C'est pas des maths!·Cinéma

La mécanique du coeur

Aujourd’hui je suis allée voir le film de Mathias Malzieu (de Dionysos), Jack et la mécanique du coeur.

C’était une avant-première: la sortie du film est prévue le 5 février 2014. Mais initialement, il devait sortir en octobre 2011; la liquidation judiciaire d’une société qui s’occupait des effets spéciaux du film a considérablement retardé sa sortie.
Le film est inspiré du roman de Malzieu, qui a été prolongé par un album (dans cet album on entend Alain Bashung, et sa voix a été réutilisée dans le film).
J’ai beaucoup aimé ce film: on y plonge dans un univers comme j’aime, merveilleux, enfantin, un peu angoissant, avec un soupçon de Tim Burton et une petite pointe de Un monstre à Paris. Et, cerise sur le gâteau: ce n’est pas gai. Et c’est mieux ainsi.
Jack m’a donné envie de réécouter Dionysos et Olivia Ruiz, que j’écoutais beaucoup il y a des années et que j’ai laissés de côté, peut-être à force de trop bien les connaître justement. Mais je compte aussi aller prêter l’oreille à Grand Corps Malade, dont j’avais décidé que je n’aimais pas le style, mais qui décidément possède une voix extraordinaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s