été tentés, avec des grades, des 100 minutes et des 100 secondes. Mais ils ont été bien vite abandonnés car leur application a posé des problèmes.


 J’entends déjà T. ou E. me rétorquer : bah d’accord pour les divisions de temps en 12, en 24 ou en 60, multiples de 12. Mais alors pourquoi 7 jours ? Ce n’est pas dans la table de 12, le nombre 7.


Certes. Mais là, les Babyloniens ont procédé autrement : ils ont découpé la semaine en autant d’astres qu’ils parvenaient à observer: 
le Soleil, la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne. Nous avons d’ailleurs conservé cette idée :

  • Lundi : jour de la Lune
  • Mardi : jour de la planète Mars
  • Mercredi : jour de la planète Mercure
  • Jeudi : jour de la planète Jupiter
  • Vendredi : jour de la planète Vénus
  • Samedi : jour de la planète Saturne
  • Dimanche : jour du Soleil

    Ce qui est rigolo, c’est qu’on aurait pu allonger les semaines au fur et à mesure des découvertes astronomiques : une semaine aurait duré jusqu’à dix jours avant de revenir à neuf avec le « déclassement » de Pluton.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s