C'est pas des maths!·Enseignement

Psychologie et mathématiques: Anne Siety

Dans une interview du Point daté du 19 décembre 2013 et réalisée par Louise Cuneo, Anne Siety, la psychopédagogue des maths du film Comment j’ai détesté les maths, raconte son métier et quelques anecdotes (assez extrêmes, il faut l’avouer) qui l’ont marquée. Mais surtout elle réaffirme son dynamisme face aux difficultés des élèves en maths, et son refus d’être résignée.

Extraits:

« Les élèves ne sont pas des êtres cassés, à réparer ! Je préfère leur dire qu’ils sont au volant d’une voiture de course qui fonctionne bien, seulement, ils n’ont pas trouvé comment abaisser le frein à main. Ensemble, nous cherchons comment desserrer ce frein pour que leur voiture puisse donner toute sa puissance »

« Un progrès ne se traduit pas nécessairement par de meilleures notes, du moins dans un premier temps. Il peut même arriver que la soudaine compréhension bouleverse la manière dont l’élève aborde les maths, et entraîne provisoirement une baisse des résultats. Mais ce n’est pas l’essentiel : ce que l’on met en jeu est bien plus fort qu’un bulletin de notes, c’est sa relation à l’autre, à soi. » 

« Les maths peuvent être un moyen de faire connaissance avec soi. »

Je ne me lasse pas de lire cette dame.

« Rien n’est jamais perdu en maths. Un blocage, si on le travaille, ouvre sur un univers passionnant ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s